Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Blog à part.....moi, à Coulon, celle que je préfère....

29 Août 2007 , Rédigé par daniel Publié dans #Blog à part

Retour à Blog à part pour quitter, un instant, l’histoire de la famille et parler du dernier week-end. Un week-end à Coulon ce qui ne nous conduisait pas à faire un trop grand déplacement. Un week-end de rencontres dans ce joli village du Marais Poitevin, la capitale de la Venise Verte, au cœur du marais mouillé à une douzaine de kilomètres de Niort. Coulon ne fut d’ailleurs pas plus, ni moins, mouillé que l’ensemble de la région au cours de cet été pluvieux, mais heureusement, les cieux furent cléments pour ce week-end évènementiel et c’est bien l’essentiel….
 
Le samedi fut consacré aux rencontres de la Blogosphère. Chaque année depuis 4 ans des blogueurs, billettistes, diaristes et autres griots alphabétisés se réunissent pour une journée de discussions, débats, conseils, le tout se concluant par le renouvellement du gouvernement potache de la blogosphère….et cette année le lieu de rassemblement était près de chez nous à Coulon. L’animateur de ces rencontres, Fraise des bois, régional de l’étape, aurait pu, dès la 1ère édition, imposer ce lieu de rencontre comme une sorte de pèlerinage type Solutré ou Colombey…et bien non, on peut se proclamer 1er ministre à vie de la blogosphère et rester modeste et démocrate. Est-ce que ces rencontres de la blogosphère survivront à cet épisode poitevin ? That is the question. Pour cela Fraise avait mis les petits plats dans les grands.
 
Il m’avait appelé jeudi pour me demander d’aller chercher, samedi matin à la gare de Niort, un participant de renommée et c’est avec grand plaisir que je m’acquittai de la tache. Pierre L. est un brillant économiste, comme d’autres certes, mais lui présente la particularité d’être un excellent pédagogue. Quand il explique quelque chose, le béotien de base que l’on est, comprend tout et surtout, a l’impression d’être intelligent et ça…… c’est bon pour le moral. C’est à l’occasion d’une soirée électorale de juin lors de la campagne de notre amie Gégée que j’avais joué le rôle d’entremetteur entre Pierre et Fraise, rencontre qui devrait tendre assez rapidement vers une relation blogueste.
Quand j’ai appelé Pierre L. pour lui dire que je viendrai le chercher à la gare, il m’a demandé, entre autres choses, si j’avais eu le temps de lire son dernier bouquin qu’il m’avait remis en juin….. « Excuses moi Pierre, je suis un peu à la bourre en ce moment avec cette expérience de blog, mais il est en bon chemin car il est, maintenant, sur ma table de nuit ». Ayant un peu mauvaise conscience, la veille j’ai lu une soixantaine de pages :Tout ce qui s’est produit en août ; la chute des bourses, liée à l’endettement des ménages américains qui ne peuvent rembourser leurs emprunts, et la répercussion sur le système bancaire, tout est décrit, de façon visionnaire, dans le 1er chapitre du livre « Urgence Sociale ». Je recommande à tous cet ouvrage intéressant, instructif avec des tableaux et des graphiques clairs. C’est, d’ailleurs, assez proche et même très proche (n’ayons pas peur de la saine concurrence) de ce que fait un éminent économiste de notoriété, Pierre Larrouturou.
 
