Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Voyage en Amérique ..... De Moab à Salt Lake City.

27 Septembre 2015 , Rédigé par niduab Publié dans #voyages

Deuxième réveil matinal du circuit et notre horloge interne continue à nous jouer des tours et pourtant ce matin il n'y avait pas urgence à se lever tôt, du moins pour nous. La veille notre guide nous avait proposé des activités en option : un circuit de deux heures dans les canyons en véhicules tout-terrain pour 100 dollars avec départ à 7h30 et un survol en avion du fleuve Colorado pendant 45 minutes pour 150 dollars. Nous avions fait, ce type de prestations relativement chères lors du précédent voyage de 2012 et n'étions donc pas partants cette fois-ci. Le survol du Colorado qui n'intéressait que 5 ou 6 personnes fut annulé faute de places pour un horaire compatible avec le programme de la journée. Le circuit 4x4 eut bien lieu emmenant une bonne douzaine de voyageurs qui furent, dirent-ils, agréablement secoués. Nous nous aurions préféré partir tôt au parc des Arches pour y consacrer plus de temps et pouvoir s'approcher de plus de merveilles, mais bon, certains ont préféré se faire stupidement secouer et nous par la force des choses nous avons profité de ce temps libre et calme pour arpenter Moab éclairés par le soleil levant.

Moab est une ville du comté de Grand qui a un peu plus de 5000 habitants. Elle fut fondée par les Mormons en 1870 et son nom est tiré de la bible. L’endroit servait alors de gué pour le franchissement du Colorado et le resta jusqu’à l’arrivée du train, en 1885. Comme un peu partout dans l'ouest le train apporta des chercheurs de minerais avec, à partir des années 1910, des résultats d'abord encourageants : ouvertures de mines d'uranium puis extraction de la potasse à ciel ouvert mais à priori pas d'or ni d'argent ; suivirent des recherches et exploitations du pétrole et du gaz. Ces ressources finirent par s'épuiser ou décevoir et la petite ville et le comté s'ouvrirent au tourisme grâce aux parcs nationaux, Canyonland et Arches, que le cinéma fit connaître par les très nombreux films tournés dans la région : Rio Grande (1950), L'homme aux colts d'or (1958), Les Comanches (1961), Indiana Jones et le Temple maudit (1988), Thelma et Louise (1990), Missions impossible 2 (2000) et 127 heures (2011). 

En attendant le retour des baroudeurs, quatre-quatreurs, matinaux nous nous baladions tranquillement dans Moab à la recherche d'une banque et de son distributeur de billets verts et dans quelques magasins juste ouverts, nous avons dépensé nos premiers biftons pour acheter une jolie reproduction d'un pétroglyphe.

A dix heures le groupe reconstitué montait dans le car pour rejoindre l'entrée du parc des arches distant de cinq miles soit environ 8 km.  

Voyage en Amérique ..... De Moab à Salt Lake City.
Voyage en Amérique ..... De Moab à Salt Lake City.
Voyage en Amérique ..... De Moab à Salt Lake City.
Voyage en Amérique ..... De Moab à Salt Lake City.
Voyage en Amérique ..... De Moab à Salt Lake City.
Voyage en Amérique ..... De Moab à Salt Lake City.
Voyage en Amérique ..... De Moab à Salt Lake City.
Voyage en Amérique ..... De Moab à Salt Lake City.
Voyage en Amérique ..... De Moab à Salt Lake City.

Arches National Park est un parc désertique comportant de très nombreuses arches naturelles taillées dans la roche par l'érosion. Il y aurait sur cet espace de 310 km2 plus de 2 000 arches. Au fur et à mesure que l'ouverture s'agrandit, l'arche devient de plus en plus fine et fragile ; elle finit ou finira par s'effondrer, ne laissant que sa base.

L'histoire géologique de ce site a commencé il y a 300 millions d'années. Une vaste mer peu profonde occupait l'actuel plateau du Colorado ; une mer qui s'est effondrée peu à peu alors que les montagnes Rocheuses s'élèvaient. Piégée, l'eau y déposa, en s'évaporant, une couche épaisse de plusieurs centaines de mètres. Des débris rocheux issus des sommets voisins, s'amassèrent alors dans le bassin. L''Entrada sandstone'', ce grès saumon avec lequel se sont formées les arches date de cette période du jurassique. Puis ce fut le soulèvement du plateau du colorado, il y a 80 millions d'années.  Sous la pression les sédiments, les roches salines se sont déplacés à l'horizontale et quand ils ont rencontrés la ligne de faille de Moab, sont remontés à la surface pour former les dômes. Tout était alors en place pour que naissent les arches. Sous l'action de l'érosion, les dômes s'effondrent, se craquèlent et se divisent en fines tranches de pierre. L'eau, qui gèle en hiver et reprend son volume à la fonte des neiges, attaque les roches les plus friables, ouvrant des ''fenêtres'' dans le grès. lorsqu'un orifice dépasse 1m de diamètre on peut parler d'arche !

il y a 10.000 ans, les arches existaient déjà, mais les hommes y pistaient les mammouths ! Les paléo-indiens qui arrivèrent ici à la dernière période glaciaire y trouvèrent non pas un désert dessèché, mais des forêts et des prairies propices à la chasse et à la cueillette. Il y a 2.000 ans, les indiens Anasazis se sédentarisent dans la région et cultivent la terre, profitant des pluies estivales pour faire pousser maïs, haricots et courges. Mais les sécheresses réccurentes affectent ces tribus, qui partent pour les régions plus clémentes vers 1.300 ap. J-C. Des groupes d'indiens Soshones (Utes, Paiutes) leur succédent, jusqu'à l'arrivée des premiers explorateurs espagnols, en 1776. En témoignent des pétroglyphes, retouvés qui montrent des hommes à cheval.

