Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Ciné-cure.... Rétro 2010.

24 Janvier 2011 , Rédigé par daniel Publié dans #ciné-cure

Je m’impose une introduction sobre modérée pour cette rétro 2010 pour tenir compte de la situation qui a un peu évolué cette année. Certes l’offre de films étrangers en V.O.  sur Niort est toujours excessive mais pour être honnête je dois différencier la programmation du Moulin du Roc de celle du Méga CGR.

Le Moulin du Roc, (CAC), est la fierté de la bourgeoisie « cultureuse » niortaise. La majorité des films qui sont projetés n’est pas, et souvent pour cause, plébiscitée par les médias, hormis certains journaux comme Télérama et Libération ; mais il faut être quand même attentif car parfois peuvent se glisser dans la programmation de véritables petits bijoux. Au Moulin du Roc tous les films étrangers sont en V.O. et il faut reconnaitre que c’est la meilleure façon d’éviter les bouffeurs de pop-corn et des tenues de siège canapé-télé.

Cela, bien évidement, on n’est pas sûr de l’éviter au Méga CGR mais après tout c’est aussi être proche des milieux populaires. Avec l’association "Les Diaboliques" on échappe à ce qu’il faut bien appeler des désagréments et notamment lorsqu’il s’agit de films étrangers en V.O. pour la bonne raison que les salles sont souvent quasiment vides. 

 Il me faut, quand même, reconnaitre une évolution en 2010. D’abord les films étrangers promis à un beau succès public passent systématiquement en VF, quitte à revenir quelques semaines plus tard pour quelques séances en V.O. (et là rien à dire). Certains films sont en V.O. pour des séances de fin de soirée alors que pour les séances les plus attractives ils sont en VF. C’est le bon côté de la logique commerciale.

Enfin, et il  faut le souligner que certains films ne seraient pas passés à Niort sans l’action des « Diaboliques » et même en V.O. c’est mieux que rien et j'en remercie l'association. Je vais finir par prendre ma carte d’adhérent. Suis-je assez modéré ?

Maintenant rentrons dans le vif du sujet : Que suis-je allé voir cette année et ai-je apprécié ou non les films vus ?

Je ne parle pas d « Avatar » vu en 2009 entre Noël et le jour de l’an. Génial James Cameron. Lors de la rétro 2009  je lui avais mis 18/20. Ayant revu le film en janvier je pourrais ré-hausser la note de 2 ou 3 points. 

Je crois que le premier film vu en janvier 2010  fut « La route » en V.O. et donc grâce « Aux Diaboliques ». J’étais tellement heureux de voir cette adaptation du roman de Mc Carthy que le fait qu’il soit en V.O. ne m’a pas dérangé ; d’ailleurs le film de John Hillcoat ne pouvait pas être très bavard. Vigo Mortensen y est magnifique et on y croise aussi Charlize Théron et Robert Duvall et un gosse talentueux. Le film mérite 13/20.

Le second film vu aussi début janvier fut « Bright Star » de Jane Campion. Une déception amplifiée par le fait qu’il était aussi en V.O. sur le circuit commercial. Un film « chiant »  et « imbitable » quand on ne parle pas couramment anglais….. On peut raconter tout ce qu’on veut sur la beauté des images, des couleurs, des fleurs….. C’est du pipeau !  Et, qui plus est, le fait de  n’avoir autour de soi que cinq ou six spectateurs pour une séance de 20 H c’est déprimant : 5 /20. A revoir en V.F et de préférence en DVD loué pour pouvoir passer rapidement à autre chose si mon impression en salle se confirmait en VF.

Janvier est vraiment le mois des V.O car je suis encore allé voir « Away we go » de Sam Mendes (à moins que ce soit en décembre 2009, mais a priori non je n'en ai pas parlé dans ma précédente rétro). C'est un film rafraichissant, un road movie amoureux et écolo. Sauf que le film est très bavard et que je n'ai pas tout compris et comme je ne sais pas lire des sous-titres....... Le film devait même être amusant car j'ai entendu plusieurs fois des rires de bilingues suivi en échos une ou deux secondes après par les rires des snobs. A revoir, bien sûr en VF et à ce stade  je ne peux mettre que 12/20.

