Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Blog à part ...... A la décharge des tuniques bleues. (suite)

29 Septembre 2016 , Rédigé par niduab Publié dans #Blog à part

Ce billet complète le précédent qu'il conviendrait de lire avant celui-là ;  notamment les lecteurs qui ne sont pas des familiers de la série « Les Tuniques bleues ». 

Dans le premier billet j'ai présenté 10 albums sortis entre 1972 et 1985, période où le scénariste Raoul Cauvin et les dessinateurs, Louis Salvérius puis, après le décès de celui-ci, Willy Lambil produisirent 24 albums. De 1986 à aujourd'hui Cauvin et Lambil sortirent 35 albums (toujours aux éditions Dupuis) dont je présente un échantillonnage de 14 albums. Le 60 ème album de la série devrait sortir fin octobre 2016. 

Des informations sur ce travail sont fournies dans le premier billet dont l'adresse du site d'accueil des tuniques bleues.  

L'album n°25  « Des Bleus et des bosses » fut publié en en 1986

Le caporal Blutch et le sergent Chesterfield sont accusés de fuite devant l’ennemi et condamnés à être fusillés à l’aube. Mais un miracle leur épargne de justesse le peloton d’exécution. Le général Goosberry, envoyé par Lincoln, les charge d’une mission périlleuse. À bord du "Rose de Bantry", un navire irlandais, se trouve Jos Hogan. Ce politicien voyage vers l’Angleterre et la France dans l’espoir de rallier ces deux pays à la cause sudiste. Il s’agit d’éliminer ce dangereux ennemi. Pour embarquer incognito, Blutch et Chesterfield sont contraints de se faire passer pour des Irlandais, le premier prétendant transporter le cercueil de son père pour l’enterrer dans sa terre natale. À Chesterfield de prendre la place du mort ! Rebondissements garantis…

L'album n°26  « L'or du Québec » parut en 1987

Monsieur Goujon, un espion canadien au service de l’armée nordiste, rapporte des nouvelles de son pays : il s’avère qu’un vieux chercheur d’or, originaire de l’Alabama, veut léguer sa fortune aux Confédérés. Ils ont passé les lignes nordistes et ont déjà atteint le Québec ! Il faut absolument les empêcher de mettre la main sur cet or ! Désignés par l’État-major, Chesterfield et Blutch, déguisés en prospecteurs, se lancent à la poursuite du vieux donateur. Un coureur des bois canadien, malodorant et couvert de poux, les aidera — ou plutôt les ralentira — dans leurs recherches.

Les 3 premières images proviennent de l'album 25 ..... Les 3 autres sont de  l'album 26
Les 3 premières images proviennent de l'album 25 ..... Les 3 autres sont de  l'album 26
Les 3 premières images proviennent de l'album 25 ..... Les 3 autres sont de  l'album 26
Les 3 premières images proviennent de l'album 25 ..... Les 3 autres sont de  l'album 26
Les 3 premières images proviennent de l'album 25 ..... Les 3 autres sont de  l'album 26
Les 3 premières images proviennent de l'album 25 ..... Les 3 autres sont de  l'album 26

Les 3 premières images proviennent de l'album 25 ..... Les 3 autres sont de l'album 26

L'album n°27  « Bull Run» date de 1987

Il est des sujets de conversation qu’il vaut mieux éviter d’aborder avec un Nordiste. Par exemple, n’évoquez jamais la bataille de Bull Run devant le 22e de cavalerie ! Comme le raconte Blutch, c’était au début de la guerre de Sécession. Les Confédérés avaient rassemblé des troupes à proximité de Washington afin de prendre la ville. Lincoln et les généraux nordistes se préparaient à les repousser pour protéger la capitale. Sûr de son succès, le président accepta même que des civils, des notables et leur famille en manque de distraction, assistent à cette « mémorable bataille ». Mémorable, cette bataille, elle le fut. Sans aucun doute… !

