Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Brèves de longues ...... Marabout, bouts de ficelles, celle du guide...

29 Décembre 2012 , Rédigé par niduab Publié dans #Brèves de trève

C’est la trêve des confiseurs mais aussi la trêve des visiteurs, du moins ai-je une baisse significative de fréquentation depuis Noël, et il y a même des blogs amis qui font relâche….. C’est donc le moment, d’occuper l’espace avec un billet qui n’intéressera guère mes lecteurs habituels, mais fort utile pour moi. Je ne mentionne pas encore le sujet pour ne pas être envahi par des ‘’googleurs’’ intéressés car pour être peinard il faut avoir dépassé les quatre ou cinq premières lignes du billet et surtout ne pas l’évoquer dans le titre, d’où celui-ci particulièrement alambiqué : je me demande d’ailleurs si quelqu’un aura déjà compris à ce stade de quoi je veux parler. Bon ! Maintenant je peux me lâcher : J’ai pris de bonnes résolutions pour 2013 dont celle de devenir un honnête bridgeur. Par honnête j’entends, d’une part, être un joueur de niveau moyen, pas un champion --- Non ! Ça serait trop chiant, d’être obligé de jouer trois ou quatre fois par semaine --- mais pas non plus rester un joueur médiocre et, d’autre part, pour ne plus jamais être accusé de mentir ! Eh ouais ! La semaine dernière, en raison d’une annonce erronée, un quidam assistant qui se la pète, m’a traité de menteur. Se tromper c’est mentir ? Vaste débat philosophique !

Depuis quelques temps je bachote, je potasse mais je constate surtout que je me disperse, j’ai tendance à m’écarter des fondamentaux aussi ai-je pensé nécessaire, par soucis de clarification, de regrouper mes notes, mes antisèches, de ce qu’on doit savoir, et donc l’utilité de faire ce billet, un billet pour moi et…. pour, s’ils le souhaitent, mon partenaire et mes sparring-partners habituels qui pourraient le commenter et si besoin me corriger (et pas seulement en jouant pour les derniers cités).

Je me suis basé pour l’essentiel sur le Guide marabout du bridge dont j’ai tiré l’essentiel à savoir quelques bouts de ficelles importants notamment pour les enchères ; Je bâtis là, en quelque sorte, mon abécédaire du bridge.

Abécédaire du bridge

 0/ Rappels Préliminaires : Pour avoir une chance raisonnable de gagner un contrat voici le nombre de points minimum qu’il faut avoir par équipe (minimum qu’on peut majorer d’un point, par prudence, notamment en cas de vulnérabilité et en rappelant que le total de points Honneurs dans un jeu est de 40. As=4pts, Roi= 3pts, Dame= 2pts et Valet = 1 pt.) :

a/ Contrats Sans-Atout (en points d’honneurs): 1 S.A 21 pts mini; 2 S.A 23 pts mini ; 3 S.A 25 pts mini ; Petit Chelem à 6 S.A > 33 pts ; le Grand Chelem à 7 S.A >37 pts. A Sans Atout la manche est obtenue à 3 S.A.

b/ Contrats à la couleur (Pts d’honneurs + Pts de distribution): Pour les points de distribution on retient : chicane 3pts ; singleton 2 pts ; doubleton 1pt et 1pt de plus par longue au-delà à partir de la 6ème carte d’une couleur.

 Niveau 1 à partir de 21 DH ; niveau 2, 23 DH mini ; niveau 3, 25 DH mini; niveau 4 à partir dde 27 DH ; niveau 5 > 30 DH ; Petit Chelem  >32 DH ; Grand Chelem  >36 DH: En majeure la manche est gagnée à 4 C ou 4 P. En mineure la manche à 5 T ou 5 K.

 1 / Ouvertures au palier de 1.

1 a/ L’ouverture de 1 C ou de 1 P, nécessite au moins 12 pts et un minimum de cinq cartes dans cette majeure.

Si on a un bicolore 5-5 (ou 6-6) il faut commencer par annoncer la couleur la plus chère. Une exception dans le cas de 5 cartes à pique et 5 à trèfle et plus de 17 pts, ouvrir en annonçant 1 T. (Si moins de 17 pts ouvrir normalement de 1 P)

1 b/ L’ouverture de 1 S.A se fait avec des mains régulières de 15 à 17 pts, sans majeure cinquième ou sixième et sans singleton.

