Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Ciné-cure.......Rétro 2009

4 Janvier 2010 , Rédigé par daniel Publié dans #ciné-cure

 J’entends dire ou je lis, ici ou là, dans les médias, que la fréquentation des cinémas en 2009 serait la plus forte depuis près de trois décennies, exception faite, peut-être de l’année 1982.

 Le Centre National du Cinéma annonçait mi-décembre que pour la première fois depuis 1982 le seuil de 200 millions de spectateurs serait très probablement dépassé cette année soit une hausse de plus de 5% par rapport à 2008, qui avait déjà pulvérisé les chiffres de 2007 de plus de 8% grâce à « Bienvenue chez les Ch’tis » ….. et les sociologues de nous expliquer que ça serait un effet paradoxal de la crise.

 Ce n’est pas un record absolu : pendant les années d’après-guerre et avant l’essor de la télévision, les salles de cinéma recevaient, bon an, mal an, entre 300 et 400 millions de spectateurs avec des records en 1947 (424 millions) et 1957 (412 millions) avec pourtant seulement 300 à 350 sorties par année contre 450 à 500 films de nos jours ... Et puis, effet télévision,  inexorablement et progressivement, les salles se sont vidées avec un point bas en 1991 et 1992 à 116 millions spectateurs….. et pourtant il y avait des sacrés films ces années là : « Le silence des agneaux » « Thelma et Louise » « Impitoyable » « La liste Schindler »…. mais Canal Plus, les cassettes vidéo puis le DVD sont passés par là.

 En 1947, en France, l'habitant « moyen » allait une dizaine de fois au cinéma chaque année. Maintenant c’est 3 fois par an….. et c’est d'ailleurs, sensiblement la moyenne de Pilou ;  2 à 4 films par an….. et à condition que j’insiste un peu….

 La fréquentation des salles serait donc en nette hausse en 2009 ….. et, désolé, mais ce n’est pas de ma faute.... car pour moi c'est la tendance inverse.

 Depuis un peu plus de 23 ans que je réside, en permanence, en France jamais je ne suis allé aussi peu au cinéma…. sans faire de pointage rigoureux mais sachant que j’allais régulièrement au cinéma, au moins une fois par semaine, souvent plus, soit une soixantaine de films voire plus les années fécondes … alors qu'en 2009 j’en ai vu, à peine la moitié.

 La cause ? Sans doute l’intérêt des films proposés et l’offre niortaise avec l’influence négative des « cultureux » qui imposent un apartheid avec un excès de films étrangers en V.O.
 Que ce soit au Centre culturel et ça à la rigueur, si je le regrette, je le comprends, et je m’y étais habitué, mais maintenant, depuis 2008, le circuit commercial du Méga CGR est aussi pollué par les V.O. et ce à cause d’une diabolique association dont j’ai déjà dit tout le mal que je pensais, …. Si à la rigueur ça concernait les films pour les mômes, dessins animé ou autres ou encore les blockbusters pour ados bouffeurs de pop-corn…. Ça pourrait présenter l’utilité de les initier à la langue ultra dominante de la mondialisation (encore que je ne vois pas pourquoi on n’essaierait pas de résister un peu mieux à l’invasion dans tous les domaines du charabia de la perfide Albion).... mais non cet apartheid touche surtout le bon cinéma américain celui que j’apprécie… Bon stop ! Je m’énerve ! Il ne faut pas que je reprenne ma diatribe contre les snobs et les cul-cultureux ….
(voir le billet du 24 avril 2009 : « Tempète dans un bénitier diabolique.»)

 Alors quels films ai-je vu tout au long de cette année 2009 ? (peut-être depuis Noël 2008 car j’ai un doute pour le premier)

 J’ai sûrement vu « Largo Winch » entre Noël 2008 et jour de l’an ; ce fut une heureuse surprise cette adaptation de BD avec un Tomer Sisley étonnant…. Je le note 15/20.

