Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Ciné-cure........ La rétro 2013.

22 Janvier 2014 , Rédigé par niduab Publié dans #ciné-cure

 

Voila, avec un peu de retard, ma traditionnelle rétro ciné-cure : après 2009, 2010, 2011 et 2012 un coup d'œil sur 2013 :

Je commence par deux films sortis en salles parisiennes le 26/12/ 2012 mais que je n’ai vu qu’en 2013 :

« L’odyssée de Pi » d’Ang Lee. C’est un beau film un peu bizarre avec une scène de naufrage ahurissante. Très franchement sur la seule bande annonce je ne serais pas allé voir ce film mais sur les conseils de mon fils aîné je me suis un peu forcé. C’est une fable philosophique un peu déconcertante d’où mon 12/20. Trois oscars 2013 quand même dont celui du meilleur réalisateur.

 Mon vrai coup de cœur fut pour un film documentaire «Sugarman » vu seulement en mai au Centre d’actions culturelles. Dans cette rétro je fais court,  car j’ai consacré un billet à ce film Je lui donne seulement 15/20 car ce n’est qu’un film documentaire,’’oscarisé’’ toutefois

« Renoir » un beau film  qu’on voit comme un beau tableau. De bons acteurs Michel Bouquet qui a l’âge et le talent du rôle et une sémillante et intelligente jeune actrice Christa Théret …. Mais un film un peu  lent qui avance au rythme du pinceau. 12/20.

« Happiness Therapy». Cette jolie et inattendue comédie romantique est une love story déjantée entre deux dépressifs ingérables. Un couple magique que forment une Jennifer Lawrence ‘’oscarisée’’ pour ce film et un Bradley Cooper qui devrait bientôt l’être aussi ; en prime un étonnant Robert De Niro. » 15/20

« The Master » Un film de Paul Thomas Anderson qui raconte la naissance de l’église de scientologie. Rien que pour ça j’aurai du évité d’aller voir ce film ; mais au générique il y a Joaquim Phoenix et Philip Hoffman des acteurs talentueux. J’aurai quand même mieux fait de  rester à la maison. 7/20

« Alceste à bicyclette ». Je dois avouer l’avoir loupé à sa sortie en salle à Niort. J’ai eu la chance de le voir en avril lors d’un voyage en avion et même de le revoir au retour. Un cours d’acteurs et une leçon de cinéma Magnifiques Fabrice Lucchini et Lambert Wilson avec l’île de Ré en prime. Géniale réalisation de Philippe Le Guay : 16/20

« La Religieuse » réalisé par Guillaume Nicloux avec Isabelle Huppert et Pauline Etienne. C’est une nouvelle adaptation du roman de Diderot après celle de Rivette de 1967, forcément moins attendu. 12/20.

« Zéro Dark Thirty » Un film coup de poing sur la chute de Ben Laden de Kathryn Bigelow, déjà ‘’oscarisée’’ six fois en 2010 pour « Démineur ». J’ai fait en début d’année un billet sur cette réalisatrice où je parle aussi de ce film qui lui n’a obtenu qu’un seul oscar en 2013, pour le son, ce qui est insuffisant, aussi je lui mets 17/20

« Lincoln ». Un Steven Spielberg sur Abraham Lincoln le grand homme de l’histoire américaine ça ne se refuse pas et pourtant…. si c’est très intéressant, ce n’est guère plus passionnant que la retransmission des ‘’questions au gouvernement à la télévision française’’. Daniel Day Lewis a obtenu un nouvel oscar du meilleur acteur, moi je l’aurai plutôt donné à son partenaire Tommy Lee Jones. 12/20.

« Django Unchained » Un western de Tarantino, pastiche des westerns spaghettis. Comme western je lui filerais une bulle, mais comme Tarantino, c’est presque le top : au niveau de « Pulpe Fiction » et « Jacky Brown » avec aussi de prodigieux acteurs, Jamie Fox, DiCaprio et Christoph Waltz…. Alors moi aussi je me lâche avec 16/20.

« Gangster Squad » Un bon film sur la mafia, je me devais de le voir et j’ai adoré. Ce n’est certes pas « Le Parrain » et Ruben Fleischer n’est pas encore Coppola, mais ce thriller mitraillette est un très bon film avec au casting Ryan Gosling, Josh Brolin, Sean Penn, Nick Nolte et Los Angeles  dont une très belle scène à la gare. 14/20

« Flight » Un film spectaculaire et moralisateur de Robert Zemekis qui a déjà fait mieux. Denzel Washington sauve le film pour un 11/20 assez généreux.

