Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Ciné-cure......Tout feu, tout flamme

10 Avril 2008 , Rédigé par daniel Publié dans #ciné-cure

  Ce n'est pas toujours facile de trouver un lien entre politique et cinéma. D'abord il faut  que le film que je veux afficher m'ait vraiment plu.... De plus il faut que le titre de ce film soit exploitable. Si j'ai envie d'évoquer la carrière d'un cinéaste comme je l'ai fait avec Jacques Tati ou Ken Loach il faut que dans leur filmographie il y ait au moins un titre accrocheur : « Les vacances de Monsieur Hulot » pendant le Grenelle de l'environnement ou « Carla's song » en février dernier étaient des titres en or. Les ai-je bien exploités ? C'est une autre histoire. « Wall street » pour la crise financière « et « Secrets et mensonges » pour la bagarre au Medef étaient des accroches plus téléphonées ...mais je fais avec ce que je peux, selon l'inspiration du moment. 

  J'avais envie de parler de Jean Paul Rappeneau mais ce n'est pas facile avec seulement 7 films au compteur dont un que je n'ai vraiment pas aimé (« Les Mariés de l'an II » mais réunir le Guignolo et Julie pot de colle comme têtes d'affiche, c'était prendre le risque de l'insupportable.....). Pour les autres titres, il était difficile de faire avec...... notamment  avec le monumental et césarisé « Cyrano de Bergerac » ou l'académique « Hussard sur le toit ». Avec beaucoup de circonvolutions j'aurais pu essayer d' exploiter « La vie de Château » prix Delluc 1965 ou bien le « Sauvage », succès d'audimat garanti, ou encore et en prévision d'une fin du quinquennat difficile, « Bon voyage » qui n'a pas tenu ses promesses. (le film, car pour le reste .....).
  Et puis il y a « Tout feu, tout flamme » un film de 1982 que j'ai adoré avec la superbe Isabelle Adjani et puis un Montand qui ne se refuse pas... avec ou sans Prévert...... Mais il manquait encore le lien, le thème d'actualité jusqu'à ces derniers jours..... les chinoiseries, la mascarade sponsorisée du voyage de la flamme olympique :

  Je ne veux pas parler du Tibet.... D'abord il y en a trop, même à gauche, des prétendus  laïcs, qui me gonflent avec sa "sainteté" le Dalaï Lama... et puis il y a des sites qui en parlent très bien comme en ce moment le blog d'Argoul que j'adore (même si Argoul est libéral) et qui en est aujourd'hui à son 18ème billet concernant un voyage de 1999 dans ce pays. C'est magnifique et c'est sur http://.argoul.blog.lemonde.fr/

    Critiquer le régime chinois, les atteintes aux droits de l'homme ça, bien évidemment ,ça  me va très bien ..... mais est ce que ça va à notre diplomatie ? Voilà quelque chose qui devrait encore faire bondir un libéral pragmatique. Quelles sont les conséquences, sur les ventes d'Airbus et autres marchés, d'une éventuelle absence présidentielle à la cérémonie d'ouverture des jeux : c'est une vraie question... Un petit malin, travailliste, a trouvé la solution, lui, il ira à la cérémonie de clôture... bien joué mais Sarko ne peut pas copier...  
  Dans notre démocratie modèle un bon dirigeant politique doit montrer, du moins le temps d'une campagne électorale, qu'il est un humaniste... parler de liberté, de démocratie, de droits de l'homme sans, pour autant, mettre en péril, le moment venu de mirobolants contrats ? La quadrature du cercle......comment faire ?....
  Ce n'est pas compliqué... il faut avant tout se rattacher à l'idéal olympique, continuer à rappeler le message de Pierre de Coubertin : l'important est de participer .....et vive l'Olympisme.
   Olympisme qui se décline en 3 mots : Fric, Dopage et Nationalisme. Vive le sport,  opium du peuple. Voilà je me suis défoulé et je l'ai dit de façon immodérée....
  Alors que Sarkozy aille à l'ouverture et que Brown aille à la clôture.... On finira par voir que seul Bush restera chez lui... il n'en a rien à foutre il ne sera plus là 4 mois plus tard.
  Pour moi il n'y a qu'un boycott qui vaille : non pas les jeux eux même, il faut quand même penser à ces pauvres atlhètes qui bossent depuis des mois dont certains (quelques uns très peu.... ) se sont ruinés en potions magiques diverses et secrètes.... non ce qu'il faut prôner, c'est le boycott .... des citoyens spectateurs : Le mot d'ordre doit être "N'allumons pas la télévision en août, laissons les médias se ramasser un bide" ... un boycott absolu des reportages  ça c'est fort et judicieux comme message ...et pendant qu'on y est on pourrait s'entraîner dès juillet en boycottant le Tour de France.... et en mai avec Rolland Garros... ah non pas le festival de Cannes... ça n'a rien à voir.... il n'y a pas de compétition dans le cinéma, pas de podium, pas de chauvinisme (!) (Non la Môme ce n'était pas du chauvinisme, c'était différent, c'était mérité).
  Comment ça..... ça ne peut pas marcher le boycott de la télé ? Les gens n'ont qu'à ne pas regarder.... Moi je ne regarderai rien : c'est promis, juré....
  Question subtile et indiscrète : pourrais-je boycotter les jeux si le rugby était sport olympique comme en 1920 à Paris? (????). Là bien sûr ça demande réflexion... ça serait un peu plus difficile, mais je ferais quand même l'effort d'essayer.... 
  Mais pour les autres sports je boycotterai c'est certain ... d'ailleurs les autres sports ne m'intéressent pas ; je n'aime que le rugby..... et plus encore depuis qu'on a foutu  le barde à la porte. 
  Au bal des faux culs.... etc...etc...  et oui moi aussi..... mais on peut bien être de mauvaise foi quand c'est pour une bonne cause ! 