L'album n°28 « Les Bleus de la balle » est sorti en 1988

Cela fait des semaines que les Confédérés n’ont pas reparu. Dans le camp des Bleus, les hommes s’ennuient car ils ne se battent pas. Alors, ils pensent. Et quand un soldat pense, il se souvient de sa triste condition de militaire, de sa famille qui peut-être l’attend... Et il déprime ! Certains se mutilent pour espérer rentrer chez eux, d’autres désertent. D’autres encore, qui n’ont plus d’espoir, se font sauter la cervelle. Cette situation est intolérable. Pour remonter le moral des troupes, il faut les divertir. C’est au sergent Chesterfield et au caporal Blutch qu’il va revenir de se démener pour monter un spectacle. Le chant, le théâtre, la danse et beaucoup de péripéties seront au rendez-vous !

Les 3 premières images proviennent de l'album 27 ..... Les 3 autres sont de  l'album 28
Les 3 premières images proviennent de l'album 27 ..... Les 3 autres sont de  l'album 28
Les 3 premières images proviennent de l'album 27 ..... Les 3 autres sont de  l'album 28
Les 3 premières images proviennent de l'album 27 ..... Les 3 autres sont de  l'album 28
Les 3 premières images proviennent de l'album 27 ..... Les 3 autres sont de  l'album 28
Les 3 premières images proviennent de l'album 27 ..... Les 3 autres sont de  l'album 28

Les 3 premières images proviennent de l'album 27 ..... Les 3 autres sont de l'album 28

L'album n°34 « Vertes années » est paru en.1992

Cette fois-ci, ça y est ! Ce rusé de Blutch a réussi à échapper à la vigilance de ses supérieurs et il a déserté ! Mais son répit est de courte durée. Le sergent Chesterfield ne tarde pas à le rattraper. En route vers le campement, les deux soldats font halte dans un village. Après avoir mis le caporal sous les verrous pour être sûr qu’il ne s’échappe pas, Chesterfield se rend dans une auberge. C’est là qu’il fait la connaissance d’un vieux médecin alcoolique qui a bien connu Blutch. Le docteur entame alors le récit émouvant de l’enfance du caporal déserteur, tirant ainsi des larmes à tout l’auditoire… et même à Chesterfield !

L'album n°35 « Captain Nepel» est publié  en 1993

Le sergent Chesterfield et le caporal Blutch sont chargés de conduire le capitaine Nepel à Fort Bow où il doit remplacer le colonel Appletown, qui est tombé malade. Chesterfield est ravi de se voir confier cette mission : il va pouvoir revoir la fille du colonel dont il est amoureux. À Fort Bow, les Indiens et l’armée vivent en paix à l’intérieur même du camp nordiste. Cette cohabitation insupporte Nepel qui, à peine entré en fonction, exige que tous les étrangers soient expulsés du fort. Mais les Indiens ne comptent pas se laisser traiter de cette manière. Et la colère de Plume d’Argent et de Cheval Fou risque d’être terrible… ! 

Les 3 premières images proviennent de l'album 34 ..... Les 3 suivantes sont de  l'album 35
Les 3 premières images proviennent de l'album 34 ..... Les 3 suivantes sont de  l'album 35
Les 3 premières images proviennent de l'album 34 ..... Les 3 suivantes sont de  l'album 35
Les 3 premières images proviennent de l'album 34 ..... Les 3 suivantes sont de  l'album 35
Les 3 premières images proviennent de l'album 34 ..... Les 3 suivantes sont de  l'album 35
Les 3 premières images proviennent de l'album 34 ..... Les 3 suivantes sont de  l'album 35

Les 3 premières images proviennent de l'album 34 ..... Les 3 suivantes sont de l'album 35

L'album n°36 « Quantrill »  sortit en 1994 :

Une bande de cavaliers pro-sudistes sème la terreur à travers toute l’Amérique ! À sa tête, le terrible William Clarke Quantrill, assisté de ses deux lieutenants, les frères James : Frank et Jesse. Au cours d’un raid mené à Lawrence, dans le Kansas, Jesse James est fait prisonnier par Blutch. C’est l’occasion rêvée pour le général Alexander de mettre la main sur Quantrill. Il ordonne au sergent Chesterfield de partager la cellule du captif. Sa mission : s’évader avec Jesse James en espérant que ce dernier le mènera à son chef. Le caporal Blutch, chargé de les suivre discrètement et d’informer le camp des Bleus, risque de pimenter quelque peu cette aventure périlleuse !