« Hitchcock» un biopic plutôt décevant que je suis allé voir pour saluer Alfred dont j’ai vu il y a très longtemps de très nombreux films et revus certains plus récemment en DVD. Je pensais que retenir Anthony Hopkins pour jouer le rôle était une bonne idée …. eh bien non !  Un film médiocre à 9/20 ;

« Mobiüs » un film d’espionnage d’Eric Rochant avec Jean Dujardin Cécile de France et Tim Roth, plutôt bien accueilli par la critique et le casting était alléchant. Je suis passé à côté je ne sais pas trop pourquoi ! La complexité de l’intrigue, des incohérences ? Peut-être manquait-il simplement un peu d’accent russe à Dujardin pour y croire vraiment. Je reste sur un 12/20.

Déception aussi pour « Week end Royal ». A la veille de la seconde guerre mondiale le couple présidentiel américain reçoit le couple royal britannique dans sa propriété de campagne. Rien de bien instructif historiquement parlant, hormis que le président Roosevelt, comme tout bon président pense plus aux galipettes avec une  cousine, qu'à la diplomatie. 9/20 

« Au bout du conte »:de et avec Agnes Jaoui et bien sûr Jean Pierre Bacri. Je n’ai jamais raté un film de Jaoui et Bacri. J’aurai pu pour celui-là et je regrette de ne pas dire du bien de cette fable enfantine. 10/20. Désolé Agnes !

« 20 ans d’écart »: Un film vu par défaut cette semaine là et dont je n’attendais pas grand-chose et qui fut pourtant plutôt une bonne surprise avec une bonne et belle actrice Virginie Efira et un jeune acteur prometteur Pierre Nimey plus Charles Berling en guest star. 12/20.

« Jappeloup »:J’aime bien Guillaume Canet mais dans ce film je le trouve trop cavalier. Ce n’est pas grave puisque que j’ai vu ce film en avion pour passer le temps. 10/20.

«The Place Beyond the Pines »:Un excellent film de Derek Cianfrance avec les deux stars montantes du cinéma américain, Ryan Gosling et Bradley Cooper et aussi Eva Mendes. Entre thriller et mélo pour un bon 16/20

« Quartet » Une des plus belles surprises de l’année, le passage à la réalisation de Dustin Hoffman, Une chronique du temps qui passe au sein d’une maison de retraite pour anciens musiciens. Ce film chaleureux est un pur moment de plaisir, mais pourquoi ‘’ Rain man’’ ne s’est-il pas donné un rôle, même secondaire, pour en faire un véritable chef d’œuvre. 17/20.

« Perfect Mothers » d’Anne Fontaine avec Naomi Watts et Robin Wright, une erreur d’aiguillage liée au casting, mais le film se laisse voir malgré son thème dérangeant : deux amies d’enfance la quarantaine radieuse, s'offrent chacune une liaison amoureuse avec le jeune fils de l’autre. 11/20

« Parker » un polar vu par curiosité pour le réalisateur Taylor Hackford et parce que le héros a été créé par le romancier Donald Westlake. Parker interprété par Jason Stetman est loin de ce que j’attendais. Ca déménage et s'éparpille façon puzzle mais sans le moindre apport humoristique. 10/20

« Promised Land » de Gus Van Sant avec Matt Damon et sur fond d’exploitation de gaz de schiste. Un film moyen mais politiquement raté. 10/20.

« Mud » un thriller se déroulant entre rives et une île du Mississippi de Jeff Nichols avec Matthews Mc Conauhey, excellent et Reese Witherspoon décevante, plus deux ados encombrants, des paysages magnifiques et un réalisateur talentueux. 13/20

« Oblivion » une fois de plus j’ai écouté mes fils car à en croire les critiques ce devait être un navet. Finalement ce film de Joseph Kosinski avec Tom Cruise est un très bon film de science fiction à l’ancienne,  et c’est très bien quand on aime ce genre. 14/20

« Sous surveillance » de et avec Robert Redford et encore Susan Sarandon, Julie Christie, Nick Nolte, Shia Labeouf  que du beau monde. Jim Grant-Redford est un avocat qui voit son passé ressurgir et troubler son existence tranquille quand un jeune journaliste  se met à enquêter sur lui suite à l’arrestation de Sharon Solarz-Sarandon ancienne d'un groupe radical.  Un bon film qui aurait pu être mieux ficelé. 12/20

