Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Voyages........COS-mopolites: Tenerife.

24 Avril 2008 , Rédigé par daniel Publié dans #voyages

 
 Au cours des années 90 nous attendions avec une certaine impatience les voyages du COS qui se sont déroulés pour la plupart au mois d'avril. Le COS c'est le Comité des Œuvres sociales de la ville de Niort et nous avons pu en bénéficier tant que Pilou travaillait à la mairie de Niort.
 Ces voyages duraient généralement une semaine, mais ils tombaient bien car c'était la première coupure professionnelle de l'année ; une petite  semaine paresseuse et dépaysante pour se changer les idées. 
 C'est fin avril 1994 que nous avons fait le premier voyage, destination les Canaries et plus précisément la plus grande des sept îles, Tenerife. Ce voyage nous l'avons fait en famille, avec Cécile et Didier :  
                                                                  
 
Ce fut une semaine de farniente, de tourisme cossard.
Nous étions hébergés à la résidence Los Alisios à proximité de Los Cristianos station balnéaire et port de pêche à l'extrême sud de Tenerife :  Promenades, bonne bouffe, jeux divers, soirées.... que du bon temps mais aussi quelques balades sympas dans l'île.





  Nous sommes arrivés le dimanche 24 avril.   Après une journée de repos et d'installation, dès le lundi nous louions une voiture et, en prenant l'autoroute de la côte est, nous sommes allés jusqu'à Santa Cruz. Nous avons fait une promenade dans le parc municipal, nous avons vu Las Casas de Los Balcones, puis  Castillo de Paso Alto et nous sommes allés à La Laguna l'ancienne capitale de l'île, puis  nous avons poussé jusqu'à Bajamar. 
  Au retour, au passage, nous nous sommes arrêtés à Candélaria pour admirer le site renommé.
     

 Le mardi fut consacré au volcan. Nous avons pris  la route de Adeje, Porto de San Juan puis Guia. Après avoir pique-niqué dans une agréable pinède nous sommes arrivés au pied du majestueux Teide, le sommet le plus haut d'Espagne. Las Canadas, le  plateau d'où semble s'élever  le Teïde,  est un  gigantesque vieux cratère qui, au fil du temps, s'est rempli de lave en fusion  qui en se déposant  a donné cet aspect de vaste plaine d'altitude. 

  
     
 
 Le mercredi fut la journée de la promenade en mer sur le bateau Le Nostramo, au rythme des vagues. On bronze en contemplant le site, Los Gigantes la falaise noire qui termine dans l'océan le massif de Teno.
 Toute la journée il y eut el cielo azul, el sol y el mar.....et le ballet des dauphins ....mais pas de trace de baleine... ce n'était sans doute pas la saison.

  
 
 

  Le jeudi tour de l'île en autocar. Nous sommes partis par l'ouest avec des escales à San Juan, une nouvelle fois à  la Falaise des Géants mais cette fois côté terre, avant d'atteindre la côte nord. D'abord Garachico qui fut détruit en 1716  lors d'une éruption du Teide, puis San Marcos et enfin Icod de los Vinos qui possède au centre du village el Drago Millenario, le plus important et le plus ancien des dragonniers des Canaries et enfin  Porto de la Cruz et son jardin botanique.

 

 

  Une pause à Santa Cruz puis le retour par l'est et un nouvel arrêt à Candelaria pour la visite de la basilique et les traditionnelles photos devant les statues les anciens Menceyes, chefs des premiers habitants de l'île, les guanches (il y a 9 statues réparties le long du littoral. )
  Les derniers jours, shopping et ultimes promenades vers la playa de las americas, et la punta de los Cristianos.....



 ......et puis la toute dernière soirée au club où notre famille, en équipe, a bien failli gagner la R4 rose à pois verts....des couleurs qui m'allaient très bien.... mais sur la dernière question, la question banco, j'ai quelque peu manqué d'assurance. 
 Parmi les membres de l'équipe d'animation il y avait Patricia, une gentille héraultaise de la région de Frontignan qui fut toute surprise de rencontrer des gens qui connaissaient si bien Vic La Gardiole.... la capitale du bien parler français... en prononçant toutes les lettres.


 

  Le lendemain dimanche ce fut le retour en France : fini le farniente, la cosse.... il fallait retourner au boulot dès le lundi.

   (A suivre)

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article