Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Moments de vie ....... Dernières semaines d'une année pour rire jaune .....,

22 Décembre 2020 , Rédigé par niduab Publié dans #Les moments de la vie

 J'ouvre cet espace pour un prochain billet, à venir sans doute début janvier..... En espérant retrouver un climat optimiste grâce au vaccin.........A bientôt. 

Me revoilà comme promis, et la première chose que je dois faire, c'est de corriger le titre de ce billet. Avec mon sens de l'humour reconnu par mes proches je transforme le mot "pourrie" par "pour rire jaune" une expression qui traduit un mécontentement, ou une gêne .... Cela concerne surtout Pilou et quand elle n'est pas très contente ça me dérange. Je fus d'ailleurs, tout au long de l'année 2020 pandémique (et ce n'est pas fini) plus souvent traité de dictateur qu'à mon tour, tant je suis précautionneux avec les risques de contaminations. Pour finir cette introduction bancale je précise que j'ai deux mois de retard par rapport à ma prévisions d'écrire ce billet : en repère de date j'ai publié hier l'article Lettre à Franco (un dictateur, un vrai cette fois).
 Louma la sœur de Pilou et donc ma chère belle-sœur a quitté en début d'été la région niortaise où elle vit depuis plus de six ans pour rejoindre le sud méditerranéen, le Var pour être plus précis.  Il est vrai que nous nous sommes un peu moins vu pendant la période du premier confinement. Elle eut donc, après le dé-confinement, envie de changer d'horizon. Elle eut aussi la chance de trouver un emploi dans le Var où vit sa fille ainée. Par les quelques informations qu'elle nous a transmis, quelques semaines plus tard, on a compris que ce serait probablement un aller sans retour : la région lui plaisait, le boulot aussi et être prêt de l'une de ses filles.... Et puis fin juillet on sut que sa deuxième fille qui vivait en région parisienne allait pouvoir se faire muter et se retrouver aussi dans le sud méditerranéen, à une cinquantaine de kilomètres. Tant mieux pour la famille réunie, dommage pour Pilou qui voyait sa petite sœur s'éloigner.
 Au début de l'automne Louma nous annonça qu'elle allait mettre en vente sa maison de Niort pour pouvoir s'installer dans le Var. Nous avions alors une nouvelle mission, en plus de l'entretien du jardin et les transferts de courriers, on devait alors recevoir et faire visiter la maison...., ce n'était pas une grosse charge et d'ailleurs je n'accompagnai Pilou que pour rappeler aux visiteurs qu'il fallait porter un masque pour pouvoir entrer dans la maison ... et çà a faillit arriver quelques fois. .... Quand l'affaire fut quasiment conclue il a fallait penser au déménagement qui était prévu pour fin décembre. C'est Louma qui gérait.... L'affaire devait se faire sous la directive d'un neveu qui avait un camion et des bras solides.... sauf que deux semaines plus tard il n'y avait plus de camion et même plus de neveu disponible.... Mais comme ça devait se passer durant les vacances scolaire nous pourrions, sans doute, profiter de l'aide de notre fille et surtout de ses trois grands ados, solides eux aussi...., et le camion et le chauffeur ?... On verra... En attendant de tout savoir nous devions, nous procurer des cartons et commencer d’encartonner tout ce qu'on pouvait...... On y a passé une bonne quinzaine d'après midi (de 13 à 16 ou 17 heures.).... Et puis le samedi 12 décembre Louma et Inaïs débarquaient et nous apprenions que le camion arriverait le vendredi suivant. Par contre il n'y avait plus de neveu, et pas même d’amis..... Et nos petits-enfants, nos grandes ados, ne seraient pas en vacances scolaires, j'étais le seul mâle disponible, qui avait été certes un expert en déménagement, à certaines époques qui remontaient bien à près de 50 ans, et accompagné seulement des trois femmes de la famille..... , et un chauffeur qui ne se chargerait que de ranger les meubles dans le camion. Notre fils Didi, s'est proposé, quand il apprit le problème, en posant une semaine de congé pour m'aider. Heureusement ! D'autant que le chauffeur et son camion, arrivait de Pologne. Il ne comprenait pas le français et n'était pas un adepte du port du masque. Enfin on a pu lui faire comprendre l'essentiel en anglais. En moins de quatre heures le déménagement fut bouclé, et le camion prenait la route du Var. Louma et Inaîs prirent la route deux heures plus tard. Ils devaient décharger le camion Dimanche matin. Il y avait sur place un peu plus de mains d'œuvre disponible et tout s'est assez bien passé malgré une matinée très pluvieuse.
 Pilou et moi, nous eûmes encore une petite quinzaine de travail entre l'attente l'Emaus pour dégager quelques meubles embarrassants abandonnées. Certains sont même venus chez nous pour encombrer un peu plus notre garage le temps d'être récupérés par des amis de Louma..... Et puis il a fallu encore faire un peu de nettoyage et des voyages à la décharge. Le 15 janvier nous étions libérés de toutes contraintes .... Un bien joyeux noël et début d'année..... Mais le vaccin serait bientôt là.... (Trois mois plus tard)…. et nous pourrons  à notre tour prendre la route des retrouvailles. 

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article