« The Call » un thriller de Brad Anderson avec Halle Berry qui interprète Jordan une  télé-opératrice d'un centre d’appel d’urgence qui reçoit l'appel d'une jeune fille  kidnappée par un tueur en série. Elle  va tout mettre en œuvre pour retrouver et sauver la captive. 12/20

« After Earth » Un film de science-fiction de Night Shyamalan avec Will Smith. Le réalisateur a perdu son ''sixième sens'' et l’acteur n’est plus ''une légende'' ; sauf peut être pour son fils son partenaire dans ce film médiocre sauvé par les effets spéciaux. 10/20  

 « Le Passé » Le contraire du précédent, ce film, réalisé par l’iranien Asghar Farhadi fut encensé par la critique qui soulignait une mise en scène intelligente au service d’un récit bouleversant. De plus Bérénice Béjo a reçu le prix d’interprétation du festival de Cannes. Ce film m’a pourtant un peu déçu au regard ce que j’en attendais : 14/20

 « Gatsby le magnifique » de Baz Luhrmann, c’est magnifique avec Léonardo DiCaprio et Tobey Maguire. Je n’en dis pas plus ayant déjà évoqué ce film dans un billet. Je ne mets que 18/20 à cause de l’inutile version 3D.

« L’attentat » Un excellent film sur fond de conflit palestino-israélien. Un grand chirurgien palestinien, parfaitement  intégré dans la haute société israélienne de Tel Aviv, découvre d’abord que sa femme est la victime d’un attentat, puis qu’elle est le kamikaze à l’origine du carnage. …. L’enquête d’un homme incrédule qui cherche à savoir qui était la femme qu’il aimait. Un film admirable de Ziad Doueri. 16/20

« L’autre vie de Richard Kemp » Un premier film très intéressant de Germinal Alvarez avec Jean Hugues Anglade et Mélanie Thierry  dans le genre polar fantastique. Belle découverte pour un 13/20

« Only God Forgives » A vouloir suivre les bons acteurs qui percent on finit par se vautrer sur un navet. Ce fut mon cas avec ce film creux dont le rôle principal est tenu par Ryan Gosling. Navrant , 6/20.

« 12 ans d'âge » de Frédéric Proust avec François Berléan et Patrick Chesnay. Charles et Pierrot sont inséparables. Le jour ou Charles part en retraite c'est le bonheur !  Ils vont pouvoir passer plus de temps ensemble. Leur devise est claire ''profiter de la vie et rire de tout''. Leur imagination débordante va remplir leur vie sous le regard tendre mais inquiet de leurs proches. C'est bidonnant sauf que la critique n'a pas vraiment suivi ; moi oui ! Les critiques savaient sans doute que c'était le premier film de Frédéric Proust ce qui, vu le résultat, mérite bien un 12/20 mais comme Proust est aussi Nnotais je lui mets 13/20.

«World War Z » Dans la série ''mes fils n’ont pas toujours raison'' il y a ce film de science fiction d’épouvante. Un film invraisemblable sorti il est vrai en Juillet, ce qui était déjà un signe. 7/20 malgré Brad Pitt.

« Paris à tout prix » de et avec Reem Kherici dont c’est le premier film en tant que réalisatrice. Comment une jeune marocaine arriviste du milieu branché parisien, est renvoyée dans son pays par négligence de régulation de ses papiers. Replonger dans des racines qu'on rejette peut-être très douloureux. Mais c’est le charme de ce film sans prétention  13/20

« Insaisissables » de Louis Letérier un réalisateur français qui perce au USA. Une bande annonce réussie, il m’aurait fallu en rester là car le reste du film n’est qu’illusions. 9/20, malgré un casting lui aussi prometteur : Jesse Eisenberg, Woody Harrelson, Mark Ruffalo, Morgan Freeman, Michael Caine….etc…

« Lone Ranger ». Je dois le mentionner par franchise, mais j’ai une excuse car je l’ai vu lors d’un voyage en avion pour passer le temps. Réalisation à la pirate de Gore Verbinski avec son compère Johnny Deep. Nullissime mais je n’ose mettre une bulle. Un très généreux 5/20.