   Bon finalement il vaut mieux que je ne parle que de cinéma et de Jean Paul Rappeneau le vrai sujet du jour : J'ai  presque déjà tout dit .
  Rappeneau a réalisé son 1er film en 1966 : La vie de Château. Avant il avait travaillé comme scénariste avec Yves Robert, Louis Malle, Alain Cavalier, Philippe de Broca et même Claude Sautet. ... du beau Monde. Il ne fait un film que tous les 5 ou 6 ans... le temps de la réflexion : 4 films entre 1975 et 1995 mais quels films ! : Le Sauvage (1975), Tout feu tout flamme (1982) Cyrano de Bergerac (1990) et le Hussard sur le toit (1995).....Le résultat est excellent, la rareté, la réflexion, la préparation ça donne de bons résultats..... sauf que Rappeneau a aujourd'hui 76 ans.....
 
Tout feu, tout flamme 
: Pauline brillantissime polytechnicienne est la collaboratrice du Ministre des finances. Elle partage sa vie entre son travail de Bruxelles à Paris et sa famille car depuis la mort de sa mère elle s'occupe de ses deux sœurs cadettes et de son grand père..... jusqu'à ce que  son père un aventurier fantasque qui avait abandonné depuis longtemps le foyer familial ne réapparaisse.....
  Une charmante comédie qui doit beaucoup au talent de Montand et Adjani.
 Tout feu tout flamme... un joli titre qui aujourd'hui me semble plus adapté à l'actualité gouvernementale....qu'au périple grotesque d'une flamme olympique.
 

  Et l'actualité gouvernementale c'était avant-hier Rama Yade (l'élégante au paillasson) et aujourd'hui c'est Nathalie Kosciusko-Morizet.
 Ce gouvernement et son président ont beau être les plus nuls depuis quatre décennies...... ils ont une chance au milieu de ces catastrophes... la présence de quelques femmes de conviction dont j'avais déjà parlé dans le billet Ciné-cure.....les hommes du président.
  Certes elles ne sont pas toutes à mettre au tableau d'honneur.... ainsi Rachida.... elle ne me botte pas terrible, ni bien sûr les autres hippopotames qui baignent  depuis longtemps dans le marigot rpr-ump ..... mais il faut avouer que la Nathalie elle, c''est vraiment une heureuse surprise, elle gagnait vraiment à être connue..... une vraie écolo qui ne mâche pas ses mots : « J'en ai marre d'être confrontée à une armée de lâches. Il y a un concours de lâcheté et d'inélégance entre Copé et Boorlo  »
 Elégance et inélégance voilà des mots qui fâchent à l'UMP.... .
 Sarko a fait l'ouverture en allégeant la gauche de quelques politicards pachydermiques (et on a bien failli être débarrassé de Lang et du mammouth Allègre.... ptn Sarko aurait pu faire l'effort de tenir 2 mois de plus dans les sondages ).

 Si la gauche a l'occasion, dans quelques années, de s'ouvrir vers la droite.....j'espère qu'elle le fera avec élégance (suivez mon regard)
 

 Une dernière satisfaction : celle de savoir que le binz à droite a été provoqué par l'adoption en séance de nuit d'un amendement déposé par le député communiste du Puy de Dôme André Chasseigne et accepté par Nathalie Kosciusko-Morizet dans l'esprit du Grenelle de l'environnement. 
 André qui est venu à Niort au meeting unitaire de Geneviève le 6 mars dernier, avec E. Boyer, Mamère et Peillon, a donc présenté cet amendement qui disait « ....que les OGM ne peuvent être cultivés que dans le respect des structures agricoles des écosystèmes locaux et des filières de production et commerciales qualifiées sans OGM. ....»

 Bien sûr Nathalie a du s'excuser.... du bout des lèvres. Bien sûr il y aura un autre vote au Sénat et une seconde lecture à l'Assemblée qui remettra de l'ordre droitier dans ce texte .  Mais ce petit plaisir pris... .... C'était tout feu tout flamme.

  (à suivre)

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article