Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Moment de vie...... Retour sur un été dépassé et mal passé.

30 Septembre 2021 , Rédigé par niduab Publié dans #Les moments de la vie

Ca fait bien longtemps que je n'ai fait un billet estival où je pouvais raconter des moments de vie agréables au point de choisir un titre amical comme j'en faisais quelque fois, bien avant la pandémie, comme par exemple  « la tournée des potes et popotes ».....ou autre variante.  Oui j'osais. .... Mais voilà que je casse l'ambiance dès les premières lignes de ce billet avec ce mot exécrable, variante, qui, même au féminin nous ramène au virus : désolé !
Et pourtant au printemps dernier, malgré des mesures de couvre-feu et autres contraintes sanitaires, l'avenir s'avérait prometteur grâce aux vaccins. Le 22 avril je recevais ma deuxième dose, enfin un début de liberté...... Un enthousiasme toutefois limité car je venais d'apprendre en début de semaine le décès de Jean mon ami de jeunesse et partenaire de rugby, qui s'était éteint la veille de son anniversaire, après une longue lutte contre un cancer. Je ne pouvais pas me rendre aux obsèques en Bourgogne, sa terre  natale, si loin des Deux Sèvres.
 C'est courant mai que nous avons décidé de changer de voiture. J'en ai fait un billet, début juin, qui se voulait humoristique et je n’y reviens pas, mais le lecteur curieux pourra
le consulter et peut-être en sourire. Le but était de pouvoir voyager en confiance avec un véhicule plus confortable pour revoir des amis et la famille, enfin tous ceux qu'on aime et qui nous ont tant manqués depuis plus de 18 mois. La vaccination allait enfin nous permettre de voyager à nouveau, un peu partout en France et éventuellement en proches pays européens. Le dernier voyage que nous devions faire concernait le Portugal et le sud-ouest de L'Espagne et retour par Madrid. Début Mars 2020 nous avons annulé nos réservations d'hôtel 15 jours avant la départ...., et ce après avoir déjà annulé, courant janvier, un voyage en Inde. Nous sommes convaincus que nous ne ferons plus de voyages sur d'autres continents, exception peut-être des départements ou territoires français d'outre-mer, où il y a des hôpitaux français.... Mais 18 mois plus tard on n'y pense plus, tant ces territoires ont subi et morflé ces derniers temps. Mais on a déjà eu la chance de faire de beaux voyages en Guyane, Martinique, Guadeloupe, Réunion, Nouvelle-Calédonie, Tahiti. Que de souvenirs merveilleux d'avant... et tous ces billets faits sur ce blog... . On est maintenant condamné à vivre avec le temps d'aujourd'hui et en plus de notre âge. J'aurai moins d'occasions de faire des articles de voyage. De toute façon je vais réduire progressivement le nombre de billets ou d'articles et je fermerai ce blog début juillet 2022 pour son quinzième anniversaire. D'ici là, entre de nouveaux articles et faire remonter, en changeant la date de parution, d'anciens articles que j'ai particulièrement aimés, je continue à l'entretenir.  
Je dois maintenant parler de notre été 2021.... Nous avons récupéré notre Scénic le 11 juin, ce n'était pas encore l'été mais ça lui ressemblait. Ce soir là nous sommes allés au cinéma voir « Adieu les cons » le chef d'œuvre d'Albert  Dupontel, césar du meilleur film 2020. C'est dire que nous étions optimistes : c'était la première fois que nous allions au cinéma depuis février 2020...., mais vaccinés. Et puis ce début d'été commençait bien, localement, grâce à nos amis Elodie et Bernard qui conservèrent notre canton à la gauche démocratique sociale écologique.