« 2 Guns». un film d’action policier de Baltasar Komakur avec Denzel Washinton et Mark Walhberg : deux agents infiltrés, mais chacun ignorant l'identité de l'autre, travaillent ensemble et dérobent plusieurs millions de dollars des caisses noires de la CIA attirant beaucoup de monde à leurs trousses. Bof ! 8/20

« Eylisium ». Décidemment c’est l’année S.F. et ce film de Neil Blomkamp avec Matt Damon et Jodie Foster est plutôt réussi. 13/20

« Michael Kohlhass» d’Arnaud des Pallières. Le genre de film d’époque (XVIe siècle) et social que j’adore. Le héros rebelle est magnifiquement interprété par Mads Mikkelsen, ce qui me ramenait à « Royal Affair » de 2012 et la comparaison est fatale. Seulement 11/20.

« White house Down » de Roland Emmerich avec Channing Tatum et Jamie Foxx. Je savais ce que j’allais voir, je ne suis pas ennuyé mais je ne peu pas le recommander même pas comme film à la télé du dimanche soir, car pour un bon pop corn movie, il faut donc avoir des munitions. 10/20

« Jimmy P » d’Arnaud Desplechin un réalisateur auquel je ne suis guère abonné. Le sous titre du film « Psychotérapie d’un indien des plaine » et la bande annonce m’ont attiré. De plus l’indien Blackfoot soldat brisé par la guerre était interprété par Bénicio del Toro, le psychiatre par Mathieu Almaric. Le scénario est basé sur une histoire réelle qui s’est déroulée en 1948. Un peu lourd quand même. 11/20

« Gibraltar » de Julien Leclerc avec Gilles Lelouch et Tahar Rahim. Un bon polar, basé sur une histoire vraie. L’aventure d’un homme qui a collaboré avec les douanes françaises pour faire tomber un réseau de trafic de drogue, puis qui fut lâché par les autorités pour finir en prison. 12/20

« Le Majordome » de Lee Daniels. Encore un film tiré d’une histoire vraie celle d’Eugène Allen qui fut majordome à la Maison Blanche sous 8 présidents jusqu’en 1986. Dans le film le majordome s’appelle Cécil Gaines et il est interprété par Forrest Whitaker. 14/20

« Blue Jasmine ». Le Woody Allen de l’année allait-il être le bon Allen de la décennie…. Eh bien non ! Il faut dire qu’il y a déjà eu en 2011 « Minuit à Paris » qui vole plus haut. Disons que ce film se tient dans la moyenne des films très moyens du réalisateur malgré les efforts de Cate Blanchet pour le tirer vers le haut. 11/20

«  Prisoners » Un thriller psychologique sombre terrifiant et dérangeant de Denis Villeneuve avec Hugh Jackman et Jake Gyllenhaal. Le film traite de l’évolution des personnages quand un drame (enlèvement de deux fillettes) touche leur famille. Admirable : 15/20

« 9 mois ferme » de et avec Albert Dupontel et  Sandrine Kiberlain. Une comédie délirante de très mauvais goût. Le film est burlesque et rapide ( moins de 1H30) et pourtant il ne tient pas la distance. Il est nettement moins ferme lors des 20 dernière minutes ce qui me conduit à ramener la note du très bon à plutôt bon à 15/20.

« Malavita » le duo Besson-De Niro pour une adaptation d’un roman de Tonito Benacquista, ça débouche sur un film comique sur la Mafia qui vient traquer en Normandie un mafieux qui a dénoncé ses pairs, et ça marche ! Avec au casting, en plus de Robert De Niro, Michelle Pfeiffer et Tommy Lee Jones.  14/20

« Blood Ties » est un thriller produit et réalisé par Guillaume Canet . C’est un remake du film de Jacques Maillot « Les liens du sang » dans lequel Canet était acteur. Pour cette version américanisée il a l’apport à la réalisation de James Gray et au casting Clive Owen, Billy Crudup, et Marion Cotillard . Un très bon film qui mérite bien un 15/20

« Gravity » D’Alfonso Cuaron qui s’envoie en l’air avec Sandra Bullock et Georges Clooney. Un film avec seulement deux personnages en orbite dans une station spatiale, jusqu’à l’accident…. Après il faut, au survivant, essayer de rentrer à la maison. Voila un film ou la 3D est utile et même nécessaire et on ne regrette pas de porter des lunettes. 16/20

« Quai d’Orsay » de Bertrand Tavernier. Ceux qui me lisent savent que je ne loupe jamais un film de Tavernier. J’étais étonné de le voir adapter une bande dessinée pour réaliser une comédie politique hilarante avec Thierry Lhermitte en Dominique de Villepin qui décoiffe. Un parfaite réussite 15/20.