L'album n°37 « Duel dans la Manche» est édité en 1996 :

Le général Mac Clellan est un piètre stratège : il a réussi à lancer une attaque… contre son propre camp ! De mauvaise foi, il exige que deux responsables soient désignés parmi les soldats. Et devinez quels sont les deux malchanceux choisis : le sergent Chesterfield et le caporal Blutch, bien entendu ! Dégradés, ils sont forcés de quitter leur unité pour embarquer sur le Kearsarge, un navire de guerre. Qui a dit qu’on se la coulait douce dans l’armée de mer ?    

Les 3 premières images proviennent de l'album 36..... Les 3 suivantes sont de  l'album 37
Les 3 premières images proviennent de l'album 36..... Les 3 suivantes sont de  l'album 37
Les 3 premières images proviennent de l'album 36..... Les 3 suivantes sont de  l'album 37
Les 3 premières images proviennent de l'album 36..... Les 3 suivantes sont de  l'album 37
Les 3 premières images proviennent de l'album 36..... Les 3 suivantes sont de  l'album 37
Les 3 premières images proviennent de l'album 36..... Les 3 suivantes sont de  l'album 37

Les 3 premières images proviennent de l'album 36..... Les 3 suivantes sont de l'album 37

L'album n°40  « Les hommes de paille » date de 1998

Blutch, le plus couard, le plus tire-au-flanc, le plus roublard, le plus indiscipliné de tous les soldats vient d’être promu… lieutenant. À la consternation du sergent Chesterfield, désormais sous ses ordres, cet ancien caporal est même nommé responsable de l’observation. Mais pourquoi a-t-on saboté son ballon espion ? Et que cache cette soudaine promotion ? Tombés aux mains de l’ennemi, les deux compagnons pourront-ils résister longtemps avant de révéler les importants secrets militaires qu’ils détiennent ?

L'album n°45  « Emeutes à New-Ypok » parut en 2002

Quand l’armée manque de bras et que les volontaires ont cessé de se bousculer au portillon pour finir en chair à canon, que reste-t-il pour repeupler les rangs ? La conscription ! Mais un peu partout dans le pays, la révolte gronde face à cette démarche injuste et impopulaire. Afin de ramener le calme, les Bleus sont envoyés en renfort pour superviser les opérations, à New York. Mais quand les plus riches achètent au détriment des plus pauvres la liberté de ne pas faire la guerre, excédés, les conscrits prennent les armes. Sus aux bourgeois ! Sus à l’armée ! Il est temps pour nos deux amis de changer de camp, s’ils veulent finir cette aventure vivants…

 

Les 3 premières images proviennent de l'album 40..... Les 3 suivantes sont de  l'album 45
Les 3 premières images proviennent de l'album 40..... Les 3 suivantes sont de  l'album 45
Les 3 premières images proviennent de l'album 40..... Les 3 suivantes sont de  l'album 45
Les 3 premières images proviennent de l'album 40..... Les 3 suivantes sont de  l'album 45
Les 3 premières images proviennent de l'album 40..... Les 3 suivantes sont de  l'album 45
Les 3 premières images proviennent de l'album 40..... Les 3 suivantes sont de  l'album 45

Les 3 premières images proviennent de l'album 40..... Les 3 suivantes sont de l'album 45

L'album n°47 « Les Nancy Hart » fut publié  en .2004 :

La Géorgie, en pleine guerre de Sécession. Après une bataille particulièrement sanglante, le caporal Blutch et le sergent Chesterfield, seuls rescapés du Vingt-deuxième de cavalerie, sont envoyés en éclaireurs à Lagrange. Une petite ville fortifiée qui semble bien calme... Trop calme même ! Car, derrière les palissades de la bourgade, se cachent les "Nancy Hart", une bande de femmes de Confédérés ! Face à une armée en campagne, la lutte semble bien inégale. Mais cet ennemi très inhabituel va se révéler particulièrement rusé et constituer l'un des plus coriaces adversaires que les Tuniques Bleues aient jamais combattus! 

