Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Cousins, cousines..............Générations Noël

25 Décembre 2007 , Rédigé par daniel Publié dans #Cousins cousines

 Num--riser0011-copie-3.jpg

Ah il ne faisait pas le fier le Daniel ce jour là sous le regard critique du Père Noël. Tout au long de l’année Il avait bien du en faire des misères à sa cousine Jacquotte qui est sur les genoux de Raymonde. Je me souviens bien de cette scène, c’était au Noël de l’entreprise Kodak à Vincennes où travaillaient mes parents…..en 1950.
Les pères Noël, en ces temps là, avaient plus de gueule que ceux d’aujourd’hui, surtout en comparaison de ceux qu’on trouve dans les supermarchés. Personne n’aurait osé, à cette époque, donner pour titre à une pièce ou un film « Le Père Noël est une ordure »
 

 

 Num--riser0001-copie-3.jpg
 
 Noël 2007 :
 Raymonde fait la connaissance de son arrière petite fille Lucie : Grand moment d’émotion, car Lucie dès le premier regard fait un magnifique sourire à sa grand mamie qui en eut les larmes aux yeux. Lucie 3 mois et Raymonde 1003 mois.
Dans les maisons de retraite il y a aussi des Pères Noël, mais Raymonde n’a pas gobé la supercherie car c’était André, son compagnon, qui était déguisé…..et elle a bien  reconnu sa voix.

 

 Entre ces deux évènements, que de Noëls, certains en famille élargie, d’autres en famille restreinte sur un autre continent.
  Num--riser0008-copie-6.jpg
Le premier Noël à Inga en 1973….nous étions là depuis 2 mois et nos familles nous manquaient. Nos affaires, aussi d’ailleurs, car nos cantines n’étaient pas encore arrivées et donc ni les jouets ni le sapin en plastique qui étaient dedans.
Pour le Noël de 1974 nous étions rentrés en vacances en France, du moins Pilou, Eric et Cécile depuis fin novembre. Moi victime d’une énorme grève de la Poste en France, ce mois là, puis d’une panne d’avion au départ de Kinshasa j’ai débarqué d’une façon quelque peu inattendue la veille de Noël. Je fus en quelque sorte la surprise de Noël.
Pour celui de 1975 nous étions mieux organisés et ce fut réveillon avec des amis et leurs enfants en guise de cousins.
 
 

  Les Noëls d'Al Massira de 1976 à 1979 furent de superbNum--riser0010-copie-4.jpges fêtes organisées par l'entreprise et par les instituteurs de la petite école du site. Ces fêtes étaient préparées tout au long du mois décembre.
Le Père Noël est arrivé une année sur un chameau, une autre fois en conduisant un tractopelle dont le godet était plein de cadeaux. Les enfants préparaient des petites scènes et une année ont eu même droit à un french cancan ….des mamans.
C’est lors du premier Noël, en voyant le père Noël, que Cécile, qui avait 4 ans, s’est précipitée vers moi, en s’écriant « Tu vois qu’il existe…. ». Et oui, il existait mais les années précédentes au Zaïre elle n’avait pas eu, trop, l’occasion de rencontrer le monde féerique de la consommation.
  Num--riser0007-copie-5.jpg
De 1980 à 1982 les Noëls furent familiaux puisque nous étions rentrés en France. Ce fut pour nos enfants, dont Didier né à Mulhouse en 1981, les joyeuses retrouvailles cousins cousines, comme ce Noël à Nice en 1982 avec Marylène et Jean Philippe.
 
Les Noëls de 1983 à 1985 furent tous passés à Yaoundé. Cette fois nous étions en ville et il devenait plus facile de suivre les traditions et de faire des cadeaux. Par contre nous n’avions toujours pas de télévision qui n’est arrivée au Cameroun que début 1986. Nous faisions cependant de vraies fêtes avec les amis. Un souvenir particulier : le réveillon de Noël 1983 avec Clément et Annie qui s’est terminé pour cette dernière au petit matin en clinique pour donner naissance à Soizic. Annie et sa petite sont sorties de la maternité le 31 au soir pour le réveillon de la Saint Sylvestre.
 
    A partir de l’hiver 86/87 de retour en France les Noëls se sont passés en famille, le plus souvent à Ozoir la Ferrière ; il fallait rattraper les longues années sans vrai Noël familial……
Depuis le nouveau millénaire et la naissance de notre premier petit fils Hugo, les Noëls se font chez nous à Niort. Cette année nous avions nos 3 enfants et nos 4 petits enfants. Que du bonheur…..sauf que pour des contraintes de calendrier il a fallu faire Noël samedi 22 Décembre mais ce n’est qu’un détail….on a connu pire……..et puis avec la mondialisation il faut bien que le Père Noël étale ses déplacements….Je deviens gâteux…..comme disait Cécile c’est bien la preuve qu’il existe.
   undefined Num--riser0006-copie-4.jpg                       
   
  Num--riser0004-copie-6.jpgNum--riser0005-copie-4.jpg
 
 











(A suivre)


  

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article