Il y eut malheureusement aussi le pire : « Mr. Nobody », encore en V.O. au CGR  et le plus ubuesque fut que j’étais seul dans la salle, certes à la séance de 11 H 15.  Voir un film incompréhensible en anglais dans une salle vide il faut le faire : 2/20. Pourquoi ne pas mettre carrément 0 ?  Je ne sais pas mais j’ai bien noté le nom du réalisateur pour le mettre sur ma liste noire, il s’agit de Van Dormael (un belge) qui avait pourtant réalisé un bon « Huitième jour » il y a une quinzaine d’années.

Au Moulin du Roc j’ai vu en V.O. « Disgrâce » de Steve Jacobs avec John Malkovich. J’ai déjà fait un billet sur ce film et le roman de Coetzee. Il ne manquait que la note du film : 12/20.

Heureusement ils n’osent pas imposer la V.O. à Eastwood pour les sorties nationales et  j’ai donc vu « Invictus » en V.F….. Encore que pour les scènes de rugby ce n’eut pas été gênant…. . Ces scènes de rugby sont d’ailleurs le maillon faible du film : Les figurants joueurs ne sont sûrement pas des champions du monde pas même des amateurs de cinquième série. Sinon le film est magnifique, avec de très bons Morgan Freeman en Mandela et Matt Damon en François Pienaar le capitaine des Springboks. 16/20…. Et puis voir ce film dans une grande salle populairement  bien remplie ça fait plaisir. Il est repassé quelques semaines plus tard, pour quelques séances en V.O. Rien à dire il en faut pour tous les goûts et milieux ; les « cultureux » ont aussi le droit de voir un film sur Mandela et le rugby.

Fin janvier je suis allé voir une comédie avec Georges Clooney « In the Air » de Jason Reytman, un film sympathique sans prétention et naturellement non revendiqué pour être vu en V.O. ce qui est peut-être dommage car c’est le genre de film qui s’y se serait bien prêté  à cela, ne serait-ce que pour aider les ados à préparer le bac et leur vie amoureuse. ( I laugh of course) : 12/20.

Début février, la nullité de l’année et vu pourtant en VF. Le « Sherlock Holmes » très dépoussiéré de Guy Ritchie ; trop à mon goût !  Avec Jude Law et Robert Downey jr (plus trop junior). Généreusement j’accorde 7/20, car j’ai un peu piqué du nez et peut-être que j’ai loupé la partie la plus excitante.

Un réalisateur que j’aime bien, Jim Sheridan, pour « Brother » avec Natalie Portman et Tobey Maguire. Excellent film ! Toujours cinéaste des grandes causes, Shéridan,  mais cette fois ce n’est plus l’Irlande du nord mais la présence américaine en Afghanistan et les conséquences sur la famille endeuillée : 16/20. Vu en VF sur le circuit commercial et populaire.

J’ai bien aimé « Le livre d’Eli » avec Denzel Washington, qui semble être une resucée surtout un mois après « La route ». Denzel remplit les salles d’où l’avantage de voir le film en VF. Je ne lui donne que 11/20 car j’ai besoin de le revoir, la fin étant très surprenante et je me demande s’il n’y a pas quelques incohérences. A vérifier en DVD.

J’attendais avec impatience le dernier Scorsese « Shutter Island », d’une part parce que je ne rate jamais la sortie d’un Scorsese, mais aussi parce que j’avais adoré le roman de Dennis Lehanne. Bien sûr que je mets une bonne note, 15/20, mais c’est surtout pour l’excellente prestation de Di Caprio, Ruffalo, et Kingsley car j’ai quand même eut une petite déception…. Sans doute parce que je connaissais l’histoire et que je n’ai pas été surpris à la fin comme je l’avais été par le roman.

J’ai aussi adoré « The Ghost Writer » de Roman Polanski vu en V.F (il est repassé ensuite en V.O. mais pour moi il était impensable d’apprécier ce film assez bavard autrement qu’en français…..  (Oui je sais je suis lourd !): 15/20.

Un autre beau film, français celui là et vu au Centre culturel « L’arbre et la forêt » d’Olivier Ducastel avec deux magnifiques acteurs Françoise Fabian et Guy Marchand. 14/20

Un film de mémoire généreux  « La Rafle » de Rose Bosch avec Jean Réno, Mélanie Laurent et Gad Elmaleh. On ne peut pas mettre une mauvaise note à un tel film mais je ne peux pas, non plus, en mettre une trop bonne : 11/20

Mi-mars sortait « L’arnacoeur » avec Romain Duris et Vanessa Paradis. Je ne me suis pas vraiment ennuyé mais je n’ai pas marché et puis je ne suis pas un fan de ces comédies, ni de Romain Duris qui mal rasé me barbe. 12/20.