Il nous fallait bien apprivoiser notre nouveau véhicule, ou, l'inverse, qu'on se fasse à lui avec les quelques différences avec le Captur qui m'allait si bien, malgré quelques caprices. .... Il fallut se procurer la version française du bouquin d'explications. Celui de la voiture était en allemand. Pilou s'en chargea et nous fûmes soulagés. Comme nous devions aller, mi-juillet à Arcachon voir nos enfants et petits enfants, et surtout découvrir la maison d'été que notre fils ainé avait achetée. Ce qui voulait aussi dire que, dorénavant, nous n'aurons plus le plaisir, la joie, de recevoir Lucie et Gaby une ou deux semaines en juillet. C'était donc à nous de nous déplacer en terre touristique, ce que je n'apprécie pas trop, du moins l'été. Je devais donc tester mes capacités de conduite du nouveau véhicule en allant jusqu'à La Rochelle ou chez notre fille et ses garçons, ce qui fait pour les deux déplacements un aller-retour d'environ 150 km.  j'étais quelque peu inquiet n'ayant que très, très peu roulé depuis 18 mois, ne dépassant guère qu'un trajet par semaine pour faire quelques courses au super marché Leclerc quand je ne préférais pas aller à pied à l'Intermarché situé à 5 km, pour garder la ligne. 
Le voyage à Arcachon sur deux jours (21 et 22 juillet), par l'autoroute (environ 460 km aller-retour) se passa assez bien avec un peu de stress au milieu d'une quantité incroyable de camions lors du contournement de Bordeaux. Nous étions heureux de revoir la famille et nos petits enfants que nous n’avions pas vus depuis près de 7 mois  (fin décembre). Mais les parents n'étaient pas tout à fait en vacances en juillet mais en télétravail et la maison pas encore tout à fait meublée. 
Pour le reste de juillet nous avons surtout fait de l'entretient de notre maison et de notre jardin. Je consacrais un peu de temps à suivre les informations, notamment ce qui se passait en Afghanistan, l'évolution sanitaire en France dont les manifs débiles, et la bonne tenue du XV de France en Australie. Le 8 août, un dimanche, je devenais 3/4 centenaire ; c'est quelque peu difficile à admettre, mais Didier notre plus jeune fils et Pilou étaient là..., et puis j'ai reçu beaucoup de messages et coups de téléphone. Sauf un ! Quelques jours après nous sommes allés aux Sables d'Olonne voir Paqui, la soeur de Pilou, et Thierry. Une nouvelle occasion de tester le Scénic (250 km aller-retour). L
e 15 aout c'était l'anniversaire de notre fille Cécile où l'on a pu débattre (un peu) avec nos trois petits-fils et leur père ..... Mais je n'ai appris le pire que le soir : la chute de  Kaboul prise par les talibans. Deux jours plus tard commença la malédiction des ordinateurs, d'abord le mien, un ordi tour, Nous sommes allés chez celui qui nous l'avait vendu il a six où sept ans : ce n'était pas trop grave il fallait juste changer la carte graphique. le coût n'était pas trop élevé, par contre nous avons fait de nombreux aller-retours pour récupérer toutes nos données. Quelques jours plus tard c'est l'ordinateur portable de Pilou qui a claqué et là c'était la carte mère et vu l'âge de l'appareil il fallait mieux le remplacer : coût 700 euros.     
La deuxième quinzaine d'août la vie normale semblait se préciser en France (toujours hors territoire d'outre-mer); Il serait peut-être temps que nous partions enfin en vacance, d'autant que les enfants avaient repris la route de l'école et de l'université pour notre aîné, Hugo qui allait avoir 20 ans le 25 septembre, puis son frère Dorian qui aura 15 ans le 15 octobre et sa cousine Lucie qui eut 14 ans le 8 septembre, anniversaire que nous lui avons souhaité par téléphone, accompagné d'un chèque par la poste. (Il en fut, ou en sera, de même pour les garçons.) Nous avons visé un séjour dans une zone entre Cantal et Lozère, et notre choix s'est posé sur Le Malzieu où nous avons réservé un chalet pour 5 nuits. Nous savions que nous serions à moins de 30 km de nos amis de jeunesse Jef et Nicky, et j'espérais aussi pouvoir voir ma
sœur, Michel et Sylvain du côté de Saint Flour mais malheureusement ça ne pouvait pas se faire et c'est bien dommage. Le trajet pour rejoindre Le Malzieu fut assez fatigant : 6 h30 de voyage dont quelques pauses. Il est clair que je ne maitrisais pas encore très bien notre nouvelle voiture.