 Début janvier 2009 je suis allé voir « Two lovers » de James Gray avec Joaquim Phoenix, un bien joli film romantique. J’ai adoré ce mélo que j’ai malheureusement vu en V.O, mais que j’ai eu la chance de revoir en mai... en avion . Bien qu’aucune projection n’ait été idéale, je lui donne 15/20.

 La semaine suivante j’ai embrayé et toujours en V.O. (ras le bol) avec « Burn After Reading » un polar loufoque des frères Cohen… j’aime assez leur style extravagant… et puis Clooney, Pitt et Malkovich à l’affiche c’était tentant malgré la V.O. Très décevant pour ne pas dire  indigeste : un petit 8/20….. peut-être à revoir en V.F.

 Le plus beau loupé de l’année « Australia » et en plus j’avais convaincu Pilou de m’accompagner : un western romanesque, dans des paysages somptueux avec Nicole Kidman et Hugh Jackman.  Résultat : 2 H 50 d’ennui, d’incohérences et de mauvais goût …il reste cependant les paysages et Kidman… avec indulgence, un petit 6/20…. Et Pilou qui n’est pas prête de m'accompagner à nouveau au cinéma.

 Janvier et février sont, traditionnellement, les mois où je vais le plus au cinéma et ce fut encore le cas en 2009. Au centre culturel je suis allé voir « un barrage contre le pacifique » avec Isabelle Huppert. Oui, je sais c’est tiré d’un roman de Marguerite Duras et Duras c’est chiant, super chiant…. pourtant ce film réalisé par un cambodgien Rithy Panh n’est finalement pas si mal que ça, pas pire du moins que « l’amant » de Jean Jacques Annaud…. Et puis une histoire de barrage… Je ne pouvais pas louper ça. Un film très correct avec un 12/20.

 Il y eut aussi le film de Steven Soderberg sur Che Guevara, avec l’excellent Benicio Del Toro et en deux parties : La première partie « Che, L’Argentin » qui retrace l’ascension du révolutionnaire est un très bon film parfois un peu brouillon (14/20), le second film qui sortit trois semaines plus tard « Che, Guerilla » moins flamboyant, plus intimiste et tragique m’a touché par son pessimisme. Cette seconde partie mieux structurée mérite un bon 15/20.

« Les noces rebelles » de Sam Mendes avec le couple mythique de « Titanic » Di Caprio et Kate Winslet (Mme Mendes) pour une classique histoire de couple des années 50. Des critiques très favorables voire dithyrambiques,… et ce fut une relative déception pour un modeste 11/20.

 L’inverse, toujours fin janvier avec « Les insurgés » d’Edward Zwick, une histoire vraie de la résistance juive aux nazis en Biélorussie. Des critiques sévères probablement liées au choix de Daniel Craig, le nouveau James Bond, pour jouer un personnage historique. Moi j’ai bien aimé pour un honorable 12/20.

 La semaine suivante je me suis décidé, après hésitation, à aller voir « Slumdog Millionnaire » … je n’avais pas aimé les précédents films de Danny Boyle et puis cette histoire tournant autour du jeu « Comment gagner des millions » me laissait circonspect ….. mais le bouche à oreille, la crainte que le film quitte l’écran pour revenir, via « Les diaboliques » en V.O me décida à accélérer le mouvement : une petite merveille avec certes des défauts, mais une très heureuse surprise : 14/20.

 Toujours en janvier je suis, aussi, allé voir « Walkyrie » de Bryan Singer avec Tom Cruise encore un film historique sur la période nazie : La tentative d’assassinat d’Hitler par des officiers S.S. Le film n’avait pas été bien reçu par les critiques et tout comme pour « Les insurgés » c’est assez injuste ; encore un délit de belle gueule pour Cruise qui a pourtant un œil crevé dans ce film. Pas si mal que ça pour un film décrié et qui mérite un correct 12/20.

