Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Saga guyanaise 2008 ..........Itinéraires guyanais

24 Novembre 2008 , Rédigé par daniel Publié dans #saga africa

  Nous avions quitté la Guyane fin octobre 1969 et nous y revenions 39 ans plus tard : Le 6 octobre 2008 nous atterissions à Rochambeau la tête pleine de souvenirs incertains.

 

 C'était un déplacement professionnel qui s'avéra plus complexe à gérer que prévu et le tourisme nostalgie ne fut que la portion congrue d'un trop bref séjour de neuf jours dont le camp de base fut Remire près de Cayenne.

 Pendant que j'occupais mes premières journée à de très poétiques audits de centrales à béton et carrières de granulats, Pilou faisait du tourisme de proximité. L'appareil photo en bandoulière elle entreprit des randonnées comme celle menant à la pointe de Montravel où elle s'aventura par le sentier des pécheurs.

 Le lendemain sa curiosité botanique l'entraîna vers les salines de Montjoly pour s'émerveiller de la juxtaposition et la diversité des milieux en  passant, en quelques dizaines de mètres, de la forêt xénophile aux fourrés arbustifs puis à la mangrove qui colonise les rives vaseuses de la lagune.

   Le troisième jour je devais me rendre à  St Georges d'Oyapock.  Pilou m'accompagna malgré les trois heures de trajet nécessaires pour rejoindre cette petite ville frontière avec le Brésil. Le trajet se fait sur une route partiellement en travaux. 

  Elle est par endroit très mauvaise et dangereuse. Voie de passage de clandestins, trafiquants et orpailleurs  elle peut être aussi dangereuse  par les risques de mauvaises rencontres. Un barrage militaire permanent filtre les passages et il y a intérêt à ne pas avoir oublié ses papiers d'identité: il faut montrer patte blanche pour pouvoir passer. Après Régina la route est récente et la dernière section se fait confortablement.

 

  Nous voilà arrivé au bout de la France : en face, de l'autre côté de l'Oyapock, c'est le Brésil.

 Curieuse petite ville pauvre et drôle d'ambiance qui me fit penser à un film de Luis Bunuel avec Gérard Philippe, La fièvre monte à El Paso.

   Dans quelques années un pont sera  construit près de St Georges pour une liaison transamazonienne. Les échanges par le fleuve ne seront plus guère pratiqués, hors transferts illicites, et ce bourg, gagné par la modernisation, finira sans doute par perdre son image  de  somnolence tropicale le jour et  sa réputation de mystères et de trafics fiévreux la nuit.

 

  Retour vers Cayenne, et pour cette fin de première semaine Pilou continuait à effectuer des randonnées autour de Rémire et Montjoly. En faisant la journée continue j'arrivais à rentrer vers 17 H ce qui nous laissait, en soirée, un peu plus d'une heure pour retourner sur les sites les plus intéressants. L'Anse de Rémire, la route des plages et quelques belles photos à faire avant que la nuit ne tombe.

   En contournant  la montagne de Rorota on passe devant Fort Diamant et on revient par la rive gauche du fleuve Mahury jusqu'au Dégrad de Canne. Il y a de belles randonnées à effectuer en empruntant les sentiers de Fort Diamant et du Rorota.

Cayenne est pratiquement une île limitée au nord-est par les rivières Cayenne et Montsinéry, au sud par le fleuve Mahury et une multitude de cours d'eau et criques côté continent reliant les deux lits principaux.

 

  Samedi, enfin le week-end pour pouvoir faire un peu de tourisme plus abouti..... et tout d'abord le retour vers le bagne des annamites. Le retour vers le passé dont je rêvais depuis près d'une année, depuis qu'on m'avait proposé cette mission.

 Pour en savoir plus il faut retourner sur le récent billet que j'ai consacré à cette randonnée en forêt.

  Après cette matinée de crapahutage intense pour de jeunes retraités à mi-temps il nous fallait une balade sans prétention. J'avais envie d'aller en direction de Tonate... et puis j'avais lu la veille dans la gazette locale " France-Guyane "  que le zoo de Macouria rouvrait après plusieur mois de travaux de rénovation.. Voilà une balade relaxe !

Nous prîmes donc la direction du nord, sortie Cayenne par le pont de Larivot. 

 

 Toute la faune guyanaise est réunie dans ce parc animalier : Des mammifères, jaguars, pumas, tapirs, pécaris, agoutis, lamantins, paresseux etc ....

 Toutes sortes d'oiseaux, des perroquets, des aras.... aux  toucans et hoccos.... mais ce qui m'attire le plus ce sont les reptiles  et surtout les gros serpents :  l'impressionnant boa constrictor et le magnifique boa canin me fascinent, m'attirent, m'hypnotisent .

   Ces premiers jours de Guyane m'ont rappelé la beauté de cette terre sauvage. Des souvenirs surgissent du passé alors que d'autres ne se vérifient pas : même au cours de notre randonnée en forêt je n'ai pas vu beaucoup de papillons et pas du tout de morpho.

 Autre déception je n'ai pas entendu au détour d'une rue ou à la sortie d'un commerce, ou même sur un chantier le moindre "Isalop" ou "Isalé ! " qu'on entendait, me semble-t-il,  à tout bout de champ il y a une quarantaine d'années..... 

  A suivre

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

motslocaux 27/11/2008 15:18

Bonjour, en tombant par hasard sur ton blog, j'ai eu l'impression de quelqu'un de connu ... eh oui, nous nous sommes rencontrés l'an dernier à Coulon ! Heureuse de savoir que tu continues à bloguer ! moi, j'ai un peu délaissé depuis 3 mois, mais je vais m'y remettre maintenant que le congrès du PS est passé, même si on a maintenant beaucoup à reconstruire. Je reste au CF et je suis aussi à la commission nationale de contrôle financier ... mais je viens d'être élue secrétaire de section, et c'est là surement que nous pourrons commencer l'union et le renouvellement ... du pain sur la planche !
Ton article sur la Guyane m'a fait rêver, je regrette de ne plus pouvoir y aller depuis que je ne travaille plus ...
Maintenant que j'ai retrouvé ton blog, je reviendrai de temps en temps te rendre une petite visite !