Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Philo bath........ La planète des Sages......

21 Janvier 2015 , Rédigé par niduab Publié dans #Philo bath

J’ai fait, l'année dernière, un billet ‘’Philo bath’’ concernant la Bande Dessinée '' Platon La Gaffe ou survivre au travail avec les philosophes ''  de Jul et Pépin, publiée chez Dargaud, qu’on m’avait offerte le Noël précédent.

A peine avais-je dévoré cet album que je me procurai la précédente BD des compères philosophes à dessins. Celui-là était sorti deux ans plus tôt. ‘’La planète de sages'' se voulait être, modestement,''l’Encyclopédie mondiale des philosophes et des philosophies’’. Ca me convenait car cette BD complétait parfaitement les deux classeurs de la ’’Philo facile’’ des éditions Atlas qui traînent sur les étagères depuis, depuis…….  Et que je consulte de temps à autres quand je m’interroge : « Faut-il comprendre son passé pour construire son avenir ? », voila la dernière question qui m’a turlupiné en ce début d’année, constatant avec effroi que je serai bientôt un membre éminent de la classe des septuagénaires.

Il faut mieux en rire et c’est ce que font le dessinateur Jul et le prof-écrivain Charles Pépin avec cette encyclopédie où l’on trouve, organisée par thèmes et classée par fiches, 3000 ans de pensées philosophiques. 

Philo bath........   La planète des Sages......Philo bath........   La planète des Sages......
Philo bath........   La planète des Sages......

Comme premier exemple je retiens Aristote, l'élève de Platon, le précepteur d'Alexandre le grand. En rompant avec la représentation du monde donnée par la mythologie et en rompant aussi avec l'idéalisme de son maître Platon, qu'il remplace par une observation scrupuleuse du réel, il est l'un des grands fondateurs de la philosophie occidentale. 

Philo bath........   La planète des Sages......Philo bath........   La planète des Sages......Philo bath........   La planète des Sages......
Philo bath........   La planète des Sages......Philo bath........   La planète des Sages......Philo bath........   La planète des Sages......
Philo bath........   La planète des Sages......Philo bath........   La planète des Sages......Philo bath........   La planète des Sages......

« L’humilité de la démarche d’Aristote contraste avec la grandeur impressionnante du résultat : Il est le premier véritable défenseur de la démocratie, l’inventeur probable de ce qu’aujourd’hui on nomme l’éthique, cette recherche de valeurs et de normes relatives à un ‘’ici’’ et à un ‘’maintenant’’ ne visant plus l’universel comme dans la morale platonicienne……C’est le faux modeste par essence. Le genre à faire semblant de ne pas comprendre quand on lui parle de l’ampleur de son œuvre. A faire comme s’il ne savait pas qu’il avait tout pensé. A faire comme si le mode d’emploi d’un aspirateur ne s’éclairait pas, lui aussi, de la phrase clé de toute l’œuvre d’Aristote : ‘’l’être se dit en plusieurs sens.‘’ »

Faisons un bond d'environ vingt siècles pour retrouver René Descartes, le premier philosophe moderne. Avec lui ce n'est plus la religion qui dicte à l'homme ce qu'il doit penser, mais l'homme lui même, sa pensée, le '' je pense''. Il place donc la personne  humaine au centre de son système et il l'étudie par une méthode rationnelle, applicable à tous les domaines de la connaissance. 

Philo bath........   La planète des Sages......Philo bath........   La planète des Sages......Philo bath........   La planète des Sages......
Philo bath........   La planète des Sages......Philo bath........   La planète des Sages......Philo bath........   La planète des Sages......

« Descartes voulait refonder le savoir humain…… mais il a bien pris soin de préciser que ce genre de vérités n’était d’aucun secours dans la vie de tous les jours.  Que faire, par exemple, si vous vous égarez dans une forêt ? Réfléchir ? Surtout pas ! Prenez n’importe quelle direction et tenez-vous-y, propose Descartes, marchez tout droit, vous finirez par en sortir ; c’est une question de volonté pas d’intelligence ! A trop réfléchir  vous pouvez tourner en rond.  Nous sommes face au meuble Ikea comme dans la forêt. Notre pire ennemi c’est notre pensée. Notre meilleur atout est la volonté de suivre bêtement la direction de la notice. Le monde de l’action n’est pas celui des vérités métaphysique. Le monde de l’action obéit à une volonté qui peut-être infinie pour compenser les limites de notre réflexion. » 

Encore un saut, mais seulement d'un siècle pour retrouver Voltaire. Polémiste et homme de tolérance, il s'est opposé avec ironie à la monarchie absolue, aux religions établies et dogmatisme métaphysique. Une pensée encore d'actualité, c'est le moins qu'on puisse dire. Il admettait pourtant la monarchie contrôlée par la raison et l'existence d'un Dieu '' architecte du monde.''

Philo bath........   La planète des Sages......Philo bath........   La planète des Sages......Philo bath........   La planète des Sages......
Philo bath........   La planète des Sages......Philo bath........   La planète des Sages......