 Par contre il n’y a pas de délit de sale gueule car s’il y en a un qui a bien, maintenant, une gueule à faire peur c’est Michey Rourke.  Un retour que, beaucoup, ont trouvé prodigieux…. j’ai vu « The Wresler » un mélodrame dans le milieu du catch…. qui mérite, à tout casser, un modeste 10/20.

 Le mercredi 11 février je voyais « L’étrange histoire de Benjamin Button » de David Fincher. Un scénario extraordinaire et des acteurs éblouissants qui font de ce film un véritable chef d’œuvre : 18/20. Les diaboliques n’ont pas osé y toucher ...heureusement. Ils avaient pu le voir en avant première la veille en V.O. Pourquoi pas ? Tant qu’ils ne nuisent pas là à réussite populaire d’un bon film, ils peuvent faire leurs séances privées en petit comité. Pas de problème !

 Fin février début mars débarquait sur les écrans du CGR le dernier Clint Eastwood, « Gran Turino », un bon film, qui n’est pas à classer sur le podium des meilleurs films d’Eastwood mais un bon film quand même qui mérite un honorable 14/20….et puis soulagement car il a été présenté en V.F. Les diaboliques ont pu le faire revenir ensuite en V.O. mais rien à dire quand ils passent après avoir été proposé, au moins, une ou deux semaines en version française. 

 Pas de soulagement par contre pour « Harvey Milk » de Gus Van Sant un biopic politique, très bavard et en V.O…. j’ai boycotté. J’ai vu ce film en français lors d’un nouveau voyage en avion en novembre….j’ai été déçu ….mais il me faudra le voir dans de bonnes conditions pour le juger.

 Début mars j’ai vu « Last Chance for love » en V.F malgré le titre en anglais une jolie love story sans prétention mais avec un Dustin Hoffman en pleine forme : un plaisir (14/20).

 Et puis « Welcome » de Philippe Lioret avec Vincent Landon sur le thème des clandestins qui veulent rejoindre l’Angleterre. Un des meilleurs films français de l’année (15/20)

 Et parmi les très bonnes surprises un film pourtant en V.O. vu au centre culturel…. « Loin des terre brulées » magnifique drame avec Charlyze Théron et Kim Bassinger. Un film de femmes qui m’a profondément ému (16/20….. et quand je l’aurai en DVD pour le voir en VF sa note pourrait gonfler….)

« Duplicity » une comédie d’espionnage avec Julia Roberts et Clive Owen : Une erreur de salle ou une confusion avec un autre film ou en rareté en VF. J’aurai pu m’en passer mais finalement ça se laisse voir, sans plus. (9/20)

« Frost/ Nixon » de Ron Howard, vu je ne sais plus trop où (à Paris) heureusement en V.F mais sans enthousiasme. (9/20)

« Villa Amalia » de Benoit Jacquot. Voilà encore un film qui a reçu de la part des critiques un accueil hors du commun (5 étoiles). Je l’ai vu là où on doit le voir... à savoir au centre culturel. J'y suis allé pour Isabelle Huppert et en faisant confiance aux critiques. J’aurais mieux fait d’aller voir autre chose. (4/20)

….. Le film tant attendu de Tavernier « Dans la Brume électrique » tiré du superbe roman de James Lee Burke sortait enfin en salles en avril…. Je l’attendais depuis un an… et je voulais le faire voir à Pilou, mais voila qu’il arrivait en V.O. ... en anglais et j'ai du y aller seul …dans une salle quasiment vide.... un scandale...  j’ai disjoncté.... au diable les  diaboliques… heureusement,  je l’ai enfin revu depuis en DVD en V.F. (15/20)

 « Still walking » était programmé en V.O. au centre culturel (le CAC). Autant je boycotte les V.O. au CGR, mais pour le CAC c’est ça ou rien. Ce film étant précédé d’une belle réputation je suis allé le voir en…. japonais. Ca a l’air d’être une jolie et poétique chronique familiale … mais franchement je n'ai pas tout compris et je suis complètement passé à côté …. (9/20).