Fraise nous attendait au centre socio-culturel de Coulon, place de la Coutume, à coté de la maison du marais mouillé, et face au port. Le nom de la place rappelle les droits de coutume qui devaient être acquittés, autrefois, pour le trafic de marchandises par voie fluviale. Au rendez vous de 10 h. nous fûmes les premiers arrivants : les blogueurs ne seraient-ils pas des « lève-tôt » ? Petit à petit une vingtaine de participants arrivèrent et nous pûmes, avec un peu de retard, commencer le conseil des ministres et futurs ministrables. Bien sûr Pilou est venue se joindre à nous, officiellement comme ma collaboratrice - correctrice attitrée…..mais moi je sais, avec 40 ans d’expérience, qu’elle ne me laisse jamais partir, longtemps seul, à la découverte d’un nouveau monde.
Nous nous sommes tous présentés à tour de rôle ou plutôt nous avons présenté nos blogs, nos motivations et nos attentes. Quand ce fut mon tour je me suis, une nouvelle fois défini comme un griot à l’africaine qui raconte des histoires, mais comme je sais un peu écrire, je me suis défini comme un « griot-eur » grignoteur de mémoires ; le jour où je saurai aussi virguler je deviendrai peut être un gri-auteur.
C’est avec grand intérêt que j’ai écouté mes camarades (je n’ose pas encore écrire collègue….mais j’ai peur que 3 ou 4 d’entre eux s’offusquent du terme camarade …). Je donne l’adresse du site de Fraise des bois qui a créé un lien avec tous ces blogs  : http://mamilitance.blog.lemonde.fr/
Très franchement j’ai apprécié tout le monde, et bien que j’ai été quelque peu provocateur en déclarant que je n’étais pas favorable à l’ouverture (le thème principal à l’ordre du jour de ces rencontres), je dois dire que mon coup de cœur est allé à la présentation du blog « Pour une Vendée républicaine », blog bicéphale animé par Mathieu (socialiste) et Stéphane (UMP radical tendance Borloo précise t-il. Pourquoi le préciser ? Tu as peur d’être étiqueté de sarkoziste?). Je n’ai pas encore eu le temps de lire leurs textes mais leur présentation était parfaite et rien que de savoir qu’ils y taillent des croupières au fou du puits….ça me plait. De toutes les présentations de blogs… c’est celle que j’ai préférée.  
A l’inverse la présentation de « Fugues et Fougue » n’est pas celle qui m’a le plus enthousiasmée. Son auteur, tenant manifeste du libéralisme, avance masqué en se déclarant libertaire, et citant même Bakounine ; je veux bien que le néo-capitalisme financier et mondialisé soit devenu complètement anarchique et je suis convaincu que ses idéologues vont envoyer l’économie de marché dans le mur, mais c’est trop facile de se dissimuler derrière des personnages maintenant inoffensifs voire romantiques…..il y a, pourtant en réserve, suffisamment de prédicateurs idéologues libéraux (de droite comme de gauche d’ailleurs). Ceci étant dit j’ai discuté un peu, avec lui à l’apéro et le gars est fort sympa…..et puis sa chronique du 28 août, relative à notre réunion, est paradoxalement ... celle que je préfère. Ce compte rendu est parfait, fidèle et retenu et je partage son avis sur le déséquilibre regrettable de représentation en faveur de la gauche, surtout flagrant l’après midi, ce qui a conduit Argoul ainsi que 2 ou 3 autres participants plutôt «droitiers » à nous quitter pour retourner faire du tourisme, au grand dam de Fraise, quelque peu déçu. L’ouverture aurait elle vécue?
A midi Gégée nous a rejoints pour expliquer son envie et son besoin, en tant que Députée, de tenir un blog mais aussi ses difficultés, faute de temps pour être suffisamment réactive. Elle profita, comme nous des anguilles et du farci du marais. Les petits plats dans les grands vous dis-je.
L’après midi c’est Pierre L. qui a planché et qui voulait surtout s’assurer auprès de « spécialistes » qu’en passant par un blog il pourrait, en faisant circuler ses graphiques et tableaux, toucher et intéresser le plus grand nombre et faire ainsi connaitre ses idées, ce que les 50 secondes, que lui octroie la télévision 1 ou 2 fois l’an, ne permettent pas.

S5300539.JPGAprès un petit tour en barque sur les canaux de Coulon, la journée studieuse s’est terminée, par une réception officielle en mairie sous le buste de Marianne. Frédéric, Maire adjoint de Coulon et son équipe ont très bien fait les choses. Fraise en a profité pour annoncer le remaniement ministériel : Je suis très flatté de devenir Ministre des devoirs de mémoires de la Blogosphère. Je citerai aussi Gégée dont l’intitulé ministériel est Députée du coin (qui me rappelle) et Ministre des environs. 
Il y a eu une démission (je ne sais pas qui, il n’était pas là) et deux cas particuliers : Pierre L. nommé Haut Commissaire au travail bien réparti dans l’attente de la création effective de son blog personnel et Frédéric secrétaire d’état de « je ne sais plus trop quoi » également en attente du lancement de son blog personnel (on ne peut pas se contenter du site de la ville de Coulon). Après ils deviendront peut être Ministres.
       La soirée se terminait pour la majorité des participants à Maillezais où Fraise et les « tenaces » retrouvaient les « lâcheurs » adeptes de tourisme. Pierre L. devant prendre son train le lendemain matin dès 8 H, nous sommes rentrés à la maison où nous avons, nous aussi, passé une excellente soirée à commenter, entre autres, la fête de la rose de Melle ou nous n’avions pu être mais dont nous avions eu des échos par la télévision.
 
