Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Philo bath.... L'Odyssée d'Homère .... Fondement de la littérature et naissance de la philosophie

13 Avril 2020 , Rédigé par niduab Publié dans #Philo bath

Homère était un poète du VIIIsiècle av J.-C. Les deux premières grandes œuvres de la littérature occidentale que sont l'Iliade et l'Odyssée lui sont attribuées. Sauf que l'on ne sait pas grand chose du personnage; a-t-il été un personnage historique ou une identité construite à partir de plusieurs poètes qui à travers la Grèce antique chantaient les louanges des héros ayant participé à la guerre de Troie et aux dieux mythologiques. Dès le VIIe siècle av. J.-C. Homère unique ou multiple, individu historique ou personnage conceptuel, jouit d'une forte notoriété et au VIe siècles son œuvre était déclamée dans son intégralité, tous les quatre ans, aux cours des Panathénées. A partir du Ve siècle av. J-C. son œuvre devint un manuel scolaire et ses vers étaient connus dans la Grèce entière « C’est à ce poète, déclarait Platon, que la Grèce doit son éducation »

C'est sans doute le moment de citer mes sources : je me suis appuyé sur le livre de Papadogeorgos Georgios « Grèce antique. Hommes illustres.» notamment pour les « Chants » parfois complétés avec Wikipedia. On comprend d'ailleurs avec le paragraphe précédent  que ce livre soutient la thèse d’Homère personnage historique. Un Homère né dans l'île de Chios ou peut-être à Smyrne,  un Homère peut-être aveugle.

Pour ce qui concerne l'analyse philosophique j'ai retenu deux ouvrages de Luc Ferry « De Homère à Platon, naissance de la philosophie.» et « La sagesse des mythes.»

Dans l’Odyssée, Homère utilisa la légende parlant de la nostos d Ulysse et c'est avec talent qu'il créa un poème dominé par l'élément mythique. Contrairement à l'Iliade, qui est une épopée guerrière, l'odyssée est un récit plus calme et presque pacifique à quelques massacres prêts. L'odyssée est en outre plus courte que l'Iliade puisqu'elle ne comporte que 12080 vers (15537 pour l'Iliade.) tout en étant aussi divisée en 24 chants.

Avant de présenter un résumé de chacun de ces 24 chants il me parait nécessaire d'aborder l'aspect philosophique ce qui permettra ensuite de mieux comprendre l'histoire du retour d'Ulysse, la présentation des chants étant parfois quelque peu confuse.

L'histoire d'Ulysse commence par la guerre de Troie qui dura dix ans et s'achève par son retour à Ithaque, chez lui, près des siens, dix ans après la fin de la guerre soit au total vingt ans d'absence. Pourquoi met-il si longtemps à rentrer chez lui ? Ca tient d'abord à la haine de Poséidon envers lui, une histoire qui n'est relatée que par le Chant X mais que je vais l'évoquer en premier :

Ulysse a crevé l'œil d'un cyclope, Polyphéme (chant IX), et ce cyclope, malheureusement, est un des nombreux fils de Poséidon. Poséidon est un dieu terrible, le dieu de la mer, un dieu assez vindicatif. De toute façon, c'est la règle : Poséidon doit venger son fils, même s'il ne l'aime pas trop. Et pour le venger il va s'acharner à pourrir la vie d'Ulysse.

En lisant l'Odyssée on s'aperçoit que tous les obstacles semés sur la route du retour sont liés à l'oubli : il s'agit pour Poséidon de faire oublier à Ulysse le sens de sa vie qui doit être de quitter le chaos pour tendre vers l'harmonie. Le chant des sirènes fait perdre la mémoire (chant XII), Les graines de lotus rendent les marins amnésiques. (Chant IX), ou encore le chant de la magicienne Circé. (Chant X). Il en va de même de ces sommeils subits qui s'emparent du héros aux moments où il approche la côte d'Ithaque ; saisi de fatigue, il s'endort, oublie à nouveau le sens de son voyage, de sa vie, et le vent le repousse vers le cœur de la mer où il est à nouveau perdu : tout cela ce sont des figures de l'oubli.