 Je boycotte les films en V.O au CGR … ai-je dit... et bien pas tout le temps…. Pourquoi suis-je allé voir « Good Morning England » ?…. Je dois être parfois maso… peut-être le côté déjanté qui apparaîssait dans la bande annonce…. Un seul mot me vient comme qualificatif :…. une merde…. et de le voir en VF ne changerait rien (4/20).

 « Millénium ». Je n’ai pas lu le livre mais le film m’a déçu (9/20)

 L’été approchait et j’avais essuyé tant de déceptions les dernières semaines que j'étais moins enclin à m'enfermer dans une salle de cinéma....et d'ailleurs, j’ai loupé et je le regrette,  « Etreintes brisées » d’Almodovar et alors que  la V.O. en espagnol ne me gêne pas du tout .... sauf l'absence de nombreux spectateurs.  

 J’ai vu cependant un assez bon thriller politique en V.F. avec Russel Crowe « Jeux de pouvoir » pour un respectable 12/20.

 Début juillet l’éclaircie avec en V.F. « Public Enemies » de Michael Mann dont je suis un inconditionnel et avec Johnny Depp. Le film de gangster à l’américaine : Deep - Dilinger super extra (16/20)

 Fin juillet « Adieu Gary » un premier film français avec Jean Pierre Bacri. Un film touchant sur la fin de la classe ouvrière. Une belle découverte (12/20)

 La rentrée de septembre s'est faite avec « Inglourious Basterds » de Tarantino. J’ai au moins pu le voir en V.F. connaissant le thème du film je me suis un peu forcé pour y aller…. Mais finalement, sans être génial, ça valait quand même le déplacement (12/20)

« Un prophète » de Jacques Audiard, Grand prix du Festival de Cannes… un prix mérité, me semble t-il, car j’ai beaucoup aimé : 15/20.

 Un autre très très  bon film français « L’armée du crime » de Robert Guédiguian. La résistance, le réseau Manouchian, « l’affiche rouge » d’Aragon. (15/20)

« Julie et Julia » un très beau film de Nora Ephron avec Meryl Streep et Amy Adam à déguster avec gourmandise comme un bon plat. (14/20).

« L’affaire Farewell » encore un film attendu sur un sujet qui m’avait passionné quand j’en avais entendu parler au début des années 90 ; un film superbement construit par Christian Caron et remarquable interprété par Guillaume Canet et Emir Kusturica :15/20.

« 500 jours ensemble » un film inattendu, au charme discret, vu un peu par hasard, avec de jeunes acteurs que je ne connaissais pas : Il l’aime c’est la femme de sa vie, mais elle non ; certes elle l’aime bien, en copain qui lui donne du plaisir et bon temps. Les liaisons sentimentales des jeunes d’aujourd’hui. La grande revanche féministe. (13/20).

 Désolé j’ai loupé « Mademoiselle Chambon » et je le regrette. J’attends le DVD.

 Ah ! « Neuilly sa mère ! » quelle trouvaille ! Un jeune beur du 9,3 chez les bourges umpistes de Neuilly. Rafraichissant avec des répliques immédiatement cultes « Ma chambre tu l’aimes ou tu la quittes » 13/20

 Un autre film inattendu et super sympa « Le concert » : un vrai bonheur et Tchaïkovski en prime. 13/20

 Au Centre culturel « Vincere », un film en V.O. mais en Italien et l’italien c'est beau comme l’espagnol et toutes les langues latines ; j’aime et je comprends l’essentiel, pas besoin de perdre du temps à lire les sous-titres. C'est l’histoire de la première femme de Mussolini. Un très bon film de Bellochio avec une superbe actrice Giovanna Mezzogionno, prix d’interprétation féminine du Festival de Cannes (15/20)

 J’ai parlé il y a peu d’ « Avatar » de James Cameron. Je n’y reviens pas mais c’est le meilleur film de 2009 avec Benjamin Button (18/20)

 Je n’ai pas vu « La route » avec Vigo Mortensen. J’attendais cette adaptation du roman de McCarthy, mais sa route n’est pas passée par Niort. J’ai bien failli aller le voir à La Rochelle mais j’ai appris que les diaboliques le feraient venir à Niort en V.O. début janvier…. Alors je suis obligé de les remercier,pour une fois qu'ils sont utiles et puis ce film ne devrait pas être trop bavard alors même en V.O.… je le verrai la semaine prochaine.