« Inside Llewyn Davis » des frère Cohen. Le parcours et la galère d’un chanteur de folk dans les années 60. Tout le monde ne pouvait être Bob Dylan….. mais il y eut aussi Sugarman qui n’eut pas le succès qu’il méritait. Davis le personnage du film,  interprété par Oscar Issac est inspiré d’un chanteur méconnu Dave Van Ronk, le coup de foudre pour la bande sonore n’est pas au rendez vous. Le film est cependant intéressant 13/20.

« Cartel » de Ridley Scott, encore un réalisateur dont je vois systématiquement les films mais pour celui là, sur un trafic de drogue je suis dubitatif. Malgré l'apport de Cormac Mc Carthy au scénario de ce thriller et un casting de rêve avec Michael Fassbender, Brad Pitt, Javier Bardem, Pénélope Cruz  le résultat est très médiocre 11/20.

« Capitaine Phillips » de Paul Greengrass pour un thriller basé sur une histoire d’arraisonnement d’un navire de la marine marchande par des pirates somaliens. La réalisation est au top quand à la distribution elle tient essentiellement à la performance de Tom Hanks, le capitaine Phillips, mais aussi à celle du jeune acteur qui  tient le rôle du chef des pirates. Dommage que la fin du film avec démonstration de force de la Navy tourne au ridicule par sa longueur démonstrative, ce qui me conduit à ramener la note à 13/20.

« The Immigrant » de James Gray avec Marion Cotillard et Joaquim Phoenix. En 1920 deux sœurs polonaises arrivent à New York. L’une est tuberculeuse et est placée en quarantaine, l’autre arrive à débarquer avec l’aide d’un proxénète. Les premiers pas dans le pays de la liberté se feront sur le trottoir…. un grand film plutôt décevant : 13/20.

« Amazonia » de Thierry Ragobert. Bien sûr je ne pouvais rater ce film documentaire en 3D, confortablement installé dans mon fauteuil j’ai gouté d’autant plus au plaisir des images et des sons, que je ne suis pas retourné en Guyane depuis fin 2011 il ne manquait que les odeurs, la chaleur et l’humidité. Mais ce n’est qu’un documentaire alors 12/20.

« Casse-tête chinois ». Pour être franc je n’ai jamais trop accroché avec les films de Cédric Klapisch et de plus si j’ai quelques têtes de turc dans le cinéma français il y a, en tête de liste, Romain Duris et Audrey Tautou. Vous me direz que ce n’est pas beau d’avoir des têtes de turc, aussi j’ai voulu me laisser une nouvelle chance de sortir de ce honteux  sectarisme et le titre m’invitait à faire cet effort. Eh bien les têtes de chinois ne valent pas mieux : C’est gentillet, populaire et terriblement énervant. 11/20

« Avant l’hiver ».Un film écrit et réalisé par Philippe Claudel avec Daniel Auteuil, Kristin Scott Thomas, Richard Berry et Leila Bekhti. Un film, façon Sautet, difficilement classable que j’ai adoré au point d’en parler dans un billet qui comporte ce titre : 16/20

« Zulu ».un polar de Jérôme Salles avec Forest Whitaker et Orlando Bloom se déroulant en Afrique du sud, dont on n’a fait peu de pub et avec des critiques plutôt médiocres ce qui me garantissait une salle vide à la séance de 11h sans bouffeur de pop-corn : c’était trop beau ! C’est surtout un film noir, politico-historique post apartheid, une réflexion philosophique, qui me rappelle l’atmosphère des romans de Déon Meyer. J’ai adoré : 15/20.

« All is lost » de J.C Chandor  le réalisateur du génial « Margin Call » et avec l’indestructible Robert Redford. ''Pince m'i est dans un bateau''….. mais tout seul ! En solitaire. C’est dire qu’on peut voir ce film sans discussion en V.O.….on aime ou on n’aime pas. J’ai aimé cette lutte de l'homme pour survivre. 14/20.

« Mandela » un biopic de Justin Chadwick  avec Idriss Elba et Naomie Harris. Un film tiré de l’autobiographie du grand homme, qui contrairement à ce que l’on peut penser, ne sort pas au bon moment. J’ai vraiment hésité à aller le voir, et j’aurai plus apprécié de le voir dans deux ou trois ans. C’est un bon film, moins puissant que « Invictus et Goodbye Bafana » mais c’est un film plus complet. 13/20.