Parmi toutes les figures de l'oubli, il en est une particulièrement charmante c'est Calypso; elle est sublime et son île est un vrai paradis (chant X). Calypso est une divinité qui, comme toutes les divinités, est immortelle. Elle va cacher Ulysse sur son île le plus longtemps possible, de le garder pour elle, par amour. Elle organise la vie d'Ulysse de la façon la plus douce et la plus agréable qui soit. Tout ça à l'air paradisiaque, et pourtant, chaque soir Ulysse va s'asseoir sur un rocher. Il regarde dans la direction d'Ithaque et pleure toutes les larmes de son corps... Pourquoi ? Parce qu'il n'est pas à sa place et il pleure tous les soirs durant sept ans. Mais uniquement le soir, coup de blues, car le reste de la journée il est bien occupé avec Calypso.

Athéna, la fille préférée de Zeus, prend Ulysse en pitié et demande à son père de donner l'ordre à Calypso de le laisser rentrer chez lui. Zeus envoie alors Hermès, son messager, dire à Calypso qu'elle doit laisser partir Ulysse. Calypso est folle de rage et de désespoir. Elle peste contre les dieux. Elle leur dit : « Voilà dès que nous les divinités secondaires, nous tombons amoureuse d'un mortel, vous nous punissez !» C'est alors qu'elle va penser à un stratagème qui va permettre de voir exactement la différence entre une spiritualité religieuse et une spiritualité philosophique ou laïque. Elle dit à Ulysse : « Si tu restes avec moi malgré l'ordre de Zeus, donc si tu restes avec moi volontairement, je t'offrirai ce qu'aucun mortel n'a jamais pu obtenir... Si tu restes avec moi, je t'offrirai l'immortalité et la jeunesse éternelle ». C'est une promesse d'immortalité comme feront la plupart des grandes religions. Et pourtant Ulysse refuse et ce refus signe la naissance de la philosophie en Grèce.  Ce refus signifie qu'aux yeux de ce sage qu'est devenu Ulysse, au fil des guerres et de ses voyages, une vie de mortel réussit, une vie bonne de mortel est préférable à une vie d'immortel raté.

 

L’Odyssée se compose de trois grandes parties :

  1. chants I à IV : Les démarches de Télémaque 
  2. chants V à XII : Ulysse chez Alcinoos ;
  3. chants XIII à XXIV : le retour d’Ulysse à Ithaque.

Chant I : Athéna qui a demandé à Zeus et aux dieux de l'Olympe de permettre à Ulysse, retenu sur l'île de Calypso de, de rentrer à Ithaque. Tous les dieux sont favorables à ce retour sauf Poséidon. Athéna se rend alors sur l'île d'Ithaque où elle apparaît sous les traits de Mentor, un ami d'Ulysse. Elle constate que Pénélope est harcelée au palais par des dizaines de prétendants qui la pressent à choisir un nouvel époux pour régner. Mentor-Athéna exhorte Télémaque, le fils d'Ulysse, de rassembler les Achéens pour dénoncer les agissements grossiers des prétendants. Elle lui conseille aussi de partir pour Pylos ou Sparte pour essayer de savoir ce qui est arrivé à Ulysse après avoir quitté Troie. 

Chant II : Le lendemain Télémaque réunit l'assemblée et somme les prétendants de quitter le palais. Antinoos le meneur des prétendants oppose un refus catégorique. Télémaque annonce alors qu'il se rendra à Pylos pour demander au roi Nestor s'il a des informations concernant son père. Nouveau refus et décision de fin de l'assemblée décrété par Léocrite, un autre prétendant. Mentor-Athéna encourage Télémaque à braver ces interdictions de gens qui non pas le pouvoir et lui fournit un navire et l'accompagne.

Chant III : Le lendemain Télémaque et Mentor-Athéna arrive chez Nestor qui organise une fête en l'honneur de Poséidon. Ils sont bien reçus et invités au banquet où Nestor raconte la guerre de Troie mais il n'a aucune nouvelle récente sur Ulysse. Il leur conseille d'aller voir Ménélas à Sparte et demande à son fils Pisitrace de les accompagner.

