Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Moments de vie.............. Un héron sur le toit et une biche aux abois.

15 Mai 2017 , Rédigé par niduab Publié dans #Les moments de la vie

Vendredi dernier nous étions tranquillement installés sur le canapé du salon, en train de regarder le journal télévisé de 13h quand nous avons vu passer devant la porte fenêtre un impressionnant oiseau volant à moins de deux mètres de haut. Nous nous sommes précipités dans le jardin pour voir ce qu'il en était et nous avons pu contempler un magnifique héron cendré perché sur le toit de la maison de notre voisin. Il y est resté plusieurs minutes me laissant même le temps d'aller récupérer mon appareil photos. Voici quelques photos avant qu'il passe sur l'autre versant du toit. Ensuite il prit son envol vers le nord-est. Je regrette de ne pas avoir  pu prendre la phase de décollage. Dommage ! 

Moments de vie.............. Un héron sur le toit et une biche aux abois.Moments de vie.............. Un héron sur le toit et une biche aux abois.Moments de vie.............. Un héron sur le toit et une biche aux abois.
Moments de vie.............. Un héron sur le toit et une biche aux abois.Moments de vie.............. Un héron sur le toit et une biche aux abois.

Deux jours plus tard, dimanche matin, nous participions avec une bonne vingtaine d'amis à une jolie balade en bord de Sèvre. Nous savions bien que cette promenade coïncidait avec la passation de pouvoir au palais de l'Élysée entre l'ancien et le nouveau président. Ces images « historiques » nous avons pu les voir ensuite en décalé alors que cette belle matinée printanière avec les amis il aurait été vraiment dommage de la louper.... D'ailleurs lorsque nous marchons il y a, la plupart du temps, des échanges voire des débats. Ce ne fut pas vraiment le cas cette fois-ci sauf quand nous sommes passés devant l'enclos d'un élevage de biches. L'une d'elles était tristement à l'écart des autres. Est-ce cette tristesse et cet isolement qui a incité une amie à me demander ce que je pensais de la tournure des évènements politiques sur notre circonscription. Moi j'étais alors dans mes rêveries entre Jean Giono et son héron « hussard sur le toit », Alfred de Vigny chantant « les pleurs de la biche aux abois » et même, en pensant à une récente  et très agréable soirée, qui par son côté inopinée et politico-poétique (de verres en vers) m'avait rappelé une nouvelle d'Alphonse Daudet « Le sous-préfet aux champs ». Une soirée bucolique où pourtant rien ne transpira de ce qui allait se tramer, quelques jours (quelques heures ?) plus tard  et que j'aurai pu contester, en toute amitié.   Finalement j'ai simplement répondu à la question de mon amie marcheuse « C'est très regrettable ! »......à moins que ce ne fut « C'est pitoyable ! ».... Je ne sais plus trop .....

Moments de vie.............. Un héron sur le toit et une biche aux abois.Moments de vie.............. Un héron sur le toit et une biche aux abois.Moments de vie.............. Un héron sur le toit et une biche aux abois.
Moments de vie.............. Un héron sur le toit et une biche aux abois.Moments de vie.............. Un héron sur le toit et une biche aux abois.

Justement ce dimanche là, il y avait le match retour en huitième de finale de Fédérale 2. Le stade Niortais qui avait fait jusque là une saison magnifique était en difficulté après un match aller décevant face à Orsay. A mon regret je n'ai pu aller au stade dès le coup d'envoi ; j'ai n'ai pu m'y rendre que vers 16h, au milieu de la seconde mi-temps et j'ai immédiatement compris que les carottes étaient cuites..... Et puis je suis tombé sur Elodie, la candidate PS, pour les législatives. J'étais pour le moins étonné de la rencontrer sur ce terrain, mais il est vrai qu'on était en période électorale et puis elle était accompagnée par Fred.

J'aime bien Elodie même si j'ai parfois regretté qu'elle s'aligne le plus souvent sur les positions des frondeurs ce qui était d'ailleurs, aussi le cas de Geneviève l'actuelle élue qui, après trois mandats ne se représente pas. Finalement je trouvais que le choix des militants encartés (dont je ne suis plus) était plutôt cohérent en restant sensiblement sur la même ligne militante. Quelle ne fut pas ma surprise cette semaine là, de lire dans la N.R., que Geneviève ne soutenait pas Elodie mais Alain,  son suppléant lors du dernier mandat. Alain qui se présentait hors parti, sous l'étiquette « Champ libre » même si sa suppléante annoncée est une militante EELV.

Elodie était atterrée par cette candidature dissidente ''suicidaire'' et plus particulièrement déçue par Geneviève qui lui demandait par la presse de se retirer en faveur d'Alain. Je l'ai assurée de mon modeste soutien et j'espère surtout lui avoir un peu remonté le moral.

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article