« Le loup de Wall Street » de Martin Scorsese avec Léonardo DiCaprio. Le troisième grand film de DiCaprio en 2013 et s'il n’a pas droit à son Oscar de meilleur acteur c’est à désespérer. Ce film, qu’il porte avec Scorsese, raconte l’histoire réelle de Jordan Belfort, courtier en bourse dans les années 80 et 90 qui, à l’âge de 30 ans, monte sa propre boite avec laquelle il fait fortune en tombant dans tous les excès : L'argent gagné par la fraude, les prostituées et consommation de drogues à outrance...Il vivra cette vie pendant dix ans avant d'être arrêté par le FBI, et être condamné à de lourdes peines de prison qui seront réduites quand il accepta de collaborer. Encore un film instructif sur le monde capitaliste et le déclin de l’Amérique. Dénoncez, dénoncez il en restera toujours quelques chose ( ?????). Un grand film dont beaucoup de scènes m’ont vraiment mis mal à l’aise, c’est la raison pour laquelle je le place nettement derrière ‘’Gatsby’’. 14/20.

« Suzanne » une belle surprise de fin d’année de Katell Quilleré avec Sara Forestier et Adèle Haenel: Suzanne et Maria sa sœur vivent presque seules depuis la mort de leur mère, leur père étant camionneur. Suzanne grandit, devient jeune fille-mère puis elle rencontre Julien un gentil mauvais garçon qu’elle suivra quitte à se séparer de sa sœur et de son père qui l’aiment et qu'elle aime, pour finir en prison. Une histoire banale et bouleversante. Les deux actrices sont admirables. 15/20.

«Tel père, tel fils » un film japonais vu en version originale car projeté au CAC de Niort. C’est sensiblement la même histoire mais analysée avec les critères actuels pour la famille bourgeoise. Le père veut absolument que son enfant ait une éducation d’élite et comprend mieux à l’annonce de l’échange pourquoi son fils était si peu éveillé. Une piste intéressante moins populiste, plus intellectuel que le film de Chatillez mais   .. en VOST c’est super chiant. A revoir en DVD. 11/20 ;

 

65 films vus en 2013 contre 54 en 2012, 56 en 2011 et 54 en 2010. La note moyenne de l'année est 13.2 +/- 2.5

65 films vus, une sacrée hausse de ma fréquentation. C’est grave docteur ? Faut-il que j’aille voir un psi ? La moyenne aussi est en hausse, la meilleure de ces denières années et encore je ne suis pas allé voir, volontairement, certains réputés très bons films (français) dont on parlait un peu trop comme « La vie d’Adèle » et « Les garçon et Guillaume à table ». Je les verrais l’an prochain à la télé ou en DVD.  

 

Mon palmarès de l'année Top 10 et en évitant de mettre trop d’ex aequo, malgré des mêmes notes, serait donc :

1/ Gatsby le Magnifique, 2e/ Quartet 3e/ Zéro Dark Thirty, 4e/ Avant l’hiver, 5e/ Gravity, 6e/ L’attentat, 7e/ The Place Beyond the Pines, 8e/ Alceste à bicyclette, 9e/ Django Unchained et 10eex-aequo/ Quai d’Orsay et 9 mois ferme 

Il y a bien évidemment des films que j'aurais aimés voir et qui malheureusement m'ont échappés ou qui ne sont pas passés à Niort, ou qui sont passés quand j’étais en voyage.

 

En comparaison les palmarès de Première et de Studio Ciné-Live (en rouge les films que je n'ai pas vu) :

 

Studio Ciné-live  le choix de la rédaction: 1/ La vie d’Adèle, 2/ Gravity; 3/ Django Unchained; 4/ Les garçons et Guillaume à table; 5/ Tel père tel fils, 6 ex aequo / L’ inconnu du lac et Zero Dark Thirty , 8/ Le Passé, 9/ Lincoln et Quai d’Orsay

 

Première le choix de la rédaction : 1/ Gravity ; 2/ La vie d’Adèle ; 3/ La grande bellezza.; 4/ Inside Llewing Davis; 5/ The Master ; 6/ Flight; 7/ Cloud Atlas; 8/ The Grandmaster 9/ Avengers; 9/ Zéro Dark Thirty. 10/ A touch of Sin

 

Il me resterait donc des films à voir en séance de rattrapage ou en DVD

 

 

Mais à suivre...... car j'ai souvent bien meilleur goût que les magazines )

 

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article