Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Brèves de trêve.....Le vieux Léon

20 Juillet 2011 , Rédigé par daniel Publié dans #Brèves de trève

 Benjamin, qui a un blog généralement très intéressant et pour lequel j'ai créé un lien, a fait une petite place le 15 juillet à Georges Brassens en portant son choix sur "Le vieux Léon."  Il ajoutait en post-scriptum : « Les Frères Jacques ont réalisé une interprétation extraordinaire du Vieux Léon . Si quelqu'un pouvait la retrouver.... 

 Voilà camarade blogueur je peux venir à ton secours car j'ai le CD et même le 33 tours: « Le Brassens des Frères Jacques.» 

Image (2)

    

  Un petit mot de Georges Brassens qui accompagne les disques « A l'époque de mes débuts je fis ma première tournée avec "les Frères Jacques" qui chantaient alors avec beaucoup de succès les fameux poèmes de Jacques Prévert. En les écoutant, ravi des coulisses et tous les soirs sans exception, je me berçais de l'illusion qu'un jour peut-être ce sympathique groupe inscrirait mes propres chansons à son répertoire.

Ce jour est enfin venu ; les "Jacques" me font cet honneur et ce plaisir d'accommoder quelques unes de mes pièces à leur manière si personnelle et toujours très jeune.

Je suis mal placé pour juger des chansons contenues dans cet album mais je remercie de tout coeur "les Frères Jacques " de leur apporter la couleur d'interprétation qu'elles n'ont pas d'habitude. .... 

Douze magistrales merveilles : « Les funérailles d'antan » , « La chasse aux papillons » « La route aux quatre chansons » « Il suffit de passer le pont ».... etc....et bien sûr  « Le vieux Léon » 

 Brassens a expliqué l'origine de cette chanson : « Le vieux Léon, évidemment, c'est l'histoire d'un type qui jouait de l'accordéon  dans la rue de Vanves, dans le 14ème, et dont nous autres, nous nous foutions un petit peu, quoi, parce que nous n'aimions pas... ou nous croyions ne pas aimer l'accordéon. Et puis il est mort; alors là, on s'est aperçu qu'on aimait l'accordéon, qu'on l'aimait, quoi. C'est une déclaration d'amour. Le vieux Léon. l'amitié solide existe toujours, ça continue d'exister comme par le passé.»  (Information provenant du livre de Jacques Vassal,  Brassens homme libre).

 J'ai quatre autres versions du vieux Léon : Bien sûr celle de Tonton Georges, celle de Maxime Le Forestier dans son 1ercahier, celle de Renaud pas mal du tout et enfin celle moins connue de Valérie Ambroise. 

 

(A suivre  

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article

benjamin 28/07/2011 19:14


Je reviendrai te piller, à propos d'autres chansons... je ne me lasse pas de ce disque!


benjamin 21/07/2011 08:36


Un très grand merci d'avoir répondu indirectement à ma demande: je ne sais pas transférer sur vidéo des morceaux de musique, a fortiori à partir de "galettes" Nul doute que j'achèterai ce CD qui ne
contient que des bijoux.
J'espère que tu ne m'en voudras pas de te "piquer" ta vidéo - en citant la provenance et en mettant l'accent sur ton blog.
Tu me ferais très plaisir en m'envoyant, - si tu le peux - "la complainte des filles de joie" par les mêmes interprètes.
Cordialement