Le lendemain c’était la 2ème journée à Coulon, la fête à Gégée. Geneviève notre députée qui avait, lors de la débâcle générale du Parti socialiste aux législatives, bien failli passer dès le 1er tour (il lui manquait 250 voix) et qui a fait au 2ème tour l’un des meilleurs scores de France pour un élu socialiste. Pilou et moi, nous étions particulièrement concernés, Pilou, d’ailleurs, bien plus que moi qui n’étais qu’un banal directeur de campagne, alors qu’elle avait une charge prenante et stressante comme mandataire financier.
En début de semaine le petit groupe, noyau dur du temps des cerises, s'était réuni pour préparer la fête. Nous nous sommes partagés l’organisation, les courses et les plats à préparer sous la houlette de Flo, mais bien que la houlette soit un bâton de berger, Flo ne voulait pas entendre parler de charcuterie, pas même de rillettes ; un comble.
Ce samedi matin, levé de bonne heure je préparai ma spécialité, les carottes râpées (avec ails et anchois …quand même.). Ensuite je raccompagnai Pierre L. à la gare et à 10 H. nous nous rendions à la MPT de Coulon (Maison Pour Tous.) Alors que lundi soir nous n’avions que 150 inscrits, vendredi soir nous approchions les 250. La salle devenait trop petite, il y avait donc intérêt à ce qu’il fasse beau, car il fallait faire le repas de fête en extérieur. Après une petite ondée de quelques gouttes vers 11 H, lorsque nous étions en train de préparer les tables, ondée qui a mis Gégée en émoi, le beau temps planifié (et oui Argoul il y a du bon dans l'interventionnisme ) arriva à l’heure voulue nous obligeant à sortir lunettes de soleil, casquettes et chapeaux. L’après midi, on frisait la canicule à moins que le coup de chaud n’ait été l’effet du « communard » l’apéro de circonstance.
S5300547.JPGVers 13 H, après l’apéro nous nous mîmes à table, et Geneviève se lança émue dans un discours de remerciements aux amis et militants de sa circonscription. Tous les journaux régionaux avaient envoyé un correspondant et FR 3 avait installé son matériel. Les journalistes étaient à l’écoute ; la rumeur laissait entendre qu’il y aurait une annonce importante. Le discours, admirable comme d’hab, se conclut par l’annonce à Mairie ; la rumeur avait vu juste, Geneviève Gaillard posait sa candidature à l’investiture pour la mairie de Niort. Les militants socialistes auront à choisir et les journalistes avaient de quoi noircir leurs feuilles de choux. L’élue de nos cœurs (moins 1 ou 2 espions) fut ovationnée comme il se doit (même par les espions qui ne voulaient pas se faire remarquer…..ah que c’est beau la démocratie interne).
Le discours et l’ovation terminés, chacun muni de son assiette se présentait au buffet ; les salades et les rillettes (et oui le véto de Flo avait été levé dimanche matin à 10 H 45….mais elle n’avait pas vu qu’il y avait à proximité un super U ouvert) furent liquidées très rapidement; trop pour les Gentils Organisateurs ; pour eux pas de rillettes malgré cette longue bataille. Comme c’était très copieux, on a certes pu se rattraper sur les viandes froides et les fromages mais pas de rillettes…..
  