Chant IV : Dès leur arrivée à Sparte Pisitrace et Télémaque sont reçus par Ménélas et Hélène. Celle-ci reconnait en Télémaque, avant qu'il se présente, le fils d'Ulysse tant la ressemblance est forte. Le couple souverain évoque la guerre de Troie et notamment les exploits d'Ulysse. Ménélas décrit son retour de Troie et les péripéties qui l'ont conduit en Égypte où il pu capturer Protée qui lui a dit qu'Ulysse était retenu sur l'île de Calypsos.

Chant V : De retour sur l'Olympe Athéna réitère sa demande de libération Ulysse. Zeus déclare que le destin d'Ulysse est de retrouver les siens à Ithaque, mais il devra passer par la Phéacie et encore souffrir en mer. Il envoie Hermès transmettre le message à Calypsos qui accepte à contrecœur. Ulysse construit un radeau et prend le large après avoir refusé une ultime tentative de Calypsos. Après un voyage sans encombre il est sur le point d'aborder en Phéacie, quand il subit une terrible tempête déclenchée par Poséidon de retour sur l'Olympe. Mais il faut croire que Zeus avait prévu le coup car la  déesse marine Leucothée passait par là et l'empêcha de se noyer. Ulysse finit par aborder la côte non sans mal et encore avec l'aide d'Athéna qui l'attendait.

 Chant VI : Après avoir aidé Ulysse à s'installer pour prendre un peu de repos, Athéna envoie un rêve à Nausicas, la fille du roi Alcinoos, pour lui donner l'idée d'aller le lendemain matin, avec ses servantes, laver le linge sur la côte. Elles y vont et une fois la lessive terminée le groupe s'amuse et finit par réveiller Ulysse qui sort de son abri à moitié nu et en colère. Les servantes effrayées se sauvent ; seule reste Nausica qui a compris que l'étranger a fait naufrage. Elle décide de l'amener voir son père. Le temps qu'il se rende présentable avec l'aide magique d'Athéna et ils se dirigent vers la ville où Ulysse reste à l'entrée le temps que Nausica aille au palais prévenir son père.

Chant VII : Athéna, qui a pris l'apparence d'une enfant recommande à Ulysse de se jeter au pied de la reine Areté dès qu'il pénétrera dans la salle du Trône. Il agit comme recommandé et Alcinnoos accepte de lui offrir l'hospitalité tout en le questionnant sur son naufrage. Sans dire son nom il raconte comment il a quitté Ogygie et sa navigation jusqu'en Phéagie. Puis il se  retire et va reposer.

Chant VIII : Le lendemain le roi Alcinoos réunit l'assemblée de Phéacie qui décide d'affréter un navire pour conduire l'étranger dans sa patrie. Une grande fête est ensuite organisée avec des jeux mais aussi des éloges et des chants en l'honneur des héros de la guerre de Troie. Ulysse ne peut retenir ses larmes. Le roi qui s'en est aperçu lui demande de dévoiler son identité et l'histoire de sa vie.

Chant IX : Ulysse révèle son identité aux Phéaciens, et commence le récit de ses aventures qui vont occuper ce chant et les trois suivants. Les vents le poussent jusqu'au pays des Lotophages ou une partie de son équipage découvre le désagrément de manger des graines de lotus et les problèmes que ça engendra. Puis Ulysse et ses marins naviguent vers l'île des cyclopes où ils sont faits prisonniers. Pour s'échapper Ulysse doit crever l'œil de Polyphème ce qui provoqua les colères de Poséidon.

