Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Voyage au Brésil et en Argentine …… aux chutes d’Iguaçu.

17 Juillet 2018 , Rédigé par niduab Publié dans #voyages

C’est avec une journée et demie de retard que nous débarquons à l’aéroport d’Iguaçu. A l’approche nous n’avons pas survolé les chutes mais l’immense retenue du barrage d’Itaipu. Voilà l'un des projets envisagés pour occuper la matinée libre du dernier jour qui est tombé à l’eau. Comme je le craignais et comme je le relate dans mon précédent billet les reports et retards des vols pour rejoindre le Brésil limitent considérablement notre visite du site d’Iguaçu. En complément au circuit il y avait possibilité soit de louer une voiture pour aller voir le barrage d'Itaipu qui est proche soit faire un survol en avion de tourisme des chutes et pourquoi pas faire les deux.  Mais il ne faut plus y penser ; nous n'avons plus qu'un après-midi et une matinée pour visiter ce site magnifique au lieu de 2,5 jours ….

Iguaçu signifie « grandes eaux » en langue guarani ! Ces parcs des grandes eaux couvrent plus de 180.000 ha autour de chutes spectaculaires qui s'étendent sur 2700 m dont 800 m au Brésil et 1900 m en Argentine. Un ensemble de 275 chutes de 72 m de hauteur en moyenne qui est classé par l'Unesco depuis 1986. Ces chutes sont incontestablement les plus belles cascades de la planète avec celles du Zambèze (que je ne connais pas) mais beaucoup plus belles que celles de Niagara (que j'ai vu de près ) ; elles sont les premières en volume d'eau. Ces chutes étagées se jettent les unes dans les autres dans ces deux parcs qui abritent une faune et une flore d'une richesse incroyable. Le climat de la région est subtropical ainsi les 2000 mm de pluie qui tombent chaque année se répartissent de manière continue. 

Comme prévu l’avion a atterri vers 10h30 et le temps de récupérer les valises, le groupe était rassemblé autour d’Homero, le guide brésilien qui nous attendait. Sans perdre plus de temps nous avons rejoint un car qui allait nous emmener côté argentin, où nous devons déjeuner avant d’entreprendre en début d’après midi la visite du parc. Avant d’y arriver nous avons fait un court arrêt dans un commerce pour touristes afin de changer quelques euros en réals, puis au passage de la frontière le guide est allé présenter, sans nous, nos passeports pour les faire tamponner, ce qui a permis de passer assez rapidement… Enfin bref, vers 12 h 30 nous pouvions nous mettre à table et une heure plus tard après avoir englouti un repas très correct mais dont je ne me souviens plus du menu nous avons pu entreprendre le périple magique. Nous avons commencé par faire connaissance avec les coatis, un cousin sud américain du raton laveur. Il y en avait partout et comme ils ont une belle dentition, (ce sont des animaux sauvages) je les avais à l’œil du moins j’essayais….

Voyage au Brésil et en Argentine …… aux chutes d’Iguaçu.
Voyage au Brésil et en Argentine …… aux chutes d’Iguaçu.
Voyage au Brésil et en Argentine …… aux chutes d’Iguaçu.
Voyage au Brésil et en Argentine …… aux chutes d’Iguaçu.
Voyage au Brésil et en Argentine …… aux chutes d’Iguaçu.
Voyage au Brésil et en Argentine …… aux chutes d’Iguaçu.
Voyage au Brésil et en Argentine …… aux chutes d’Iguaçu.
Voyage au Brésil et en Argentine …… aux chutes d’Iguaçu.
Voyage au Brésil et en Argentine …… aux chutes d’Iguaçu.
Voyage au Brésil et en Argentine …… aux chutes d’Iguaçu.
Voyage au Brésil et en Argentine …… aux chutes d’Iguaçu.

Homero nous a réunis devant un plan du parc argentin et il nous a expliqué ce que nous allions faire et ce que nous ne pourrions pas faire en un après midi : Nous avons fait le circuit supérieur puis nous avons pris un petit train pour rejoindre la gorge du diable. Faute de temps nous n'avons donc pas fait le circuit inférieur, un sentier en boucle de 1,4 km qui permet de se rendre au bas des cascades au risque de se mouiller un peu. Si on avait pu faire ce circuit et atteindre un embarcadère on aurait pu prendre un bateau pour l'île San Martin d'où on aurait pu avoir une vue différente et dit-on extraordinaire sur les plus grandes chutes.

On a quand même savouré les paysages que nous offrait le circuit supérieur : encore un sentier en boucle qui fait environ 700 m de long et mène à plusieurs points de vue placés au-dessus des cascades, notamment celle de Bossetti. On a pu voir en contrebas des embarcations de la baie et l'île San Martin. Paysages magiques.

Nous avons donc pris le petit train pour aller à la gorge du diable et après quelques minutes d'un trajet agréable dans la foret, nous arrivions au terminus. Il y avait encore une petite marche à effectuer en empruntant une passerelle longue d'environ 1 km. Cette passerelle mène au cœur de la rivière Iguaçu et à proximité des cascades les plus impressionnantes. En forme de fer-à-cheval, ce lieu unique est nommé Garganta del Diablo, la Gorge du Diable. Ce site est tellement majestueux que j’en oublie presque ma haine pour la compagnie d’aviation. Nous savourons ce moment de bonheur. On aura au moins vu ça !  Vers 16 h 30 il nous fallait rejoindre la gare. On reprit le train pour rejoindre l’autre extrémité de la voie ferrée, où nous attendait le car ! La nuit commençait à tomber vers 17h30.

