Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Touche pas à mon rugby…. Les bons mots et maux d’antan.

20 Mars 2017 , Rédigé par niduab Publié dans #Touche pas à mon rugby

Voici un florilège de bons mots du rugby d’antan, du moins parmi ces citations certaines sont excellentes et d'autres moins.... Mais comme il faut laisser à chacun la chance de passer à la postérité je les reporte presque toutes. (deux ou trois éliminés pour grossièretés)

Je commence par présenter mon top 10.  Paroles, paroles de grands joueurs  souvent capitaines d'équipe ce qui atteste que les sélectionneurs peuvent savoir choisir.

1/ « En rugby, il y a ceux qui jouent du piano et ceux qui les déménagent. » (Pierre Danos). Une citation qui n’est plus trop d’actualité dans le rugby moderne.

2/ « Ces Britanniques vous ont emmerdés pendant cent ans, vous pouvez bien tenir cinq minutes. » (Jean Prat)

3/ « Les Anglais ne perdent jamais mais parfois on les bat. » (J-P. Rives

4/ « L'arbitre, c'est comme le vent et la pluie. Il fait partie du jeu. Il faut faire avec. » (Lucien Mias)

5/ « Heureusement qu'il y avait mon nez, sinon je l'aurais pris dans la gueule. » (Walter Spanghero)

6/ « Au rugby, un caramel c'est pas une friandise.» (Fabien Galthier)

7/ « Au début, mon frère s'intéressait beaucoup au football, j'ai mis bon ordre à cette déviation culturelle. » (A. Herrero)

8/« S’il n’y avait pas eu la 3ème mi-temps, je ne sais pas si j’aurais eu envie de jouer les 2 premières. » (Laurent Pardo)

9/ « Un pilier dans une mêlée, c'est comme un pilier de cathédrale. S'il s'effrite, c'est tout l'édifice qui s'effrite. » (Jean Pierre Garuet)

10/ « Pour nous, Ecossais, battre les Français est un grand plaisir. Mais battre les Anglais, c’est un devoir national. » (F. Calder)

 

Voici la suite par ordre alphabétique selon le nom du joueur. Il y en a encore quelques unes assez bonnes.

« L'arbitre ? Quelqu’un qui connaît trop bien les règles pour des joueurs qui ne les connaissent pas assez. » (P. Albaladejo)

« Le rugby doit d'abord rester l'art de bien passer sa jeunesse. » (A. Alvarez)

« Dans la mêlée du quinze de France il vaut mieux faire le boucher que le veau. » (L. Armary)

« Si on prend des coups sans les rendre, c'est terminé, le match est perdu ! » (Richard Astre)

« Des mules comme nous, on n'en trouvera plus. » (J-L. Azarète)

« Si on fait de vilains vieillards, j'espère au moins qu'on aura des histoires à raconter. » (Pierre Berbizier)

« Demi de mêlée ? Un poste de synthèse. Ici, vous ne disposez pas des autres, vous êtes à la disposition des autres. » (Pierre Berbizier)

« L'Arms Park, c'est le stade du monde où l'on se sent le plus petit. » (Serge Blanco)

« Personne ne vous oblige à jouer. Mais, si vous le faites, ce ne doit pas être à moitié. Car le rugby est un supplément à la vie. » (André Boniface)

« Ce qu'on appelle un bobo chez nous, c'est une blessure dans les autres sports. » (Olivier Brouzet)

« Le rugby n'est pas un jeu triste, il n'est pas un jeu de buveurs d'eau ou de lait. » (J. Cadenat)

« En rugby, c'est difficile de parler de soi. On dépend tellement des autres. » (Eric Champ)

« Un coup de poing, c'est pas salaud, c'est nerveux. » (B Chevallier)

« Le rugby ne se joue pas en 2 mais en 3 temps : Avant, la ferveur ; pendant, la bravoure ; après, la fraternité. » (René Crabos)

« Je vous le dis les gars, on va faire de vilains vieux. » (Michel Crauste)

« Ou vous arrêtez, ou on continue.» (Benoit Dauga)

« Dieu m'a donné le talent, et les avants m'ont donné le ballon. » (J.de Beer)

« Vous êtes venus pour brouter ou pour jouer au rugby ? » (Amédé Domenech)

« Tu découvriras la suite du match demain, en lisant La Dépêche. » (Amédé Domenech)

« Il fallait être Anglais pour inventer le rugby. Qui d'autre aurait pu penser à un ballon ovale ? » (P. Dumarchey)

« Un joueur phare, c'est quelqu'un qui est là pour éclairer, pas pour éblouir.» (Jean Pierre Elissalde)

« Le rugby est un combat. Si tu lâches, tu ramasses.» (Fabien Galthier)