1 c/ L’ouverture de 1 en mineure : hors ouverture en 1 majeure ou 1 sans atout, il reste l’ouverture en mineure. A égalité de longueur entre 2 mineures ouvrir de 1 K sauf avec 3 cartes à carreau et 3 à trèfle  où il faut ouvrir de 1 T.

 2 / Ouvertures au palier de 2. Sur les cinq ouvertures au palier de 2, deux sont faibles : 2 C et 2 P et les 3 autres fortes : 2 SA, 2 K et 2 T.

2a / Les 2 majeures faibles nécessitent 6 cartes à pique ou cœur et moins que l’ouverture (entre 6 et 10 pts). La couleur doit être solide au moins deux honneurs et ne pas avoir l’autre majeure quatrième.

2b / Le 2 SA annonce une main régulière à l’instar du 1SA mais avec 20 ou 21 pts.

2c / Le 2 T indique un jeu fort soit distribution régulière avec 20 ou 23 pts HD, soit avec un unicolore à partir de 19 à 21 pts avec une belle couleur sixième, soit un très beau bicolore (5-5) en majeures.

2d / Le 2 K forcing de manche est l’enchère d’ouverture la plus forte au bridge. Elle promet une main de 24 pts avec peu de perdantes (3 ou 4 maxi).

 3 / Ouverture au palier de 3 ou 4. Ce sont toutes des enchères de barrage avec des mains de 10 pts honneurs maximum.

3a / L’ouverture en mineure au palier 3 nécessite une couleur septième mais constructive avec au moins deux ou trois honneurs parmi l’As, le Roi et la Dame pour être le plus souvent terminée à Sans Atout.

3b / L’ouverture en majeure au palier 3 indique aussi une couleur septième, mais la qualité de la couleur est moins importante qu’en mineure la manche étant le plus souvent déclarée à la couleur.

3c / L’ouverture de 3 SA promet une belle mineure maîtresse septième où il manque l’As

3d / Pour l’ouverture en mineure au palier 4 il faut huit cartes et les points doivent être concentrés dans la couleur annoncée (trèfle ou carreau).

3e / L’ouverture en majeure au palier 4 annonce une couleur huitième.

4 / Réponses du partenaire à l’ouverture de 1 à la couleur.

4 1/ Le changement de couleur, se fait à partir de 5 pts au palier 1 et annonce au moins 4 cartes dans la couleur nommée (en cas d’intervention adverse, la collante garantit 5 cartes).

 Pour faire un changement de couleur palier 2, il faut au moins 11 points et 4 cartes (Cependant pour annoncer 2 C sur une ouverture 1P il faut 5 cartes, il en est de même en cas d’intervention adverse après l’ouvreur et si le répondant n’a pas 5 cartes il doit contrer) Ces annonces sont forcings et l’ouvreur ne devra en aucun cas passer.

Si le partenaire a plusieurs longues :

·                annoncer d’abord la plus longue sauf si le palier requis ne le permet pas.

·                à égalité de longueur (4-4), annoncer la plus économique.

·                à égalité de longueur (5-5 ou plus) annoncer la plus chère.

·                entre 5 et 10 pts privilégier la majeure : sur ouverture 1 T avec 5 cartes à carreau et 4 à pique, il faut dire 1 P.

·                avec 16 pts et plus et une belle couleur sixième annoncer cette couleur avec un saut.

4 2/ La réponse par Sans Atout : C’est une réponse non forcing qui annonce un niveau de points.

·           1 SA promet de 6 à 10 pts, sans couleur annonçable, et moins de 3 cartes de soutien simple pour une majeure annoncée.

·           2 SA, sur une ouverture mineure promet 11 ou 12 pts sans majeure au moins quatrième et sans belle mineure cinquième.

·           2 SA sur une ouverture majeure est un 2 SA fité (forcing) avec une main régulière,11-12 pts. Le fit est avec 3 cartes car si 4 cartes privilégier le soutien avec saut.