Chant X : Ulysse et ses compagnons arrive à l'île d'Éole, le gardien des vents qui leur offre l'hospitalité. Éole remet une outre dans laquelle tous les vents mauvais sont enfermés pour assurer une brise légère pour renter sur Ithaque. Mais à l'approche des côtes Ulysse fatigué s'endort et des marins ouvrent l'outre pour voir quel trésor elle contient. Catastrophe ! Le navire se retrouve au large dans les tempêtes qui le conduiront successivement chez les Lestrygons un peuple de géants cannibales dont il put se sauver de justesse, puis ça fut l'île d'Aiaié de la magicienne Circé qui a tendance à vouloir changer tous les hommes qui rentre chez elle en porcs. Elle proposa à Ulysse de partager sa couche mais il refusa tant que ces hommes ne redevenaient pas des humains. C'est Hermès de passage qui donna à Ulysse le contrepoison qui lui permit de récupérer ses marins. Du coup Ulysse et l'équipage restèrent un an à festoyer avec Circé.

Chant XI : Visite du héros dans le pays des Cimériens plongé dans la nuit perpétuelle et descente dans l'Hadès sur les conseils de Circé afin que le devin Tirésias lui fournisse des indications sur l'avenir dont notamment de ne pas toucher les vaches d'Alios quand ils seront sur l'île du soleil. Lors de ce voyage aux enfers Ulysse croise les ombres de camardes, amis et membre de sa famille.

Chant XII : Ulysse raconte comment il a échappé aux sirènes, puis à Charybde et Scylla. Puis il évoque le passage à l'île du soleil. Ulysse répète à ses hommes l'avertissement de Tirésias, de ne pas manger de viande de vaches sacrées, ce qui est facile les premiers jours puisque les cales du navire sont remplies de provisions...mais pendant plus d'un mois les vents contraires retiennent l'équipage sur l'île. Les marins profitent du sommeil d'Ulysse pour chasser et tuer ces vaches sacrés. Ils festoient mais les dieux les surveillent et quand ils peuvent à nouveau embarquer, un ouragan survient et Zeus foudroie le navire qui sombre avec tout l'équipage. Seul Ulysse qui n'a pas mangé de viande sacrée survie au naufrage et accroché à une poutre il finira par échouer sur l'île de Calypsos où il restera sept ans. 

Chant XIII : Ému par les aventures d'Ulysse, Alcinoos, lui dit qu'il pourra rentrer à Ithaque le lendemain. Il lui met un navire et un équipage à disposition et lui offre de nombreux présents. Le soir après un dernier banquet Ulysse embarque puis sombre dans un profond sommeil. Le trajet se fait en un temps hors du normal ce qui déplaît encore à Poséidon qui avait émis le vœu qu'Ulysse ne soit pas trop vite reconnu à Ithaque. Il en punira les marins lors du retour en Phéacie. Ces marins qui avaient déposé Ulysse endormi dans une grotte fréquentée par les nymphes. Quand Ulysse se réveille en colère car il ne reconnait pas l'endroit où il est. Athéna est là, déguisée en jeune Berger. Elle finit par lui dire où il est et qui elle est. Elle doit le déguiser en mendiant pour qu'il puisse découvrir ce qu'on fait les prétendants de son palais mais sans se être reconnu pour respecter un dernier vœu de Poséidon.

Chant XIV : Ulysse, déguisé en mendiant va voir Eumée son fidèle porcher qui lui offre l'hospitalité dans sa chaumière. Au cours du repas Eumée évoque le sort malheureux de son maître disparu et les abus auxquels se livrent les prétendants au Palais. Mais lui même ne croit plus qu'Ulysse soit encore en vie et il craint pour la vie de Télémaque. Eumée est généreux en prêtant un manteau au mendiant pour la nuit.

Chant XV : Athéna contacte par rêve Télémaque qui vivait toujours chez Ménélas. Elle lui conseille de rentrer très rapidement à Ithaque et de se rendre chez Eumée. Il rentre avec son bateau accompagné de Pisitrate. En débarquant ils évitent une embuscade des prétendants.

Chant XVI : Télémaque arrive chez Eumée et croise le mendiant sans reconnaître son père. Athéna estime qu'il est temps qu'ils se retrouvent avant de rendre à Ulysse son apparence normale mais il faut éloigner Eumée. Elle suggère à Télémaque d'envoyer Eumée au Palis pour prévenir Pénélope de son à Ithaque. Le père et le fils se retrouvent enfin et commencent les préparatifs de leur vengeance.

