Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Blog à part ..... Ca sent ben le début de la fin !

16 Août 2017 , Rédigé par niduab Publié dans #Blog à part

Eh oui ! Tout a une fin.... même un blog. Quoi de mieux qu'un anniversaire pour boucler un cycle : 10 ans. Putain 10 ans déjà ! Ceux qui me suivent depuis le début savent que j'étais plus pudique avant et que pour quelques billets anniversaires j'écrivais plutôt ptn 1 an déjà ou ptn 5 ans déjà, mais aujourd'hui, en vieillissant, au diable la retenue... Et puis je dois avouer que tenir ce blog ça devient une contrainte surtout en été quand il y a les petits enfants à la maison et qu'il y a une multitude de choses à faire, même en soirée, ou même très tôt le matin.

Mon premier billet fut publié le 18 juillet 2007 et me voilà dix ans plus tard en train d'écrire le 972ème. Bien sûr je sais bien qu'il ne restera pas le 972ème mais il restera bien le dernier ou du moins celui qui apparaîtra en premier quand les visiteurs viendront sur le site niduab. Je ferai, très certainement, encore quelques billets, peut-être le temps de la désintoxication, mais surtout lors de prochains voyages à travers le monde...... ou quand j’aurai un sujet intéressant. Mais je décalerai systématiquement la date de celui-ci, pour qu’il reste toujours comme étant mon dernier billet.  Et de ce fait je me dois de préciser dans ce texte qu’il est publié le 18 juillet 2017. Il m'a quand même fallu apporter quelques corrections notamment à cause de petites erreurs de comptage et de frappe : ce billet n'est pas le 927ème mais le 972ème en 10 ans.

Soit un billet tous les 4 jours (une moyenne de 3.75 pour être précis). Dans l'ensemble j'y ai pris du plaisir, me régalant très souvent, m'instruisant parfois. Il y a bien eu quelques billets de facilité, faits à la va vite, mais sans avoir trop à en rougir. Je crois que dans l'ensemble j'ai respecté la feuille de route que j'avais définie dans le premier billet. Je suis en particulier assez fier des billets des rubriques « No pasaran » et « Didi » qui m'ont permis de faire d'heureuses rencontres ou retrouvailles familiales.

 Ce modeste blog généraliste fut quand même suivi, à ce jour, par près de 112.000 visiteurs uniques ayant consulté un peu plus de 286.000 billets. Longtemps je me suis peu intéressé aux statistiques d'un suivi qui était tout au plus informatif. Je pensais avoir un petit public d’amis et les données d’Over-blog finalement me suffisaient et puis avoir 30 à 50 visiteurs chaque jours peu m’importait. Parfois il y avait des envolées à plus de 100 visiteurs et même des bizarreries (il y eut une journée à 565 visiteurs....???). Et puis il y eut le changement de formule d’Over-blog en avril 2014, avec un apport de qualité indéniable mais un reliquat statistique frisant le ridicule, qui m’a conduit à m’inscrire début janvier 2015 au site d’analyse d’audiences Google Analytics.

C’était intéressant car je pouvais savoir, en plus du nombre de visiteurs quotidiens, hebdomadaires ou mensuels, de quelle ville, de quelle région ou même de quel pays venaient ces visiteurs. Je pouvais aussi savoir la proportion de visiteurs nouveaux et de visiteurs déjà venus, les fidèles et revenants. Bien sûr je ne connaissais pas l’identité des visiteurs en dehors de ceux qui me laissaient un commentaire, des commentaires de plus en plus rares au fil des années.  C’est ainsi que j’ai eu de belles surprises et pas mal de désillusions.

Parmi les bonnes surprises le fait d’avoir des visiteurs de tous les pays où nous sommes allés, d'abord pour y travailler puis ensuite  en touristes : A titre d’exemple depuis avril j’ai chaque semaine, et généralement le week-end, un visiteur de l’Equateur. Je pense que notre guide et ami Mauricio, à qui j’avais donné l’adresse de mon blog, y est pour quelque chose. J’ai de la même manière des visiteurs de Nouvelle Calédonie où nous sommes allés à l’automne 2016 et très régulièrement des visiteurs de Guyane etc….

Parmi les déceptions je regrette bien sûr la perte de visiteurs en métropole et notamment de proches. Encore à titre d’exemple aux débuts de ce blog j’avais pas mal de visiteurs de ma ville… Maintenant c’est loin d’être le cas. Idem pour la famille et d’anciens amis très proches. Il y a aussi bien sûr les déserteurs de la vie comme mon  oncle Didi et pour le plus récent mon très cher ami de jeunesse et rugby, Fanfan.

Un autre point me pose problème : le ratio entre visiteurs inconnus de passage (et souvent de courte durée) et les visiteurs référencés revenant sur le blog :

En 2015 j’avais en moyenne 1300 visiteurs par mois dont 24.5% de revenants.

En 2016 la moyenne était de 1370 visiteurs/mois dont 23.6% de revenants.

1er semestre 2017, la moyenne reste de 1320 visiteurs/mois mais le ratio chute à 15.9 % de revenants.

Le message est clair ce blog n’intéresse plus grand monde. Inutile d’insister. Mais comme j’ai besoin d’un peu de temps pour compiler ces billets je vais le maintenir encore quelques temps en survie. J’ai même cinq ou six billets à écrire sur ma famille, notamment mes parents. J’ai ouvert ces billets par un titre et un bref message pour y revenir plus tard..... C'est l'heure du plus tard. 

Et puis il y a quelques projets de voyage qui feront, je l'espère,  des billets intéressants. Et puis peut-être parler encore de livres, de films, plus quelques coups de gueule politiques ….. Macron pour qui j'ai du voter devrait être une bonne cible...... Enfin on verra bien.

J'ai donc une marge de 28 billets pour atteindre 1000, un beau nombre bien rond. A raison d’environ un nouveau billet par semaine je pourrais accorder la survie à ce blog jusqu’à fin 2017..... Le temps de finir la compilation et de tirer un recueil de l'essentiel. Mais soyons sérieux je devrais largement dépasser les 1000 billets (ne soyons pas fétichiste), j'espère bien pouvoir faire encore quelques voyages en 2018 .......  

 

J’ajouterai dans quelques jours, ou semaines, la liste des billets qui ont été les plus lus, mais aussi celle des billets qui m'ont donnés le plus de plaisirs à préparer.

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article