Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Blog à part ...Toutes les misères du monde... A perdre la raison

13 Mars 2011 , Rédigé par daniel Publié dans #Blog à part

L’an dernier, le 16 janvier, j’avais fait un billet qui avait pour titre « Le malheur au malheur ressemble et choses banales » pour évoquer le drame haïtien. J’expliquais alors que devant le drame, le chaos j’étais incapable de traiter un autre sujet. Aujourd’hui je me trouve dans la même situation : la catastrophe, le cumul des catastrophes, devrais-je dire, qui touche le Japon me bloque, m’empêche de parler de quoi que ce soit d’autre…. Et j’envisageais de retenir un titre très proche « Le malheur au malheur s’assemble… à perdre la raison » et puis en ce jour commémoratif de la mort de Jean Ferrat j’ai préféré extraire quelques mots d’une chanson et d’un autre poème d’Aragon. L’an dernier j’avais puisé dans la chanson « J’entends, j’entends.» une sorte de prière laïque pour Haïti et ses habitants :

« Les choses vont comme elles vont, de temps en temps la terre tremble, le malheur au malheur ressemble, il est profond, profond, profond... »

Aujourd’hui le scénario de « toutes les misères...» qui se dessine est «...à perdre la raison »

Le bilan de 230.000 morts à Haïti était monstrueux et reste d’autant plus affreux que le pays pauvre ne s’en est pas remis. Il n’y aura probablement pas autant de morts au Japon mais l’enchaînement des catastrophes et les terribles images qui passent sur les télévisions, du séisme puis du tsunami et enfin du bâtiment de la centrale nucléaire qui explose resteront à jamais dans les mémoires….En cette soirée de dimanche, on sent bien que l’inquiétude nucléaire prime sur les autres catastrophes. Le séisme n’a peut être pas fait de victimes, le tsunami en a fait beaucoup certainement beaucoup plus que les 10.000 disparus estimés à cette heure, mais c’est l’éventualité d’une catastrophe nucléaire qui reste le plus effrayant.

On dit aussi qu’il va y avoir des répliques dont l’une, le big one,  sera probablement aussi forte, peut être plus, que celle de vendredi matin déjà évaluée à magnitude 8.9. S’en suivra t-il une nouvelle suite de catastrophes ? Une nouvelle dégradation des installations nucléaires. Le cauchemar va-t-il continué ? Ca fait vraiment très peur !

Je ne vais pas faire une exploitation politique du drame ayant bien trop souvent affirmé que, malgré les risques évidents, le nucléaire me paraissait être une nécessité incontournable ; mais peut-être est-il temps aujourd’hui, calmement sans précipitation, d’examiner chaque installation au cas par cas. Fessenheim la centrale vieillissante en Alsace, zone sismique. Blaye qui eut il y a 18 mois un incident sérieux liés aux inondations et un défaut de refroidissement d’un réacteur. Je ne suis pas spécialiste aussi ne vais-je pas trop développer le sujet, mais il est clair que ce qui s’est passé au Japon et, qui n’est pas peut-être pas encore terminé, laissera des traces. Je suis sûr que dans des pays comme la Suisse, l’Autriche, les nations nordiques, l’Allemagne même où les écologistes ont été des interlocuteurs sérieux et toujours plus écoutés qu’en France, les débats dans les prochaines semaines seront vifs et que les décisions qui se dégageront, s’imposeront à toute l’Europe.

 Le nom de Fukushima que je découvre dans le JDD de ce matin sera bientôt aussi célèbre que ceux de Tchernobyl et Three Mile Island dans la liste des erreurs humaines. Ce qui inquiète particulièrement c’est quand on vante le savoir faire et la rigueur des Japonais. Un truc comme ça n’arriverait donc pas seulement qu’aux bureaucrates soviétiques ou à des américains peu scrupuleux avides de profits….. Ça arrive même aux plus consciencieux, aux plus méfiants vis-à-vis du nucléaire … ça craint et ça laisse à gamberger.

Quant aux régions dévastées par le tsunami, Sandaï, Miyagy, Mito et d’autres s’ajouteront à la longue liste des zones ou villes martyres de la nature qui a toujours le dernier mot.

Reprise du billet mercredi 16 mars :Le moins qu'on puisse dire c'est que ça ne s'arrange pas. Fukushima est en perdition, l'exploitant et les autorités japonaises sont dépassés...... Tout le monde semble maintenant s'attendre à une catastrophe nucléaire majeure qui aura des conséquences dramatiques pour le Japon et importantes pour la planète. J'espérais pouvoir finir ce billet sur une note moins pessimiste, avec un "ouf! " de soulagement, quitte à y revenir plus tard d'une façon plus caustique par un billet "ciné-cure" titré «Docteur Folamour»  ou  «Le syndrome chinois »...... mais il faut que je fasse attention avec ces billets qui portent la poisse : Le dernier "cine-cure" s'intitulait «L'année de tous les dangers »...... Si ça doit déclencher des catastrophes, j'arrête : La tournure des évènements en Lybie et la lâcheté des nations occidentales (pour une fois j'adresserai un semi-satisfecit au gouvernement français.... semi car si Sarko n'avait pas indisposé les allemands et les russes par une reconnaissance prématurée d'un gouvernement provisoire.... on aurait eu plus de chance d'obtenir un consensus sur la création d'une zone d'exclusion aérienne ) et bien d'autres sujets qui ne font plus les "unes" des journaux et sur lesquels il faudra revenir.....

J'ai bien peur d'avoir à laisser ce billet en suspens sans ce "ouf !" de soulagement espéré. J'attends jusqu'à demain avant de conclure et je retourne suivre l'évolution de la situation au Japon sur LCI ou I télé.....  

Reprise du billet vendredi 18 mars à 8 H. Bonne nouvelle ce matin, le Conseil de scurité de l'ONU a voté la résolution proposée par les diplomaties volontaristes, française, anglaise et américaine, par 10 votes favorables sur 15 (Russie, Chine qui n'ont pas utilisé leur droit de véto  Allemagne, Inde et Brésil). Bravo et en espérant qu'il ne soit pas trop tard.

 Au Japon l'espoir tient à un fil (électrique) et une stabilisation voire une légère baisse de la radioactivité sur le site. L'arrosage des réacteurs par les hélicoptères et canons à eau ont freiné l'évolution apocalypse now de cette catastrophe. On en est pas encore au ouf de soulagement mais on peut commencer à y croire. Je m'en contenterai à ce stade pour finir ce billet et passer à autre chose.

 Pendant la semaine j'ai pu voir par les télévisions et Internet des images effrayantes et lire des articles très sérieux et intelligents au jour le jour dans la presse et notamment dans le Monde. J'ai choisi un article, en apparence plus farfelu, dont j'extrais quelques lignes pour finir ce billet. C'est un article de D. Leloup intitulé « Le spectre dela catastrophe, omniprésent dans les mangas :.... L'apocalypse, quelque soit sa forme, est un thème majeur du manga, cette bande dessinée nippone toujours très populaire et au dynamisme étonnant. Le spectre du tsunami, ou de tremblement de terre, apparait dans de nombreuses séries, où elles peuvent servir de moteur de l'intrigue, de toile de fond pour une histoire à l'eau de rose, de terrain de jeu ou de départ loinitain justifiant l'existence d'un monde post-apocalyptique.....»

Farfelu ? Mais pour le moins étonnant au regard du calme apparent des populations.

 

(A suivre)

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article