Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Brèves de trêves..... Gare au rosbif !

27 Juillet 2012 , Rédigé par niduab Publié dans #Brèves de trève

Que personne ne s’offusque du titre de ce billet que j’écris à l’heure où se déroule la cérémonie d’ouverture des Jeux Olympiques de Londres.

 Oui je boycotte la retransmission, je verrai bien quelques images minutées demain aux journaux télévisés et ça sera bien suffisant.

 Non ce n’est pas un pamphlet contre les anglais que j’écris, sinon j’aurais pris comme titre « Gare aux rosbifs ». D’ailleurs c’est le genre de vacheries folles que je réserve uniquement aux joueurs du XV de la rose. Comme je n’ai rien à cirer des autres sports et sportifs,  je ne les nargue pas…. « Rien à cirer »: ça me rappelle d’ailleurs quelque chose…

 Non, non ! Je ne veux pas être désagréable…. Et puis cette cérémonie d’ouverture ne peut qu’être parfaitement réussie puisque le gouvernement britannique a chargé « Slumdog Millionnaire » de s’en occuper, et sans regarder à la dépense.

 Pourtant il faut bien avouer qu’il y aurait de quoi avoir une dent contre les anglais en ce moment, ce n’est pas les sujets qui manquent, mais ce n’est pas mon genre.

Non pas parce que Londres a obtenu les J.O. au détriment de Paris ! Non, car non seulement le grand bordel qui va avoir lieu en Angleterre se serait alors passé en France, mais surtout il vaut mieux que cette grande foire plombe un peu plus la dette souveraine de la Grande Bretagne que la nôtre car, après tout, eux ils ont une reine.

Non pas non plus parce qu’ils ont fait un et deux à l’arrivée du récent tour de France, sans compter qu’ils ont remporté, égoïstement, de nombreuses étapes…. Ca fera, probablement, comme pour les précédents tours, on parlera des contrôles anti-dopage dans quelques temps, si l’on en croit Antoine Vayer, ancien entraîneur de Festina dans le Monde du 24 juillet « …. Avec 430 watts de moyenne les favoris ont avalé, comme à la grande époque, le col de Peyresourde…. Sur la lancée Frome et Wiggins ont ensuite accéléré dans la dernière montée de Peyragudes. Ils ont développé 470 watts pendant 7 min 33s (2.95 km à 7.93%). Froome a attendu Wiggins, il avait les moyens de s’approcher des 500 watts. S’il ne bride plus son moteur pour attendre son leader, il peut rentrer dans la caste des meilleurs performers de tous les temps : Panzani, Amstrong et Contador… »…. Et pour confirmer que je ne dis pas ça uniquement parce que ce sont des coureurs ‘’so britishs’’ je dois ajouter que dans cet article ''stupéfiant’’ il y a d’autres coureurs cités, même un français chouchouté, c’est dire.

Non pas, non plus, parce que la Grande Bretagne, qui ne veut pas des contraintes de l’Euro, mais qui a un endettement public proche de celui de la France et qui est en récession alors que sa croissance aurait du être boostée par les investissements liés à l’évènement ; la Grande Bretagne donc n’a pas de leçon à nous donner. David Cameron, empêtré dans son tapis rouge et le scandale du Libor devrait la jouer modeste. «…..L'autorité des marchés financiers (FSA) a mis les quatre principales banques britanniques à l'index le 29 juin pour la vente de ces produits à des petites et moyennes entreprises, qui devront être dédommagées dans certains cas. Barclays doit aussi payer 290 millions de livres aux régulateurs britannique et américain dans une affaire de manipulation du taux interbancaire britannique……. ‘’Les temps restent difficiles pour Barclays comme pour l'ensemble du secteur et je suis désolé de ce qui s'est passé récemment", a commenté le président du conseil d'administration Marcus Agius, en allusion au scandale des manipulations du Libor…. » Décidemment qui peut avoir confiance dans le monde de la finance, la City en tête ?

 Non le titre du billet n’a rien à voir avec tout ça ! Il est la conséquence d’un malheureux incident : je raconte la scène telle qu’elle s’est déroulée.

Il était environ 19 H. Pilou était occupée dans la cuisine à préparer le repas du soir, notamment les plats pour Lucie et Gabriel nos deux jeunes petits-enfants dont nous avons la garde jusqu'à début août. J’étais également occupé, en va et vient entre cuisine et véranda, à installer les mômes, et à mettre la table. Le téléphone sonne, c’était notre fils Eric, qui souhaitait prendre des nouvelles de sa progéniture. Pilou se charge du téléphone tout en veillant au fourneau, tandis que je continue à m’affairer en essayant de suivre la discussion. J’ouvre la porte du congélateur pour prendre des glaçons et je vois le drame se dessiner à vitesse grand V. Un rosbif congelé de plus d’un kilo, prend une pente descendante et moi au lieu de m’écarter j’essaye, en ancien rugbyman avisé, de l’intercepter de volée. Comme de bien entendu j'étais pieds nus et la main gauche occupée par le sachet de glaçons je ne peux l’attraper et le rosbif tombant verticalement d'environ 1m 80 de hauteur et avec une accélération gravitationnelle de 9.81m/s2 et en négligeant l'effet glissade initiale bien connue de ceux qui suivent le saut à ski au J.O. d'hiver, rentre en contact avec mon gros orteil du pied gauche qui s’éclate. J’hurle de douleur. Eric inquiet au bout du fil (sans fil) demande à sa mère ce qu'il se passe. Elle lui raconte le drame ! Et lui de répondre « Ca la fout mal pour un ancien rugbyman de se faire marcher sur les pieds par un rosbif. »

Je n’ai pas l’humour façon M. Bean quand je suis effondré dans un fauteuil du salon à pisser le sang et à souffrir le martyr sans personne pour me secourir, Pilou trop occupée à donner des nouvelles des mouflets à mon fils qui était encore content de sa vanne. Oui Je sais la phrase est longue mais l'attente l'était aussi ! J’étais à deux doigts de tomber dans les pommes mais finalement il n’y a que le gros qui a été touché et tout le sang répandu et s'étalant sur le pied venait de celui-là. De longues minutes plus tard quand j’ai pu me lever et aller dans la salle de bain pour me nettoyer, avant pansement, j’ai constaté que c’était très douloureux mais qu'a priori, il n'y avait rien de casser. Le rouge éliminé l'orteil était d'un beau bleu.... l'ongle n'en a pas pour très longtemps....six mois par expérience.

J’ai mal dormi une nuit et boité pendant trois jours mais je me suis vengé sur le rosbif qui était de bonne qualité : de la parthenaise, un régal, pas comme cette foutue bidoche anglaise. La seule erreur fut de le congeler, il aurait fallu le déguster après achat.  

Montebourg à raison il faut produire et consommer français. Après tout il n'y a qu’à laisser les médailles aux autres ; de toute façon les anglais même s’ils en ont plus que nous ils n’en auront jamais autant que les chinois.

Montebourg

 Tiens pour finir et montrer que je ne fais pas une fixation contre les anglais et avoir une chute à la hauteur, je finis ce bref billet de brèves par un dessin de Plantu qui se paie la tête d’un pote à moi.

 Il y a un peu de vrai, il faut bien le reconnaitre ! 

    

(A suivre)

city

 Un dessin supplémentaire pour compléter ce billet, un dessin publié dans le Monde de ce soir, daté 1er août et qui complète un très bon article du correspondant du journal à Londres qui est intitulé « HSBC Barclays ternit un peu plus la réputation de la City » .

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article