L’horreur de l’année « White Material » de Claire Denis vu au CAC. Pourtant c’était la Claire Denis de « Chocolat » et avec Isabelle Huppert et en plus c’était tourné au Cameroun probablement en pays bamiléké…un film qui avait tout pour me plaire y compris une bonne critique de Studio. Le pire fut évité car Pilou était malade et elle qui n’aime pas trop aller au cinéma avait prévu de m’accompagner, pour le Cameroun. Zéro pointé ou presque 2/20.

Début avril Un bon polar de Richard Berry avec  Réno et Daroussin, « L’immortel » : 12/20.

Un Besson ça ne se refuse pas surtout quand il s’agit de l’adaptation d’une BD. « Les aventures extraordinaires d’Adèle Blanc-Sec » ne sont pas si extraordinaires que ça ; décevant pour un petit 11/20.

« Green Zone » de Greengrass ex-reporter de guerre, qui filme la guerre en Irak avec Matt Damon mais sans Jason Bourne. Ca change et c’est mieux: 14/20. 

« Mammuth » que j’aurai pu adorer grâce à Depardieu retrouvé mais les réalisateurs ont bâclé le tournage, caméra à l’épaule, façon téléfilm, ça bouge de trop. 12/20. 

« Comme les 5 doigts de la main  » vu grâce aux Diaboliques en présence de Françoise Fabian. Ce fut le bon cadeau d’après projection ; le mauvais étant de voir ce film d’Alexandre Arcady qui rêve toujours de faire son « Parrain » ; mais n’est pas Coppola qui veut et Bruel n’est pas Pacino : 7/20.

Début mai, une belle découverte «  Dans les yeux » de l’argentin Campanella qui n’a pas volé son Oscar du meilleur film étranger. En version originale mais en espagnol, ça change tout pour moi….(mais rien sur le fond d’apartheid culturel) 15/20.

« L’élite de Brooklyn » un polar hollywoodien avec Richard Gere et Ethan Hawke qui se laisse regarder avec intérêt et plaisir. 12/20.

Ouverture du festival de Cannes et sorti simultanée de « Robin des bois ». J’aime le cinéma de Ridley Scott et Russel Crowe en impose ; c’est autre chose qu’Errol Flynn  ou même Kevin Costner ; c’est plus brutal mais c’est très bien 14/20.

« La tête en friche » revoilà Depardieu mais c’est Jean Becker qui est à la réalisation et ça devient un très grand film romantique à la française : j’adore et je verse une larme pour la magnifique vieille dame qu’est Gisèle Casadesus. Mon coup de cœur de l’année 2011. 16/20.

Juillet débute avec « Tournée » de Mathieu Amalric  dont tout le monde dit le plus grand bien. Je suis allé le voir au centre culturel et ….. Je n’ai pas aimé du tout. ; J’en suis désolé j’étais mal à l’aise : un 8/20 sauvé par l’originalité du thème.

« Copacabana ». Refroidi de ce que je voyais au CAC, cette année j’ai hésité à y aller. Un film moyen mais une superbe Isabelle Huppert font que le film se laisse voir : 11/20.

« L’Italien », enfin une comédie que j’ai pris plaisir à voir. Un film d’Olivier Baroud avec son compère Kad Merad. 12/20.

« Tamara Drewe » J’en ai parlé il y pas très longtemps en évoquant la filmographie de Stephen Frears. Comment un réalisateur qui a fait « Les liaisons dangereuses » peut-il tourner un tel navet ? 4/20

Le must de l’année selon les critiques…. Et le public (dont mes fils) « Inception » de Christopher Nolan avec Di Caprio.  Thriller ou science-fiction, les deux mon général. Dur-dur ; suis-je devenu trop conservateur ? J’étais assez circonspect à la sortie et puis je l’ai revu récemment en DVD ce qui me permet de remonter un peu la note initiale pour la porter quand même, sous l’influence de mes fils,  à 15/20.

Fin août, le jour ou Alain Corneau disparaissait j’étais allé voir son dernier film ‘Crime d’amour ». J’ai fait un billet et je n’ai plus que la note à mettre : 13/20.

Début  septembre et juste avant de nous envoler pour la Guyane, Pilou et moi nous sommes allés voir « 600 kilos d’or pur » histoire de se remettre dans le bain amazonien. Très, très moyen malgré la nature luxuriante et puis je dois avouer que Clovis Cornillac me fatigue grave. C’est un gâchis et c’est dommage, la Guyane mérite mieux : 6/20.