Alors que Moab sort de terre, vers 1890, un certain John Wesley Wolfe, vétéran de la guerre de sécession s'installe, en choisissant le plus beau coin du site..... Sur décision du président Hoover, Arches devient National Monument en 1929 puis national Park en 1971.
 Le meilleur moyen de s’immerger dans ce site extraordinaire qui s’étend sur 310 km² et s’étage entre 1.400m et 2.100m d’altitude est sans doute de partir le plus possible en randonnée pour s’approcher au plus près des arches….ce que bien sûr nous n'avons pas pu faire par contraintes de circuit ; si au moins nous avions pu être là dès 8h au lieu de 10h30 nous aurions pu prendre une ou deux heures pour crapahuter un peu plus dans ces paysages lunaires et des canyons spectaculaires comme nous l'avions fait en 2012 à Bryce canyon. 

Vers 13 h nous avons pique-niqué dans le parc sur une aire aménagée.

Voyage en Amérique ..... De Moab à Salt Lake City.
Voyage en Amérique ..... De Moab à Salt Lake City.
Voyage en Amérique ..... De Moab à Salt Lake City.
Voyage en Amérique ..... De Moab à Salt Lake City.
Voyage en Amérique ..... De Moab à Salt Lake City.
Voyage en Amérique ..... De Moab à Salt Lake City.
Voyage en Amérique ..... De Moab à Salt Lake City.
Voyage en Amérique ..... De Moab à Salt Lake City.
Voyage en Amérique ..... De Moab à Salt Lake City.
Voyage en Amérique ..... De Moab à Salt Lake City.
Voyage en Amérique ..... De Moab à Salt Lake City.
Voyage en Amérique ..... De Moab à Salt Lake City.
Voyage en Amérique ..... De Moab à Salt Lake City.
Voyage en Amérique ..... De Moab à Salt Lake City.
Voyage en Amérique ..... De Moab à Salt Lake City.
Voyage en Amérique ..... De Moab à Salt Lake City.
Voyage en Amérique ..... De Moab à Salt Lake City.
Voyage en Amérique ..... De Moab à Salt Lake City.
Voyage en Amérique ..... De Moab à Salt Lake City.
Voyage en Amérique ..... De Moab à Salt Lake City.
Voyage en Amérique ..... De Moab à Salt Lake City.

Le pique-nique terminé nous sommes retournés sur Moab pour rejoindre par la route 191 le Dead Horse point State Park, l'un des points les plus spectaculaires du Parc National de Canyonlands.  De ce fantastique promontoire rocheux, la vue embrasse les boucles du Colorado, qui serpente 600 m plus bas, et tout le réseau des canyons creusés par les affluents. On se sent tout petit... Autrefois les cow-boys utilisait le site comme un coral naturel, où ils triaient les chevaux sauvages. Une sinistre légende raconte qu'une bande de chevaux piégée par les rangers, y mourut de soif, d'où le nom de Dead Horse Point. 

Ensuite  nous reprimes notre chemin vers Salt Lake City que nous devions atteindre au bout de 390 km de traversée de la campagne de l'Utah qui, au fil des kilomètres, nous éloignait des paysages de films hollywoodiens pour nous montrer la réalité d'une région plutôt pauvre. Après trois heures de route nous retrouvions la route interstate 15 puis une cinquantaine de kilomètres plus loin Salt Lake City.

( A suivre)

(En bleu des paragraphes emruntés au Guide Evasion de Hachette : Parcs nationaux de l'Ouest américain.

Voyage en Amérique ..... De Moab à Salt Lake City.
Voyage en Amérique ..... De Moab à Salt Lake City.
Voyage en Amérique ..... De Moab à Salt Lake City.
Voyage en Amérique ..... De Moab à Salt Lake City.
Voyage en Amérique ..... De Moab à Salt Lake City.
Voyage en Amérique ..... De Moab à Salt Lake City.
Voyage en Amérique ..... De Moab à Salt Lake City.
Voyage en Amérique ..... De Moab à Salt Lake City.
Voyage en Amérique ..... De Moab à Salt Lake City.
Voyage en Amérique ..... De Moab à Salt Lake City.
Voyage en Amérique ..... De Moab à Salt Lake City.
Voyage en Amérique ..... De Moab à Salt Lake City.
Voyage en Amérique ..... De Moab à Salt Lake City.
Voyage en Amérique ..... De Moab à Salt Lake City.
Voyage en Amérique ..... De Moab à Salt Lake City.
Voyage en Amérique ..... De Moab à Salt Lake City.
Voyage en Amérique ..... De Moab à Salt Lake City.

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article