Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Brève triste …. Le petit chat est mort.

5 Janvier 2016 , Rédigé par niduab Publié dans #Brèves de trève

Ce matin Prosper le chat de la famille, et plus particulièrement le chat de notre fils Didier est mort. C’est triste mais c’était attendu car le bougre avait quand même 19 ans et 5 mois, un âge canonique pour un chat domestique équivalent dit-on à un bon centenaire pour l’homme.

Voilà c’est fini pour lui et sans répandre trop de larmes je vais reprendre un billet de novembre 2008 où je contais quelques aventures de notre brave matou :

Brève triste …. Le petit chat est mort.

Samedi 16 octobre 1996.... Comme pratiquement tous les samedis matins nous étions au marché de Niort. Pourquoi ce samedi nous sommes nous arrêtés en bas des marches où deux jeunes filles proposaient dans une boîte en carton de très jeunes chatons ? S'arrêter c'était le risque de tomber sous le charme.... Qu'ils étaient mignons !.... Et puis notre Didier qui avait 15 ans, souhaitait avoir un animal de compagnie... nous sommes donc rentrés à la maison avec le petit gris et blanc aux yeux verts.....

Quel nom allait-on donner au chaton ?  Vu le contexte de ce coup de cœur irrationnel... j'ai pensé au film d'Yves Robert « Ni vu ni connu  », les aventures du braconnier Blaireau/De Funès et de son chien « Fous le camp » ...mais pouvait-on donner un nom de chien à un chat ?  A peine avais-je avancé cette idée saugrenue que je dus, devant le tollé général, trouver une échappatoire et comme en milieu de cet après midi il devait y avoir une éclipse de soleil, je suggérai ce nom original : Eclipse.

J'eus l'accord de Cécile mais absolument pas celui de Didier... C'était son cadeau et c'était donc à lui de choisir et comme j'avais fait preuve de mauvais esprit avec ma première proposition je n'avais plus mon mot à dire....

« Moi je choisis Prosper » lança-t-il.

Va pour Prosper ! Un nom qui étymologiquement symbolise le bonheur, la réussite.... Le chaton, ainsi baptisé, entrait donc dans notre foyer sous de drôles d'auspices un jour d'éclipse. ....

Et c'est vrai qu'une étonnante complicité s'est alors nouée entre Didier et Prosper. Je les revois jouer au ping-pong, et ce n'est pas une blague : il fallait voir le chat couché sur son côté... Didier lui envoyait une balle vers sa patte avant plaquée au sol et Prosper renvoyait la balle...

Tout allait dans le meilleur des mondes, même si, Didier adolescent, avait d'autres occupations et d'ailleurs Prosper aussi... on pouvait rester 2 ou 3 jours, parfois même un peu plus, sans apercevoir notre chat.... Mais vu ou pas vu il venait tous les soirs prendre sa pitance.

Fin Juillet 1999 : Nous, nous sommes absentés quelques jours, pour le mariage en région parisienne d'Eric, notre fils aîné, et Olivia.

A notre retour plus aucune trace de Prosper : On l'a cherché pendant plusieurs jours, mais sans succès..... Août, septembre, octobre passèrent et nous n'espérions plus trop le revoir ...., jusqu'au 11 novembre où il est rentré subitement à la maison comme si de rien n'était.

Il avait du se rappeler que ce jour-là c'était l'anniversaire de la maîtresse de maison et que c'était la moindre des choses que de rentrer pour la fêter.

Qu'avait-il fait où était-il allé pendant 3.5 mois ? Il semblait être en bonne forme, il était même bien gras : manifestement il n'avait pas été malheureux pendant tout ce temps loin de nous.....  Mais il semblait quand même bien content d'être revenu chez lui..... car ce fut sa dernière fugue.... à partir de ce jour il n'a plus jamais taillé la route ; il ne sortait  même pratiquement plus du jardin.

Ces dernières années nous  avons continué à faire régulièrement des voyages, sans trop nous soucier de la contrainte chat ; mais il est vrai que la plupart du temps quand nous nous absentions Didier était plus ou moins à la maison..... pour s'occuper de son chat.

Depuis un peu plus d'une année Didier travaille et vit maintenant à Tours.... et quand nous nous absentons ... et bien Prosper vit sa vie...et puis Didier revient parfois le week-end ou Cécile passe faire un petit tour à la maison quand elle doit venir sur Niort.

En ce mois d'octobre 2008 nous devions partir plus d'un mois pour la Guyane et la Martinique. Didier ne pouvait pas prendre Prosper dans son studio à Tours, aussi a-t-on pensé le laisser en vacances, à la campagne, chez Cécile à Mezau... il serait avec nos petits-enfants auxquels il était bien habitué... et c'était, nous semblait-il, la moins mauvaise solution.....

Mais au bout de trois semaines Prosper a pris la clé des champs. Nos petits enfants étaient persuadés l'avoir encore aperçu quelques jours plus tard... et puis plus de trace de Prosper. A notre retour début novembre nous devions bien admettre que notre chat était bel et bien perdu.......jusqu'à aujourd'hui vendredi 21 novembre à 15 heures où il a frappé (miaulé) à la porte.

Comment a-il pu retrouver son chemin : au mieux en suivant la route la plus directe entre Mezau et Niort soit une bonne quarantaine de kilomètres. Quel sens de l'orientation ont les chats ? J'aimerai qu'un expert m'explique ca .... -t

Certes cette fois-ci il a bien maigri et surtout il était  sale, et il avait très, très faim...et puis aujourd'hui il a plus de 12 ans, un âge respectable pour un chat.

Mais il est encore de revenu.... Incroyable chat fidèle ....  Est-ce l'éclipse qui a magnétiquement  marqué le fabuleux chemin de Prosper chaton....

... et « Fous le camp » revient toujours.

 

Aujourd'hui mardi 5 janvier 2016 il est parti pour toujours.

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article