Lors des 4 premiers jours nous nous sommes partagés entre du temps passé avec nos amis et quelques balades comme la visite de Malzieu et ses vestiges médiévaux qui en font un des plus beaux villages de France. Nous sommes allés voir aussi le viaduc de Garabit, réalisé par Gustave Eiffel entre 1980 et 1984 et mis en service 1988 par la Compagnie des chemins de fer du Midi. Le mardi nous sommes allés à Chaudes-Aigues en Cantal qui est une station thermale réputée depuis l'Antiquité pour ses eaux chaudes. Je connais cette ville depuis mon enfance car c'était la ville natale de ma grand-mère maternelle. Un musée de la géothermie et du thermalisme s'est installée dans la maison où ma grand-mère a passé son enfance et sa jeunesse. Ce musée est juste derrière la source du Par qui est, naturellement, la plus chaude d'Europe à 82oC. J'avais déjà fait en juillet 2009 un billet intitulé « Une lignée branchée Aubrac ».. Nous ne sommes pas resté longtemps à Chaudes-Aigues car le beau temps n'était pas au rendez vous. Avec Jef et Nicky nous avons fait un tour de l'Aubrac sudiste jusqu'à Espalion en Aveyron. La ville magnifique est dominée par le Château du Calmont d'Olt et est traversée par le Lot. Le retour se fit en passant par Laguiole dont j'ai déjà parlé sur ce blog. Deux jours passés avec Jef et Nicky après trois années sans se voir. Nous devions quitter notre chalet de Malzieu le lendemain matin pour rejoindre un village proche de Villefranche de Rouergue pour voir Chris et Françoise. J'avais appris fin mai que la maladie qui tourmentait Chris s'était réveillée après une dizaine d'années de tranquillité, sous surveillance médicale régulière. Chaque fois qu'on allait les voir on ne s'attardait pas trop pour ne pas le fatiguer. On arrivait vers 11 h, nous déjeunions tout en parlant de nos enfants qui avaient un peu grandi ensemble et de nos petits enfants. Mais on parlait aussi beaucoup politique. Cette nouvelle rencontre-retrouvaille fut conforme aux précédentes puis nous sommes quittés vers 16 h avec le sourire, et la joie de s'être vu après trois ans d'absence et en étant certain qu'il y aura une prochaine fois. 
Le soir nous avons couché dans un hôtel peu éloigné de la maison des amis que nous allions voir le lendemain. L’histoire est sensiblement la même sauf que si Jipé m'avait dit qu'il avait un problème de santé, les examens, qu'il avait fait depuis étaient rassurants. Par contre, c'est moi qui était  inquiet car, la veille, notre arrivée sur Fenouillet, qui devait être une formalité, fut très pénible, je ne maitrisais pas encore totalement le véhicule, plus des problèmes de mémoire ..... Et comme nous avions au moins cinq heures de route pour rentrer chez nous, avec encore le contournement de Bordeaux que je craignais...... Mais enfin, entre 9h et 16h nous avons passé un très, très bon moment avec Clo et Jipé....Le plaisir de se retrouver.... Et finalement le trajet de retour s'est fait assez facilement. Ai-je enfin réussi à dompter le monstre ?  A voir..... 
Maintenant nous sommes en automne : je me régale de voir le Stade Toulousain dominer le Top 14 de Rugby mais je me désole de voir Le Stade Rochelais soit aussi mal parti. Je suis allé au cinéma lundi dernier voir l'excellent film « Respect », un biopic sur Aretha Franklin. On entretient encore le jardin et nous passons pas mal de temps en soirée à suivre l'actualité. Déçu du comportement de Biden et des Australiens et des Anglais; je crains les conséquence pour la place de la France dans le pacifique, notamment pour ce qui concerne le prochain référendum en Nouvelle-Calédonie. Je tremble aussi quand j'entends les propos racistes de l'ignoble Zémour, quelle horreur ! J'ai participé à la primaire des écolos. Au premier tour j'ai voté pour Delphine et au deuxième tour pour Jadot qui l'a emporté.