« Que les petites bêtes se rassurent. C’est à Voltaire qu’on attribue le mot fameux : ‘’ Je hais ce que vous dites, mais je me battrais toute ma vie pour que vous ayez le droit de le dire. » Il devrait donc faire bon vivre dans son jardin. Et s’il a combattu avec acharnement les fanatismes de toutes sortes et les ‘’bêtes à bon Dieu’’, il n’en reste pas moins déiste : ‘’L’Univers m’embarrasse et je ne puis songer que cette horloge existe et n’ait point d’horloger. » Mais le déisme n’est pas l’optimisme béat. Cultiver Son jardin c’est savoir ne pas perdre son temps en vaines spéculation métaphysiques, savoir le prix des choses concrètes. »

Entre Voltaire et Kant, il n'y a plus qu'une génération d'écart, une trentaine d'années, mais encore un peu plus de distance avec un dieu. Pour Emmanuel Kant, le philosophe ne doit pas se déterminer par rapport à Dieu, mais par rapport à l'homme. Ce n'est pas la foi mais la raison qui peut procurer à l'homme la liberté. La morale doit donc se libérer de toute référence, extérieure à la seule raison humaine.

Philo bath........   La planète des Sages......Philo bath........   La planète des Sages......Philo bath........   La planète des Sages......
Philo bath........   La planète des Sages......Philo bath........   La planète des Sages......
Philo bath........   La planète des Sages......Philo bath........   La planète des Sages......

« La joie de Kant n’a rien d’étonnant. Il a eu à cœur de montrer, dans ‘’la critique de la raison pratique’’ à quel point la philosophie morale ne peut se contenter d’être une pure spéculation théorique : une philosophie morale digne de ce nom doit pouvoir nous guider dans notre action concrète, voila sa conviction profonde. L’adaptation sur console Nintendo allait donc de soi. Comment agir moralement ? Comment pratiquement faire le bien ? Il suffit, répond Kant, d’appliquer la loi morale : Agis toujours de telle sorte que la maxime de ton action puisse être ainsi érigée en loi universelle. » 

Un siècle et quelques décennies plus tard (fin du XIXe et début du XXe siècle) la psychanalyse apporte un souffle nouveau grâce à Sigmund Freud. La maladie et les troubles mentaux ne sont pas forcément d'origine organique : ils peuvent avoir des causes psychologiques et inconscientes. Freud pose ainsi un regard nouveau sur l'homme et fonde la psychanalyse. 

Philo bath........   La planète des Sages......Philo bath........   La planète des Sages......Philo bath........   La planète des Sages......
Philo bath........   La planète des Sages......Philo bath........   La planète des Sages......Philo bath........   La planète des Sages......
Philo bath........   La planète des Sages......Philo bath........   La planète des Sages......

« Plus bel espoir du foot mondial, réclamé par tous les clubs de la planète. Ballon d’or pour la deuxième année consécutive, mais n’ayant pas encore réglé son problème avec son père. Cette manière qu’il a d’interroger son analyste, de lui demander ce qu’il en pense, de se faire tout petit en attendant la réponse, de quémander une approbation ou une autorisation. Sans le savoir il rejoue avec son analyste la relation qu’il eut avec son père. C’est cela le transfert : revivre, dans une relation avec son analyste, ce qui s’est joué ailleurs. Pour l’entendre enfin. Non pas changer, on ne change jamais vraiment, mais le savoir. » 

Le dernier saut de puce (en gros cinquante ans), pour plonger en plein XXe siècle et constater l'irruption des libertés individuelles et son corolaire, un peu partout sur la planète, les dictatures et les génocides. Selon Jean-Paul Sartre, l'homme se définit par ses actions et son  existence (existentialisme). Dans un monde sans Dieu et qui n'a aucun sens, l'individu est seul et condamné à être libre. Mais il est donc pleinement responsable et il doit assumer ses actes par l'engagement politique. 

Philo bath........   La planète des Sages......Philo bath........   La planète des Sages......Philo bath........   La planète des Sages......
Philo bath........   La planète des Sages......Philo bath........   La planète des Sages......Philo bath........   La planète des Sages......

« Être homme selon Sartre, c’est être jeté dans l’existence sans qu’aucun Dieu n’en ait eu l’idée, sans aucune nature pour guider nos pas. D’où l’angoisse et la liberté, c’est en gros la même chose. D’où cette manière, aussi, que nous avons d’interroger toujours le regard d’autrui, de lui adresser toujours la même question : Ai-je réussi à m’inventer ? »

 

Voilà une approche de cet album avec des choix assumés : Aristote, Descartes, Voltaire, Kant, Freud et Sartre, mais il y en a beaucoup d’autres, dont quelques uns dont je n’avais jamais, ou très vaguement, entendu parler. Le tout de la même veine délirante et instructive.

 Aux lecteurs qui sont allés jusqu’au bout de ce billet de se procurer maintenant l’album et de le savourer : « La Planète des Sages»  de Jul et Pépin ; publié chez Dargaud en 2011.

( A suivre) 

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article