 Seulement 37 films vus en salle cette année….contre une soixantaine les précédentes années. Je n’ai donc pas contribué à la hausse générale de la fréquentation. Ceci dit, il y a peu de films que j’aurai du ne pas voir : 8 films seulement avec une note inférieure à 10 dont 2 daubes à moins de 5/20…. mais sur l'ensemble de l'année une note moyenne de 12.5/20 pour les films vus.....  et il y a 3 ou 4 films, a priori, intéressants que je n’ai pas pu voir.

 J’attends la programmation 2010 avec angoisse. Ca commence mal… je sais déjà que le prochain Clint Eastwood « Invictus »…. sur Mandela et la coupe du monde de rugby 95 qui s’est déroulé en Afrique du Sud… … ce film sans doute magique va passer au CGR sur le circuit commercial en V.O….. Putain, ils le font exprès ces cons pour m’emmerder : un film qui parle de l'Afrique, de Mandela, du rugby  et réalisé par Eastwood… Si ce n'est pas de la provocation ça ?...... Est-ce que je serais directement visé ? Ils me cherchent ou quoi ?... ils vont me trouver !..... et puis comme symbole de l’apartheid cultureux on ne fait pas mieux…. Un vrai scandale. Salauds de bourges ! Je ne leur souhaite pas une bonne année aux diablotins.

  Traditionnellement je conclue mes billets « ciné-cure » par une satire politique ; Le titre du billet « rétro 2009 » ouvre de trop larges espaces…. Non je ne vais pas évoquer le rétro-pédalage de Roselyne Bachelot sur la grippe H1 N1.

  Parlons plutôt de l’identité nationale et au-delà du coup politicien des Sarkozy, Besson. …. Moi qui suis citoyen du monde  si je respecte les cultures des autres peuples j’aime aussi promouvoir les fondamentaux français,  liberté, égalité, fraternité. J’y ajoute, bien sûr la laïcité,  le modèle social français et la culture française …….. mais aussi et surtout la défense du français, de la francophonie.

 Notre langue est notre principale richesse. Dans ce petit pays qui représente 0.5% des terres émergées, 1% de la population mondiale, 3 % du PIB mondial, 5% des échanges commerciaux, le français est parlé en tant que langue véhiculaire par plus de 7% de la population mondiale….. Préservons cette richesse. Ne nous laissons pas bouffer par l’impérialisme linguistique anglais.

 J’aime quand Graème Alwright chante Brassens en anglais, quand Paco Ibanez chante Brassens en espagnol, quand Mort Shuman faisait connaître Brel aux américains etc... …. pour faire connaître nos poètes. J'aimerai aussi que les films français soient doublés en anglais avant d'être projetés aux USA.... ça leur permettrait d'être vus par d'autres que les intellos new yorkais.  
 Ne laissons pas cette mode de la V.O. envahir notre pays et continuons à montrer le meilleur du cinéma américain en salles en V.F, accessibles démocratiquement à tous… la post synchronisation est maintenant techniquement parfaite…. il n'y a donc plus de prétexte... j'espère au moins que cet apartheid culturel n'est qu'une spécificité locale ...   
 


A suivre.

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article

argoul 07/01/2010 15:47


Merci de tes commentaires réguliers sur Fugues.
Meilleurs voeux à toi, ta famille et tes amis, de blog à blog.
Argoul