Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Brèves de trêve..... Libres expressions corporelles....

1 Juin 2013 , Rédigé par niduab Publié dans #Brèves de trève

Billet open qui s'enrichira au fil du temps. (vous pouvez y contribuer

Pour ne pas baisser les bras il faut lever le coude.

Pour prendre son pied il faut courber l’échine ou avoir le bras long.

Pour gagner les doigts dans le nez il faut avoir le nez creux.

Prêter l’oreille à un sourd ne garantit nullement qu’il entende mieux.

Travailler d’arrache-pied, c’est risquer de finir sur les rotules.

Vendre chèrement sa peau n’a de sens que si elle coûte la peau des fesses.

Se jeter à corps perdu dans un projet qui finit par prendre corps est du temps perdu !

Prendre les jambes à son cou, n’est-ce pas partir les pieds devant ?

Ne traiter pas quelqu’un par-dessus la jambe, il en aurait vite plein le cul.

Mentir comme un arracheur de dent pourrait rester en travers de la gorge.

Quand on se met le doigt dans l’œil on risque de s’en mordre les doigts.

Quand on n’a pas la tête sur les épaules, on ne sait plus où donner de la tête.

Pour ne pas se faire de mauvais sang, évitons de nous saigner aux quatre veines.

Quand on se laisse tondre la laine sur le dos on peut avoir les jambes en coton.

Quand on a l’estomac dans les talons, on a parfois les yeux plus gros que le ventre,

Quand on veut faire des ronds de jambe il faut avoir le compas

dans l’œil.

On perd rapidement pied quand on a la tête dans les nuages.

Il ne s'est pas foulé la rate et maintenant il se fait de la bile

Se crêper le chignon est souvent tiré par les cheveux.

Il a été mis à pied parce qu'il a un poil dans la main.

A force de couper les cheveux en quatre, il peut en arriver 

dans la soupe.

Jouer petit bras : Huile de coude ou oeil au beurre noir.  

Quand on a les dents longues et qu'on court ventre à terre vers son but, il faut tenir tête haute, pour ne pas mordre la poussière.

           

Et pour compléter ces fantaisies voyez ce qu'est devenu le centre de Niort, enfin débarrasser de l'affreuse verrue que constituait l'ancien parking aérien. C'est devenu un lieu qui n'attendait que le soleil pour que les niortais, enfants, jeunes, sportifs ou pas, amoureux ou non, anciens ou plus pourront se livrer à de libres expressions corporelles, peut-être en s'inspirant un peu de celles que je propose.

http://www.vivre-a-niort.com/fileadmin/visites360/360breche/2013/

  • Cliquez et glissez sur l'image pour vous déplacer.
  • En bas à gauche, un onglet "+ d'infos" vous permet de déplier le plan de la place et de cliquer sur différents points pour charger de nouvelles vues.
  • Toujours en bas à gauche, un onglet "2001" vous fera voyager dans le temps en vous remémorant les lieux avant leur transformation.

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article