Voir au retour de Guyane, « Des hommes et des dieux » c’est changer de planète, et pourtant on est bien sur la même. La faune, la flore et les prédateurs sont différents. Le film de Xavier Beauvois est magnifique mais que diable pourquoi ce film sur les dieux est-il sorti directement au centre culturel. Ils n’avaient pas réalisé que c’était un chef d’œuvre qui devait être vu par le plus grand nombre. La réussite nationale du film a contraint le CGR à le mettre ensuite au programme et de le rendre accessible à tous….  . 17/20.

« Hors-la-loi » le nouveau film de Rachid Bouchareb n’a pas été encensé par les critiques et pourtant moi j’ai bien aimé autant, si ce n’est plus, que le précédent « Indigène ». 14/20.

Au CAC  et en V.O. italien, mais c’est tellement beau l’italien, presque autant que le français, « Amore » Un bien beau film de Luca Guadagnino. 14/20.

Oui !  J’ai osé aller voir « Ao, le dernier néandertal » le premier film d’un spécialiste de la préhistoire Jacques Malaterre. On est loin de « La guerre du feu » mais ça mériteun 12/20.

Je suis allé aussi voir le dernier polar de et avec Ben Affleck  «The Town » mais en VF. Correct, classique il s’améliore le petit Ben ; il n’est pas encore au niveau du grand Clint mais il y a comme une filiation. Pour l’instant j’en reste à 12/20.

Idem pour le nouveau « Wall Street » d’Oliver Stone, avec Michael Gekko dans le rôle de Gordon Douglas. C’est un film utile et intéressant : 12/20.

Un bon film africain, burkinabé  « Un homme qui crie » de Saleh Haroun, vu au CAC. Très bien : 13/20.

« The kids are all Right » je mets le titre anglais car il est passé en V.O. et c’était ça ou rien car il est passé avec un mois de retard. Alors aucune critique de ma part car c’est l’un de mes films préférés de l’année et en plus dans le genre comédie ce qui n’est pas généralement ma tasse de thé. Annette Bening Julianne Moore, Mark Ruffalo et les deux adolescents sont superbes. 17/20.

Voilà aussi mi-octobre un film que j’ai beaucoup aimé « Elle s’appelait Sarah » de Gilles Paquet-Brener avec Kristin Scott Thomas. J’adore Kristin depuis « l’homme qui murmurait à l’oreille des chevaux » et puis une anglaise intelligente qui parle français ça mérite un 14/20.

Fin octobre débarquait sur les écrans le film de David Fincher «The Social Network ». J’ai beaucoup aimé certains films de Fincher et j’ai bien aimé celui-là, mais quand même pas autant que le battage médiatique m’y encourageait.  14/20.

La même semaine je voyais au CGR en V.O. mais en espagnol, « Biutiful » d’Alejandro Inarritu, avec l’excellent Javier Bardem. Très bien, 14/20 mais sans faire oublier « Babel »

Ah, la bonne surprise ! « Les petits mouchoirs » et encore une fois une comédie qui n’est pourtant pas mon sujet de prédilection ; une comédie donc encore que la fin du film au cimetière fait monter les larmes aux yeux et la note : 16/20. Une pléiade d’acteurs dont les excellents Benoit Maginel et Marion Cotillard, sans oublier Cluzet et Lelouch, tous, bien servis par Guillaume Canet qui nous fait du Sautet mâtiné Yves Robert. La note est peut être aussi ré-haussée pour le furtif passage à la télé de « L’épouvantail ».

Début novembre, « The American » un bon thriller d’Anton Corbjin tourné en Italie, mais vu en VF (et un peu d’italien) avec un superbe Clooney agent secret dépressif : 13/20.

L’adaptation réussi d’un bon roman de Douglas Kennedy « L’homme qui voulait vivre sa vie ». Un film d’Eric Lartigau avec Romain Duris (Le barbant qui là remonte dans mon estime) Arestrup, et Deneuve. Dommage que la fin soit bâclée. 14/20.

Que dire de « La Princesse de Montpensier » de Tavernier. Devant papy Bertrand je m’incline toujours…. Du bon cinéma comme je l’aime, même si j’ai préféré les « Brumes électriques » de l’an dernier. 15/20. …. Sans oublier de citer les acteurs dont Lambert Wilson, l’acteur de l’année et le très jolie Mélanie Thierry et tous les autres.

« Potiche » une énorme déception ! Avec Ozon ça avait pourtant bien commencé entre nous avec « Sur le sable » mais depuis …. Et puis je n’aime pas le théâtre de boulevard. 9/20.