Chant XVII : Alors que Télémaque se rend en ville pour rencontrer sa mère Pénélope et lui dire ce qu'il sait d'Ulysse et notamment sa conviction qu'il est vivant et cherche à rentrer, Ulysse se dirige au Palais sous son apparence de mendiant pour habituer les prétendants à sa présence. Au seuil du palais son vieux chien le reconnait juste avant de mourir Le mendiant qui demande l'aumône est insulté par les prétendants et est même frappé par Antinoos. Ulysse médite sa vengeance... 

Chant XVIII : Un autre mendiant à la solde des prétendants cherche querelle au mendiant-Ulysse. Une bagarre éclate qui, au début, amuse les prétendants mais Ulysse l'emporte. Pénélope apparaît pour critiquer la grossièreté des prétendants, mais eux restent sur leurs positions. Ulysse revoit Pénélope mais elle ne le reconnait pas en mendiant.

Chant XIX : Pénélope engage la conversation avec le mendiant. Elle lui dit qu'elle ne croit pas qu'Ulysse soit mort et qu'elle ne veut pas se remarier. Elle explique qu'elle a pu les repousser en tissant chaque jour un linceul pour le père de son mari qu'elle défaisait chaque nuit. Pénélope le quitte en demandant à ses servantes de laver les pieds du mendiant. . La vieille Euryclée, reconnait une blessure et comprend que le mendiant est Ulysse mais celui-ci lui demande ce ne rien dire à Pénélope. A-t'elle tenue sa promesse ? Car curieusement Pénélope revient et  annonce qu'elle consentira à épouser celui qui sera capable de bander l'arc de son époux et d'envoyer une flèche traverser douze haches alignées, comme le faisait Ulysse.

Chant XX: La nuit s'avance, mais Ulysse reste éveillé. Il observe les servantes, voit celles qui lui sont restées fidèles et celles qui s'amusent avec les prétendants. Athéna lui apparaît alors et le convainc de dormir un peu. Il demande à Zeus de lui envoyer un signe favorable : aussitôt la foudre brille dans le ciel.

Chant XXI: Pénélope fait préparer l'arc et les flèches d'Ulysse et les prétendants se préparent alors à tenter l'épreuve les uns après les autres. Toutefois, aucun d'eux n'est assez fort pour bander l'arc. Pendant ce temps, Ulysse va trouver Eumée et lui révèle son identité, puis il lui ordonne de fermer les portes de la salle et de rassembler des armes. Il retourne alors près des prétendants et déclare qu'il veut tenter l'épreuve. Antinoos se moque de lui, mais Pénélope accepte de donner sa chance au mendiant. Télémaque demande Pénélope de regagner sa chambre et de laisser les hommes entre eux, afin qu'elle n'assiste pas au massacre. Ulysse se saisit alors de l'arc, le bande sans problème, et réussit l'épreuve, au grand effroi des prétendants. Ulysse et Télémaque se saisissent alors de leurs armes.

Chant XXII : Ulysse tire sa première flèche qui atteint Antinoos qui s'effondre. Ulysse révèle à tous son identité, puis châtie tous les prétendants  même ceux qui demandent pardon. Après cet épisode sanglant ils arrêtent les servantes qui couchaient avec les prétendants. Elles seront pendues après avoir nettoyé les traces du massacre. 

Chant XXIII : Le soir, Ulysse rejoint Pénélope qui doute encore elle peine à le reconnaître. Elle se laisse convaincre quand le héros révèle les caractéristiques du lit de la chambre et ils tombent dans les bras l'un de l'autre.

Chant XXIV : Au matin Ulysse quitte la ville pour rendre visite à son père Laerte. Hermes conduit aux enfers les âmes des prétendants. Les familles de prétendant réclament  vengeance aux dieux, mais Athéna et Zeus font en sorte que la paix revienne entre tous les habitants d'Ithaque.

 

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article