« Une seconde ligne, c'est un attelage ! Et tous les paysans vous diront que les boeufs vont par paire. » (Jean Pierre Garuet)

« Je n'ai pas beaucoup parlé dans ma carrière. Mais certains de mes regards équivalaient à des marrons. » (Jean Pierre Garuet)

« Il serait souhaitable que l'arbitre ait la vue perçante et l'ouïe faible. » (C. Gondouin)

« Ces British, ils ont beau avoir inventé le jeu, je ne les trouve pas bien futés. » (Aldo Gruarin)

« Un vrai coup de godasse sur un type à terre, c'est encore plus dur à donner qu'à recevoir. » (André Herrero)

« Le Bouclier, c'est le rameau d'olivier moderne, le regard malicieux et érotique de la plus belle des muses. » (Daniel Herrero)

« J'aurais aimé être un All-Black. Ca doit être bien de mettre des branlées à tout le monde. » (C. Juillet)

« Il ne faut jamais donner l'impression à un Ecossais qu'il est inférieur. » (John Jeffrey)

« Je n'ai jamais été doué, mais j'ai toujours été Champion de France dans les clubs où j'ai joué. » (Pierre Lacroix)

« J'ai attendu 32 ans pour apprendre les règles du rugby. » (Thierry Lacroix)

« Mes rares et véritables amis, je les ai cueillis comme les champignons, grâce au rugby » (Jacques Lepatey)

« Au rugby, tous les gestes sont uniques, la balle idiote, les trajectoires calculées par un savant fou. » (F. Marmande)

« Le rugby c'est le seul sport où l'on se rencontre, alors qu'ailleurs on se croise. » (Lucien Mias)

« Le travail d'un pilier passe beaucoup par la tête. » (Pascal Ondarts)

« Si on n'a rien compris à la passe, on n'a rien compris au rugby. » (Maurice Prat)

« Je préfère ceux qui chantent sur le terrain que ceux qui chantent sous la douche » (Maurice Prat)

« Accepter d'être capitaine, c'est perdre le droit à la facilité et à l'indulgence.» (Jean Pierre Rives)

« Le rugby c'est comme l'amour, il faut donner avant de prendre. » (Jean Pierre Rives)

« Le rugby, c'est l'histoire d'un ballon avec des copains autour et quand il n'y a plus de ballon, il reste les copains. C'est quand même l'essentiel. » (Jean Pierre Rives)

« Il vaut mieux être hors jeu que hors du jeu.» (J-P. Rives)

« Moi, je n'ai jamais compris les décisions des arbitres britanniques. Elles sont intraduisibles, même en anglais. » (J-P. Rives)

« Je ne cesse de me répéter qu'il faut que je garde mon sang-froid » (Philippe Rougé-Thomas)

« Serge Blanco, il suffit qu'il mange du saucisson pour que j'en veuille aussi, au cas où ça donnerait du génie.» (Philippe Saint-André)

« On prend goût aux douleurs que le rugby provoque. Un match qui ne fait pas mal est un match raté. » (Walter Spanghero)

« Le rugby, c'est un mélange d'opéra de ballet et de meurtre. » (Gw.Thomas)

« Il n'y a pas dans la vie une plus belle maîtresse que l'équipe de France. » (P. Villepreux)

« Dans une équipe de rugby, il n'y a pas de passagers, il n'y a qu'un équipage. » (P. Villepreux)

« J'ai passé ma carrière à briser les os de mes adversaires, et maintenant je les répare.» (JPR Williams)

« J'adore le Parc des Princes. C'est un stade électrique. Quand on pénètre sur la pelouse, on a l'impression d'être des gladiateurs. » (P. Winterbottom)

 

Voici maintenant cinq citations d’observateurs  externes au terrain de rugby, dont une observatrice. Même les intellectuels peuvent faire des bons mots.

« Quand le rugby montre le bout de l'oreille, celle-ci est le plus souvent en chou-fleur. » (A. Blondin)

« Il y a dans les mains ouvertes du sauteur, de la prière et du désir. Cet envol, parfois plein d’élégance, fait un beau contraste avec l’activité souvent ténébreuse des hommes qui sont restés à terre. » (A. Blondin)

« Il y a de tout dans le rugby. Une comédie humaine pleine de sensibilité, d’espérances et de déceptions, de rires et de larmes. » (L. Malle)

« Ce n'est pas parce qu'il est violent que j'aime le rugby. C'est parce qu'il est intelligent. » (F. Sagan)

« Le rugby est un bon moyen pour envoyer trente brutes loin du centre ville. » (O. Wilde)

 

Touche pas à mon rugby…. Les bons mots et maux d’antan.

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article