4.3/ Le soutien : On ne peut parler de soutien que lorsqu’un fit a été trouvé. On peut alors revaloriser la force de la main par les points de distribution : 3pts pour une chicane, 2pts pour un singleton, 1pt pour un doubleton et 1pt par atouts supplémentaires à partir de 9 au total des deux mains.

·                Le soutien dans une couleur majeure

o      Le soutien 2 sur 1 indique 3 cartes dans la couleur et 6 à 10 DH.

o      Le soutien 3 sur 1 indique 4 cartes et 11 à 12 DH

o      Le soutien 4 sur 1 indique 4 cartes et 13 et 14 DH (mais moins de 12 pts H car là il faudrait faire un changement de couleur)

·                Le soutien dans une couleur mineure. Plus rare car on lui préfère le Sans Atout. Réservée pour une très belle couleur

o      A trèfle le soutien 2 sur 1 indique au moins 5 cartes dans la couleur et 6 à 10 DH. A carreau on peut n’avoir que 4 cartes.

o      A carreau le soutien 3 sur 1 indique au moins 4 cartes et 11 à 12 DH. Non recommandé à trèfle mais si nécessaire avoir au moins 5 cartes.

o      Lors d’un fit à trèfle (5 cartes) avec 13 pts H ou plus et sans majeure quatrième il faut répondre 1 K, même avec un carreau faible.

 5 / Réponses du partenaire à l’ouverture 1 SA qui annonce précisément 15 à 17 pts. Le partenaire doit par ses réponses préciser sa force et un fit éventuel en couleur. Les réponses correspondent donc à quatre zones de points distincts :

·                0-7 pts pas d’espoir de manche. Réponse possible Passe ou Texas.

·                8 pts espoir de manche. Réponses : 2 T Stayman, Texas ou 2 SA.

·                9-17 pts. Certitude de manche. Réponse 2 T Stayman, Texas, 3 SA

·                18 pts et plus, certitude de petit chelem. Idem ligne précédente pour annoncer un jeu unicolore couleur mais si jeu régulier aller directement à 6 SA.

·                A partir de 22 pts : 7 SA.

Convention 2 T Stayman : Le répondant indique à l’ouvreur qu’il a une ou deux majeures de 4 cartes. Les réponses de l’ouvreur sont les suivantes :

2 K = je n’ai pas de majeure ; 2 C = j’ai 4 cœurs ; 2 P = j’ai 4 piques, 2 SA = j’ai 4 cartes à cœurs et 4 à piques.

Le répondant ne doit pas faire de Stayman lorsqu’il a une distribution 4.3.3.3. (Répondre 2 ou 3 SA selon force)

Convention Texas : Quand le répondant à une longue d’au moins 5 cartes en majeure et 6 cartes en mineure, il annonce la couleur inférieure pour que l’ouvreur, par transfert annonce lui-même cette couleur longue.

Le répondant avec 2 K annonce j’ai 5 cœurs.  L’ouvreur doit obéir à 2 C ou être forcing avec 3 C (on est fité ou bien j’ai un beau Sans Atout)

Selon le même principe 2 C annonce j’ai 5 piques. et avec 2 P : j’ai au moins 6 trèfles et enfin avec 3 T : j’ai au moins 6 carreaux. Pour les mineures l’ouvreur répond au palier 3 pour obéir ou au niveau 4 pour montrer son intérêt.

Exception au Texas : avec 5 cartes à pique et au moins 8 pts faire le 2 T Stayman. Selon la réponse l’ouvreur peut passer ou fiter ou annoncer 3 SA.

L’ouvreur avec 4 cartes dans la majeure du partenaire doit rectifier le Texas avec un saut (Ex ; 1 SA - 2 K - 3 C)

Le Chassé-croisé : avec au moins 8 pts, 5 cartes dans une majeure et 4 dans l’autre faire le 2 T Stayman et non le Texas. Si le l’ouvreur répond 2 K jumper en disant 3 C avec 4 cartes à cœur et 5 cartes à piques ou 3 P avec 4 cartes à pique et 5 carte à cœur. L’ouvreur finalisera le contrat pour pouvoir jouer la couleur de sa main.