Fin novembre j’ai eu droit à une nouvelle bonne comédie (je vais finir par arrêter de dire que je ne suis pas porté sur les comédies françaises…. Il n’y a pas que des chtis). « ‘Le nom des gens » : un excellent film populaire je dirai même grande surface, réalisé par Michel Leclerc avec Sara Forestier et Jacques Gamblin (+ Jospin) : 13/20.

Un super navet, bien vendu, mais super navet immoral  « Pieds nus sur les limaces » avec Ludivine Sagnier et Diane Kruger : Un 5/20 surévalué pour les actrices.

Encore un polar français « A bout portant » de Fred Cavaillé avec Gilles Lellouche Roscldy Zem et Lanvin. Très correct et qui surtout passe bien car il est haletant et surtout rapide sans superflu. 13/20.

Un autre film français vu au CAC, « Dernier étage, gauche, gauche » d’Angelo Cianci avec Hippolyte Girardot et Mohamed Fellag. Bien malgré une fin loufoque pour un 13/20.

Au CGR un blockbuster en VF de Tony Scott, à la Tony Scott ; « Unstoppable » ça décape d’autant que rôle principal est tenu par Denzel Washington. 11/20.

« Nowhere Boy » un Biopic de Sam Taylor Wood, sur la jeunesse de John Lennon et le début de Beatles et vu en V.O. au CGR : Intéressant, j’ai appris des choses mais ce n’est pas « Ray », ou « Walk on line « ou « Great balls of fire ». 12/20.

Pour finir l’année un autre navet mais vu en connaissance de cause « Mon beau-père et nous » encore une comédie mais américaine celle-là, vu en VF pour De Niro, Ben Stiller, Dustin Hoffman Barbara Streisand et même Harvey Keitel. Que demander de plus ? Cela ne mérite qu’un 10/20 mais je me suis marré un jour d’ennui.  

Je cite pour ne pas l’oublier l’an prochain un superbe film vu en espagnol, sorti le 5 janvier 2011 au Moulin du Roc «  Même la pluie » du bolivien Iclar Bolain, film auquel je donnerai sans doute un 16/20 lors de la prochaine rétro (Inch Allah).

Bien évidemment je ne note pas « Le Guépard «  de Visconti ressorti, restauré, début décembre.

 

Bilan 2010 : 54 films pour une moyenne de 11.9 +/- 3.5. (Rappel 2009 : 36 films pour une moyenne de 12.5 +/- 3.5). Qui trop embrasse, mal étreint ?

 Mon Top 10 étant : 1/ Des Hommes et des dieux. 2/ The Kids are All right. 3/  Invictus  4/  Brother  5/  Les Petits Mouchoirs  6/  La Tête en friche   7/ Dans les yeux  8/  Shutter Island , 9/  Inception  10 ex eaquo : La Princesse de Montpensier  et Elle s’appelait Sarah . 5 films français pour 5 films américains et 1 film argentin.

Le top 10 des rédacteurs de « Première » est : 1/The Social Netwoork  2/  Mammuth 3/ City of life and Death.  4/ Poetry. 5/ Vénus noire  6/ Enter the voice. 7/ Toys Story 2. 8/ Tournée. 9/ In the air 10 / The Ghost Writer.

Le top 10 des lecteurs de « Première » : 1/ Inception. 2/ Les petits mouchoirs. 3/ The Social Network. 4/ Shutter Island. 5/ L’Arnacoeur. 6/ Kick-Ass  7/ Des hommes et des dieux 8/ Invictus. 9 / Kaboom 10/ Les Amours imaginaires.

Le top 10 des rédacteurs de « Studio Ciné-live ». 1/ Inception  2/ 2/ Des Hommes et des Dieux 3/ Les Petits Mouchoirs. 4/ L’Illusionniste 5/ The Ghost writer 6/ Toy story 3. 7 Tournée. 8ex aequo / Gainsbourg  The Social Network 10 Oncle Boonmee..

Le top 10 des lecteurs de « Studio Ciné live »: 1/ Inception 2 : Shutter Island 3/ Les Petits Mouchoirs 4 Toy Story 3 5/ The Social Network 6/ L’Arnacoeur 7/ Des Hommes et des Dieux.  8 / The Ghost writer.  9 / Kick-ass 10/ Harry Potter.

 

En rouge des films que je n’ai pas vus dont des films pour gosses

   

A suivre.

 

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article