Il fallait repasser par le poste de frontière où il y avait beaucoup de voitures immatriculées au Paraguay. Il est vrai que nous étions dimanche soir. Les paraguayens devaient faire une quinzaine de kilomètres au Brésil avant de rejoindre leur pays en passant près du barrage d’Itaipu que moi je ne verrai pas…. Une trentaine de minutes plus tard nous étions à notre hôtel ; un très bel hôtel, le plus confortable du voyage. Un hôtel hors zone urbaine. Le lendemain matin nous visiterons le parc Brésilien qui ouvre à 9h.   

Voyage au Brésil et en Argentine …… aux chutes d’Iguaçu.
Voyage au Brésil et en Argentine …… aux chutes d’Iguaçu.
Voyage au Brésil et en Argentine …… aux chutes d’Iguaçu.
Voyage au Brésil et en Argentine …… aux chutes d’Iguaçu.
Voyage au Brésil et en Argentine …… aux chutes d’Iguaçu.
Voyage au Brésil et en Argentine …… aux chutes d’Iguaçu.
Voyage au Brésil et en Argentine …… aux chutes d’Iguaçu.
Voyage au Brésil et en Argentine …… aux chutes d’Iguaçu.
Voyage au Brésil et en Argentine …… aux chutes d’Iguaçu.
Voyage au Brésil et en Argentine …… aux chutes d’Iguaçu.
Voyage au Brésil et en Argentine …… aux chutes d’Iguaçu.
Voyage au Brésil et en Argentine …… aux chutes d’Iguaçu.
Voyage au Brésil et en Argentine …… aux chutes d’Iguaçu.
Voyage au Brésil et en Argentine …… aux chutes d’Iguaçu.
Voyage au Brésil et en Argentine …… aux chutes d’Iguaçu.
Voyage au Brésil et en Argentine …… aux chutes d’Iguaçu.
Voyage au Brésil et en Argentine …… aux chutes d’Iguaçu.
Voyage au Brésil et en Argentine …… aux chutes d’Iguaçu.

Après une agréable soirée avec des compagnons de voyage que nous découvrions et une nuit reposante, nous étions réveillés de bonne heure et après avoir pris un copieux petit déjeuner (il n'y aura pas de repas à mi-journée puisque devons prendre l'avion pour Rio Janeiro) nous attendions avec nos valises à la main notre guide et le car.  Pas de soucis, Homéro est ponctuel et nous prenons la direction du parc brésilien où nous sommes arrivés avant 9 h. Pendant que Homéro allait chercher les billets d'entrée nous l'attendons dans un commerce où nous achetons quelques cartes postales et cherchons un set de table. Déception il n'y en avait pas, mais nous avons trouvé un poster d'un beau format et d'un coût dérisoire. Le seul problème qu'on aura à régler quand nous arriverons à la maison, c'est où le mettre ?

Le circuit est moins long que celui de la veille en Argentine mais tout aussi magnifique. Du Brésil on a une vue d'ensemble, les chutes d'Argentine et en fin de parcours on arrive à l'une des chutes les plus majestueuses du site. Et qui plus est, ce matin on pouvait prendre notre temps, admirer, photographier et se sentir tellement privilégié d'être là et voir tout ça. Bien sûr on regrettera le temps perdu, mais on y pensera quand on sera rentré. Pour l'heure, Carpe Diem.

Mais bientôt il nous fallut quitter ce lieu magique pour que le car nous conduise à l'aéroport qui n'est pas très loin. Après avoir sincèrement remercié Homéro de son aide et de sa gentillesse, nous avons embarqué vers 14 h 30 pour Rio de Janeiro.

Voyage au Brésil et en Argentine …… aux chutes d’Iguaçu.
Voyage au Brésil et en Argentine …… aux chutes d’Iguaçu.
Voyage au Brésil et en Argentine …… aux chutes d’Iguaçu.
Voyage au Brésil et en Argentine …… aux chutes d’Iguaçu.
Voyage au Brésil et en Argentine …… aux chutes d’Iguaçu.
Voyage au Brésil et en Argentine …… aux chutes d’Iguaçu.
Voyage au Brésil et en Argentine …… aux chutes d’Iguaçu.
Voyage au Brésil et en Argentine …… aux chutes d’Iguaçu.
Voyage au Brésil et en Argentine …… aux chutes d’Iguaçu.
Voyage au Brésil et en Argentine …… aux chutes d’Iguaçu.
Voyage au Brésil et en Argentine …… aux chutes d’Iguaçu.
Voyage au Brésil et en Argentine …… aux chutes d’Iguaçu.
Voyage au Brésil et en Argentine …… aux chutes d’Iguaçu.
Voyage au Brésil et en Argentine …… aux chutes d’Iguaçu.
Voyage au Brésil et en Argentine …… aux chutes d’Iguaçu.
Voyage au Brésil et en Argentine …… aux chutes d’Iguaçu.
Voyage au Brésil et en Argentine …… aux chutes d’Iguaçu.
Voyage au Brésil et en Argentine …… aux chutes d’Iguaçu.
Voyage au Brésil et en Argentine …… aux chutes d’Iguaçu.

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article