Le transfert s’utilise après une réponse de l’ouvreur à 2 SA. Le répondant dit 3 T ou 4 T pour les cœurs et 3 K ou 4 K pour les piques. L’ouvreur annonce sa préférence.

Les enchères du répondant sur 1 SA avec ambition de chelem.

·                3 K, 3 C ou 3 P : Cette enchère promet 6 belles cartes dans la couleur annoncée avec une main au moins à 14 pts. Manche demandée ou appel aux as selon choix de l’ouvreur.

·                4 T: cette enchère promet 14 ou 15 pts avec 5 cartes à trèfles et 4 carreaux.

·                4 K (sur ouverture 1SA ou 2 SA) indique un bicolore majeur 5/5 de manche.

·                4 SA ‘’quantitatif’’ le répondant à 16 ou 14 points et il demande à l’ouvreur de jouer le petit chelem s’il est lui aussi à 17 pts le maximum de l’ouverture 1 SA.

 6 / Réponses du partenaire aux ouvertures au palier de 2.

6 1/ Les réponses au 2 majeur faible

·                Le soutien prolonge le barrage. C’est un arrêt.

·                3 SA est une conclusion de manche.

·                2 SA est un relai avec ambition de manche. L’ouvreur peut alors répéter sa couleur (non forcing), changer de couleur si force annexe (forcing) ou dire 3 SA si ça longue d’ouverture est menée par une séquence As-Roi.

6 2/ Les réponses au 2 SA :qui garantit 20/21 pts dans la main de l’ouvreur. Pour faire simple et court reprendre les réponses au 1 SA, à partir de force de main du répondant réduite de 5 pts. Exemple on peut faire le 3 T Stayman à partir de 3 pts.

6 3/ La réponse au 2 T fort indéterminé : Réponse obligatoire 2 K.

Nouvelle enchère de l’ouvreur :

·                2 C ou 2 P : j’ai au moins 5 cartes dans cette couleur.

·                2 SA : j’ai 22-23 pts en jeu régulier.

·                3 T ou 3 K : j’ai au moins 5 cartes dans cette couleur.

·                3 SA : j’ai un bicolore majeure au moins 5-5.

6 4/ Les réponses au 2 K.

·                2 C : j’ai 0-7 pts sans As.

·                2 P : j’ai 1 As majeur et 0à7 pts

·                2 SA : Pas d’As mais 2 Rois ou 8pts et plus.

·                3 T : j’ai 1 As et 1 Roi ou 8/9 pts

·                3 K : J’ai 1 As et au moins 10 pts.

·                3 SA : j’ai 2 As.

6 4/ Les réponses aux ouvertures au palier de 3.

·                Le soutien en mineure prolonge le barrage. C’est un arrêt.

·                Le soutien en majeure est ambigu mais c’est le palier de manche donc arrêt.

·                Le changement de couleur est forcing.

·                3SA. Conclusion pour manche.

 7 / Redemande de l’ouvreur.

7 1/ Redemande après changement de couleur par le partenaire:

·                Le soutien : Avec impérativement 4 cartes. Au palier 2 avec 13-16 pts DH. Au palier 3 avec 17-19 DH. Au palier 4 avec 20-22 DH.

·                La redemande à Sans Atout, avec jeu régulier, dénie un fit et une tenue dans les couleurs non déclarée.

·                L’annonce d’une nouvelle couleur.

o      Si la réponse permet encore d’annoncer une autre couleur quatrième au palier 1 le faire sans hésiter.

o      Avec un bicolore 5-4 la redemande dépend de la force de la main. De 12 à 17 pts faire des annonces économiques qui permettront au partenaire de revenir éventuellement de revenir à la 1ère couleur au palier de 2. A partir de 18 pts faire un bicolore cher qui contraindra, s’il préfère la 1ère couleur de passer au palier de 3. Avec un jeu bicolore de force inférieure à 18 pts il n’est pas toujours possible d’annoncer la seconde couleur.

·                Répétition de couleur d’ouverture si couleur au moins sixième. Jusqu’à 16 DH sans saut et de 17 à 20 DH avec saut.

