Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Saga Antillaise... Mémoire de la Guadeloupe.....Kytangomingo Ema

28 Mai 2009 , Rédigé par daniel Publié dans #saga africa

 Le 27 mai est jour férié à la Guadeloupe : c'est le 161ème anniversaire de l'abolition définitive et effective de l'esclavage à l'initiative de Victor Schoelcher qui était alors sous secrétaire d'Etat chargé des colonies.
 L'anniversaire ne tombant pas cette année en chiffre rond, il fut un peu moins mis en avant.... à moins que ce ne soit une conséquence de la tension sociale de février dernier qui fait que les 27 mai symboliques les plus cités cette année sont ceux de 1802 et de 1967. Je parlerai très prochainement du 27 mai 1802 pour évoquer le sacrifice de Louis Delgrès qui chercha à s'opposer à une décision de Napoléon de rétablir l'esclavage qu'avait déjà aboli la convention en juin 1794 ; je parlerai aussi du 27 mai 1967, jour de honte d'un gouvernement gaulliste qui réprima à Pointe à Pitre, dans le sang, une manifestation de travailleurs. J'en parlerai d'autant plus que les manuels d'histoire de France sont scandaleusement silencieux pour tout ce qui fait tache vis à vis de la grandeur de la France..... pays des droits de l'homme et du citoyen.
 Pour ce 27 mai 2009, passé en terres Guadeloupéennes je vais  évoquer un évènement que nous avons croisé un peu par hasard : l'opération Kytangomingo, autrement dit " Sur le chemin de nos ancêtres". qui nous fait remonter un peu plus loin dans l'histoire . 
 L'opération consistait à refaire un circuit en pirogue à la manière des indiens caraîbes (ou Kalinas) qui fuyaient l'invasion des colons aux XV et XVI ème siècles. La kanawa (pirogue) a été construite par des amérindiens en Guyane.


 Alors que nous profitions de ce jour férié pour visiter la partie nord ouest de Grande Terre nous avons su que la pirogue devait atteindre Port Louis en début d'après midi à l'heure où nous pouvions y être.

 La pirogue était manoeuvrée par 28 pagayeurs originaires des différentes îles où elle devait passer : Départ de La Martinique, escales à La Dominique puis Les Saintes  avant de toucher la Guadeloupe  à Trois Rivières à Basse Terre, puis Gosier et enfin Port Louis avant d'effectuer la dernière étape pour atteindre L'île d'Antigua.

 Selon les informations de la radio Guadeloupéenne qui suit intégralement l'opération il ne s'agirait pour cette année que d'un galop d'essai avant d'entreprendre l'an prochain un circuit beaucoup plus ambitieux dans toute les Caraïbes.

Les pagayeurs, les organisateurs n'étaient pas les seuls à se faire remarquer par les caméras et appareils photos ...... les militants et le drapeau du LKP étaient aussi très présents.... pour applaudir les héros du jour...... ça doit être galère de pagayer comme ça.....!.
Complément ajouté après lecture d'un article de France-Antilles du 29 mai :
"......A bord d'un kanawa, 32 kanawis relèvent un immense défi : 300 km de navigation, 60 heures de pagayage....."
"........ Ce projet s'inscrit dans une réappropriation de l'histoire amérindienne; Sensibiliser les générations qui viennent à leur histoire ; l'histoire de l'ancrage dans la Caraîbe, ce qui constitue une richesse qui leur permettra de se construire dans cet espace identitaire ", souligne l'anthropologue Marie-Line Mouriesse Boulogne......."
"..... ...Historiquement, les Kalinagos partaient du delta de l'Orénoque dans les Guyanes et remontaient la Caraïbe d'île en île sur les Kanawas, longues pirogues en bois fouillé de Guyane. Le reflux des Amérindiens s'est achevé en 1665. Les derniers Kaliganos ont alors été cantonnés dans les réserves et la navigation amérindienne a disparu.
 Kytangomino ema a pour objectif la réouverture symbolique et matérielle de la route de navigation maritime des temps anciens ; il vise également la création d'une offre écotouristique nouvelle ainsi que la réactivation de l'ancien rituel Barnaré d'amitié entre les hommes et les peuples de notre région......."


A suivre

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article