Il me faut, bien sûr, parler du musicien qui anima superbement cet après midi. Bruno Ligonnière, qu’il s’appelle l’homme orchestre. Formidable ; dans un premier temps il nous a régalé avec des chansons de sa composition : « La grande Bernegoue », « La pêche aux grenouilles » et …..celle que je préfère « La cave à Roger ». Il a sorti un CD « Du marais à la cave » ; si vous pouvez vous le procurer n’hésitez pas, c’est super. Quel talent !
Il nous a ensuite proposé un répertoire qui m’a ravi : Beaucoup de Brassens façon Maxime Le Forestier, Brel, Aznavour, Boby Lapointe, Higelin etc….
Bien évidemment lors du répertoire Brassens, Gégée est venue me chercher pour chanter. C’était trop tôt je n’étais pas chaud, (2 ou 3 verres de plus et c’était bon) ou trop tard, Bruno venait de finir « La chasse aux Papillons » on n’allait pas la recommencer. Bruno me proposa « Le Gorille », mais je n’aime pas trop cette chanson ; j’aurai du regarder son book ; j’ai vu, bien après qu’il y avait « l’Orage » et « Je me suis fait tout petit » mais, hélas, j’ai voulu me lancer, de mémoire, sur « Histoire de faussaire » (pour me dédouaner en cas de fausses notes) qui est dans le répertoire de tonton Georges une des moins connues et  ….. celle que je préfère : Un fiasco ; j’ai égaré les paroles en route et j’ai été obligé d’abandonner malgré l’aide de Bruno ; une honte pour moi devant un public de 250 personnes…en faisant un tel bide j’ai perdu, à ce moment là, toute chance, de devenir un jour maire adjoint (humour). 

S5300551.JPGTout l’après midi Bruno a magnifiquement animé la fête de Gégée. Vers 18 H alors que l’assistance se dispersait il se lança dans le répertoire de Johnny, le chef de file des intellos du petit caporal, et tous les ex jeunes soixante-huitards encore présents, Gérard, Michel, Chantal, Marie,  Gégée et les autres commençaient vraiment à se défouler. Je n’ai pas accroché tout de suite car je ne suis pas trop fan, mais Bruno a attaqué en finish « toute la musique que j’aime » et cette chanson elle vient de là, elle vient du blues et c’est….celle que je préfère. Je me suis approché du micro et avec Bruno on a fait un bœuf…saignant à souhait, tartare même, et en entier s’il vous plait et sans erreur (je ne savais même pas que je connaissais les paroles par coeur…). Je me suis, peut être, remis de mon bide du « Faussaire ». Mieux réussir Johnny que tonton Georges j’ai honte quand même. Qu’en penses tu, Fanfan ?
Le soir le petit groupe de Gégée s’est retrouvé pour finir la journée chez Cathy, pas celle de Boby Lapointe, la notre celle de Magné.
Une bien belle journée pour notre élue….Celle que nous préférons.
Et un bien beau week-end à Coulon.
 
(à suivre)

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article

daniel 08/11/2007 12:54

En retour des bisous des Deux-Sèvres. Nous avons eu le plaisir de revoir Evelyne il y a quelques semaine à quand ton tour Annie ( et yvette et Jeanine). Je sais que tu es en contact avec ma soeur je vais lui demander tes coordonnées pour pouvoir d'envoyer des mails et nous donner respectivement des nouvelles de nos mères.
Je compte dans quelques semaines aborder l'histoire de Family Bauchaud. Je créerai pour cela une nouvelle rubrique "Cousins cousines".
A Bientôt bisous. Daniel.

bauchaud family 08/11/2007 12:04

un petit bonjour de la Creuse.... bisous... Evelyne et Annie COMBES

Alain TAIRIEUR 05/09/2007 10:26

Accompagnant Bruno il y avait un batteur infatigable dont le seul matériel était une chaise et ses mains. Il était excellent. Quand on lui a demandé ce qu'il faisait, il a déclaré être "batteur de chaise". Extra un batteur contepéteur; mais personne n'a réagi : quelle misère!

Daniel 01/09/2007 18:31

Ah que oui mon Fanfan veto et non véto. La question que je me pose alors sachant que notre chère Députée était vétérinaire: la consigne du veto, venait-elle de la véto ?

Fanfan 01/09/2007 17:56

Attention cher ami/ le "ee de "veto" ne prend pas d'accent sinon il s'agit du vétérinaire. Bisous