·                La redemande de l’ouvreur après changement de couleur au palier de 2.

o      Pour soutenir si la couleur proposée il faut 4 cartes. Pour une couleur majeure avec une ouverture mini annoncer la manche au palier 4. A partir de 14-15 pts faire une étape au palier 3 pour inviter le partenaire à reparler. Si la couleur est mineure ne donner également le fit qu’avec 4 cartes, en ne perdant pas de vue que ça se jouera probablement à 3 SA.

o      Vous n’avez pas de soutien dans la couleur du répondant, il faut improviser (sans atout, nouvelle couleur, ou répéter couleur d’ouverture) selon annonce ou non de l’équipe adverse.

7 2/ Redemande après enchère du partenaire à Sans Atout :

·                Le partenaire a répondu 1 SA, il 6 à 10 pts et n’a pas de majeure quatrième. Si l’ouvreur à au moins 16pts il propose de continuer en disant 2 SA. Si son partenaire a 6-7 pts il passe, s’il a 8-10 pts il demande la manche 3 SA.

·                Le partenaire a répondu 2 SA il dénie encore une majeure annonçable. Si l’ouvreur à moins de 14 pts il passe, s’il a au moins 14 pts il propose 3 SA.

·                Si le partenaire a répondu 3 SA il décrit une main de 12 à 15 pts toujours sans majeure annonçable. L’ouvreur ne reparlera qu’avec au moins 19 pts dans l’espoir d’un chelem. 

7  3/ Redemande de l’ouvreur après un soutien du partenaire :

·                Soutien simple au palier de 2. Si l’ouvreur a 12-15 pts DH ; il passe. S’il a 16 pts DH ou plus il fait une enchère d’essai soit naturelle à 3 T ou 3 K soit à 2 SA avec une distribution régulière.

·                Soutien en majeure au palier de 3. Si l’ouvreur est minimum (14-15 DH) il passe, sinon il demande la manche à 4 C ou 4 P.

·                Soutien en mineure au palier de 3. L’ouvreur doit essayer de jouer la manche à Sans Atout. (Sous réserve de ne pas avoir un trou dans une couleur dans ce cas passer en restant à la couleur).

 En complément voici succinctement quelques conventions complémentaires

Les Interventions :

·                Intervention à la couleur au palier 1 : il faut avoir une belle couleur cinquième mais pas forcément l’ouverture (mini 8 pts)

·                Intervention à la couleur au palier 2 sans saut : couleur sixième et entre 10 et 18 pts.

·                Interventions à la couleur au palier 2 avec saut: Barrage nécessitant couleur sixième et au moins 10 pts.

·                Interventions à la couleur au palier 3: Barrage nécessitant couleur sixième et au moins 7 pts.

·                Interventions à Sans atout : mêmes critères que l’ouverture à 1 SA. Barrage nécessitant couleur sixième et au moins 7 pts.

Après une intervention, le répondant à l’ouverture initiale de son partenaire de façon naturelle, notamment à Sans Atout, il n’y a plus de Stayman ou de Texas.

Le Réveil : peut se faire après une ouverture adverse suivie de deux passes.

·                Réveil à SA avec jeu régulier : 1 SA avec 10-13 pts et 2 SA avec 17-19 H. Avec une main de 14-16 H contre puis SA au palier le plus bas. Toutes ces annonces sont des arrêts.

·                Réveil à la couleur au plus bas, jusqu’à 12 H et jumper à partir de 13 pts.

Entame :

·                A Sans Atout : Si la partenaire a annoncé une couleur, sauf si singleton ouvrir dans cette couleur.

Si le partenaire est resté muet et en ayant une longue d’au moins 5 cartes entamer dans cette couleur et dans le cas d’une séquence pleine choisir la tête de séquence (sauf dans le cas As-Roi entamer du roi). Si séquence brisée entamer de la plus forte de celles qui se suivent.

Si la longue est dépourvue de séquence ou est seulement de 4 cartes entamer petit avec la 4ème meilleure (règle des 11 ?)

·                A la couleur : Si le partenaire a parlé entamer dans cette couleur.

Si le partenaire est resté muet : Si singleton, hors atout, entamez-le

Si longue avec séquence pleine ou interrompue, entamer (idem SA) Si la séquence est brisée ne pas entamer dans cette couleur.