L'album n°48 « Arabesque » est sorti en .2004 :

Dans l'armée de l'Union, le sergent Chesterfield est connu pour faire une grande consommation de chevaux, à force de charges aussi héroïques que meurtrières. Le caporal Blutch, lui, est fidèle à sa monture depuis de longues années. Il faut dire que l'animal est particulièrement précieux : sensible, intelligent, résistant... et bien que totalement allergique aux coups de feu ! Au grand dam de Chesterfield qui essayerait bien de "rééduquer" la brave bête pour en faire un véritable cheval de bataille.

Les 3 premières images proviennent de l'album 47..... Les 3 suivantes sont de  l'album 48
Les 3 premières images proviennent de l'album 47..... Les 3 suivantes sont de  l'album 48
Les 3 premières images proviennent de l'album 47..... Les 3 suivantes sont de  l'album 48
Les 3 premières images proviennent de l'album 47..... Les 3 suivantes sont de  l'album 48
Les 3 premières images proviennent de l'album 47..... Les 3 suivantes sont de  l'album 48
Les 3 premières images proviennent de l'album 47..... Les 3 suivantes sont de  l'album 48

Les 3 premières images proviennent de l'album 47..... Les 3 suivantes sont de l'album 48

L'album n°53 « Sang bleu chez les bleus »  fut publié en 2009 . :

Sur les ordres du général Grant, les troupes du général Alexander sont confinées au campement. Le fait de rester sans combattre et d'attendre sans rien faire influe sur le moral des troupes. À la moindre peccadille, tout tourne au drame ! Blutch passe son temps à tenter de s'évader et Chesterfield à le ramener au campement. Jusqu'au jour où débarque François d'Orléans, l'un des fils du Roi de France, porteur des titres de Prince de Joinville et de vice-amiral. Il est là en tant que conseiller militaire et aide de camp du général Mac Clellan. Sa passion : peindre des aquarelles. Et voilà le moyen de détendre l'atmosphère : tout le monde au pinceau ! Mais pendant ce temps, Blutch et Chesterfield, eux, sont envoyés en mission pour surveiller l’éventuelle présence des confédérés aux alentours. Et ça, ce n'est pas de tout repos ! 

L'album n°55 « Indien, mon frère »  est paru en .2011.

La cavalerie nordiste n'a pas fière allure : le cheval du colonel Stark a de l'emphysème, et celui de Chesterfield est parkinsonien... Impossible dès lors de charger correctement l'ennemi. Une nouvelle fois, l'avenir des unionistes est entre les mains de Blutch et Chesterfield. Les voilà désignés volontaires pour aller, déguisés en colons, chercher chez les tribus Comanches du Texas les chevaux nécessaires à la poursuite de la guerre. L'occasion de retrouver en route de vieilles connaissances, comme Plume d'argent, ou le colonel Appeltown et sa fille Amélie. Mais aussi de faire des rencontres beaucoup plus inattendues, notamment pour Blutch qui va se découvrir... un frère jumeau chez les Comanches !

Les 3 premières images proviennent de l'album 53.... Les 3 suivantes sont de  l'album 55
Les 3 premières images proviennent de l'album 53.... Les 3 suivantes sont de  l'album 55
Les 3 premières images proviennent de l'album 53.... Les 3 suivantes sont de  l'album 55
Les 3 premières images proviennent de l'album 53.... Les 3 suivantes sont de  l'album 55
Les 3 premières images proviennent de l'album 53.... Les 3 suivantes sont de  l'album 55
Les 3 premières images proviennent de l'album 53.... Les 3 suivantes sont de  l'album 55

Les 3 premières images proviennent de l'album 53.... Les 3 suivantes sont de l'album 55

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article