Reprise le 2 octobre à 21 h: ça fait une semaine que nous sommes rentrés et j'aimerai rencontrer assez vite quelques amis pour discuter un peu rugby et beaucoup politique car je suis inquiet du Zouzou et d'autres guignols. Nos amis niortais doivent tous être rentrés de La Rochelle ou de ile d'Oléron, de l'ile de Ré, ou de Châtelaillon... Ce matin Je suis donc allé au marché, lieu de rassemblement habituel ....., mais je n'ai vu personne et je suis retourné au parking pour rentrer et c'est là que j'ai été interpellé par un couple ; sous les masque j'ai reconnu la voix de Bernard, mon voisin, le seul avec qui j'avais déjà pu discuter un peu jeudi.... Quand ça ne veut pas.... Mais je vais m'occuper de contacter les troupes dès lundi par téléphone.

Hier jeudi, Pilou et moi avons fait un petit tour au marché et nous y avons rencontré deux couples d'amis que nous n'avions pas vu depuis au moins quatre mois. A la terrasse d'un café sous un ciel bleu et un soleil automnal plus le petit vent nécessaire pour éloigner le virus nous  avons pu retirer les masques pour se retrouver et débattre. 

La veille, Didier le fils de mon vieil ami Alfred m'a téléphoné pour m'annoncer le décès de son père. Alfred était âgé de 96 ans et depuis trois ans il avait quitté Niort pour se rapprocher de sa famille : un temps à Saumur puis ensuite à Belfort, où j'avais pu reprendre contact avec lui grâce à son fils et à Whatsapp. Je l'avais eu en ligne le 29 septembre et je lui ai dit que je le trouvais en bien meilleure forme que 15 jours plus tôt, il en était content. Adieu mon cher ami. Je me rappelle quand tu m'as raconté ton arrivée en Deux Sèvre en 1943 et 1944 pour rejoindre la Résistance. J'en ai fait un billet que tu as relu et corrigé un peu avant que je le publie sur ce blog.   

Moment de vie...... Retour sur un été dépassé et mal passé.
Moment de vie...... Retour sur un été dépassé et mal passé.
Moment de vie...... Retour sur un été dépassé et mal passé.
Moment de vie...... Retour sur un été dépassé et mal passé.
Moment de vie...... Retour sur un été dépassé et mal passé.
Moment de vie...... Retour sur un été dépassé et mal passé.
Moment de vie...... Retour sur un été dépassé et mal passé.
Moment de vie...... Retour sur un été dépassé et mal passé.
Moment de vie...... Retour sur un été dépassé et mal passé.
Moment de vie...... Retour sur un été dépassé et mal passé.
Moment de vie...... Retour sur un été dépassé et mal passé.
Moment de vie...... Retour sur un été dépassé et mal passé.
Moment de vie...... Retour sur un été dépassé et mal passé.
Moment de vie...... Retour sur un été dépassé et mal passé.
Moment de vie...... Retour sur un été dépassé et mal passé.
Moment de vie...... Retour sur un été dépassé et mal passé.
Moment de vie...... Retour sur un été dépassé et mal passé.
Moment de vie...... Retour sur un été dépassé et mal passé.
Moment de vie...... Retour sur un été dépassé et mal passé.
Moment de vie...... Retour sur un été dépassé et mal passé.
Moment de vie...... Retour sur un été dépassé et mal passé.
Moment de vie...... Retour sur un été dépassé et mal passé.
Moment de vie...... Retour sur un été dépassé et mal passé.
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article