Hors séquence et singleton entamer par élimination selon les annonces mais en pair-impair pour que votre partenaire puisse estimer le nombre de carte dans cette couleur.

Autres conventions :

Le Blackwood. Appel aux as en annonçant 4 SA, le partenaire répond: 5 Tr = 3 ou 0 As. 5 K = 4 ou 1 as. 5 C = 2 As. 5 P. = 2 As et le Roi d’atout.

Le Roudy. Après une ouverture en mineure et une réponse en majeure toujours au palier 1 que l’ouvreur limite à 1 SA, le répondant s’il au moins 11 pts et 5 cartes dans sa majeure doit annoncer 2 T. L’ouvreur éclaire son jeu en répondant au partenaire :

·                2 K : je suis mini (<14pts) et je n’ai pas 3 cartes dans ta couleur.

·                2 C ; Je suis mini (<14 pts) mais j’ai 3 cartes dans ta couleur.

·                2 P : je suis maxi (14 pts et +)et j’ai 3 cartes dans couleur

·                2 SA ; je suis maxi (14 pts et +) mais je n’ai pas 3 cartes dans ta couleur.

Le Sournois. En intervention juste après une ouverture adverse : 2 T signale un bicolore mineur, 2 K indique un bicolore majeure, les deux avec valeur d’ouverture.

Le contre d’appel

·                Avec 12 à 18H, il faut être court dans la couleur d’ouverture (maxi 2). Sur 1 T ou 1 K il faut deux majeures quatrième. Sur 1 C il faut 4 piques et sur 1 P il faut 4 cœurs.

·                A partir de 19 H, le contre est obligatoire.

Le contre Spoutnik (après intervention adverse)

·                Après intervention des adversaires à 1 P, il garantit 4 cartes à cœur et est illimité en pts ou 5 cartes mais limité à 10 pts (à 11 pts il faut dire 2 C).

·                Après ouverture 1 K, intervention à 2 T, si le répondant a 2 majeures quatrièmes et au moins 7pts, ou 1 majeure quatrième et au moins 9 pts, ou une majeure cinquième et 7-10 pts.

·                Après une ouverture à 1 en majeure suivie d’une intervention adverse en mineure au palier 2, le contre du répondant signale 4 cartes dans la majeure et 8pts ou 5 cartes et 8-10 pts.

Le Splinter :

·                Le Splinter du répondant se fait après une ouverture majeure et indique un minimum de 4 atouts dans la couleur de l’ouvreur, un espoir de chelem une courte dans la couleur du Splinter.

·                Le Splinter de l’ouvreur se fait après une réponse 1 sur 1, annonce un soutien de 4 cartes au moins dans la couleur du répondant, un minimum de 20 pts Soutien, et une courte, Chicane ou singleton dans la couleur du Splinter.

Le Cue-bid est une annonce artificielle qui consiste à répéter une couleur mineure annoncée au niveau 1 par l’adversaire et qui est suivie d’une intervention du partenaire en majeure, toujours au niveau 1. Ce Cue bid confirme un fit dans majeure du partenaire. Si le partenaire est mini il restera au niveau 2: S’il est fort il demandera la manche au niveau 4. Il serait préférable que ce Cue bid sous-entende aussi un arrêt où une coupe dans la couleur adverse.

 Jeu de cartes.

Défausse Lavinthal : Lors de la première défausse. Il s’agit de jeter une carte d’une couleur que l’on ne veut pas. Il ne reste donc plus qu’à choisir entre deux couleur. La force de la carte jetée indique la préférence : avec une petite carte (<7) il s’agit de la couleur la plus faible avec une carte plus grande (7 et >7) il s’agit de la couleur la plus forte.

Divers dans le jeu :

Couper de la main longue ne rapporte aucune levée supplémentaire et affaiblit la couleur d’atout.

A Sans Atout il faut généralement commencer par affranchir sa couleur la plus longue.

A la couleur ne pas gaspiller 2 atouts pour faire tomber le dernier dehors…. Sauf si c’est nécessaire pour exploiter une longue qui risque d’être couper.

 Fin (provisoire)

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article