Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Des moments de vie..... Morosité et moralité

11 Décembre 2011 , Rédigé par daniel Publié dans #Les moments de la vie

C’est un message de « Prolix », tôt ce matin, qui m’a quelque peu réveillé, sorti de ma torpeur maussade : Il s’interrogeait et m’interrogeait sur l’intérêt de son blog ? Où va-t-on si, parmi mes blogs amis, celui qui, actuellement, me semble le plus vivant se pose des questions existentialistes ? Est-ce le début de la fin de la glorieuse époque blogueuse ?

En cette période automnale morose je me posais la même question mais pas pour son blog, pour le mien qui est vieux de 52 mois et 405 billets et pour lequel j’ai un peu de mal à renouveler les thèmes, les sujets, l’intérêt.

 « Prolix », au contraire, est un blog presque neuf, un blog ensoleillé, un bol d’air pur tellement intéressant et, surtout, si politiquement utile sans être pour autant politiquement correct. En fait il n’est jamais politicard….seulement plein de bon sens.  

« Bien sûr qu’il te faut continuer mon ami, poursuit ton œuvre de moralité publique ! Même si pour l’instant il n’y a pratiquement que des amis qui viennent te lire et se régaler de ton style particulier de Cyrano corse,  le cercle des poètes rassemblés, amis du rugby, va forcément s’élargir….Alors carpe diem …. Tel que je te connais tu serais bien embêté s’il y avait trop de visiteurs provenant de moteurs de recherche !»

 Cette conversation m’a ramené à ma propre déprime : Non seulement je n’ai rien écrit depuis cinq jours mais en plus je ne vois pas trop quel sujet embrasser. Ça sera donc un billet ‘’fourre-tout’’ sans doute plutôt médiocre….

 D’une manière générale et c’est un constat que je fais pour les blogs amis que je consulte régulièrement et pour lesquels j’ai mis un lien, on ressent une certaine lassitude, de la morosité avec des crises de flémingite aigue pour certains, des facilités thématiques pour d’autres ou encore de bien longues périodes de somnolence avec au mieux quelques hasardeux réveils très occasionnels.

 La fin des nouveaux diaristes ? Moi, j’aimerai bien continuer un peu, j’en ai encore besoin…..  tout au plus, vais-je espacer les billets en attentant une période plus faste en surprises, curiosités ou voyages qui me rendront plus prolixe et si possible, pouvoir aller au moins jusqu’à l’été… il y a une intense période politique "électorale'' qui s'ouvre et ce n’est pas le moment de déserter les claviers…… et puis en attendant et comme disait Audiard « Ce n’est pas parce qu’on a rien à dire qu’il faut fermer sa gueule…. »

 Finalement, le billet d’aujourd’hui sera non seulement ‘’fourre tout’’ il sera aussi ‘’extravagant’’, un billet de ‘’défoulement’’…. Mes ‘’élucubrations’’, voilà le titre que j’aurai du retenir …. Il ne faudra, toutefois, pas tout prendre au premier degré…. surtout dans le chapitre qui suit ….. Encore que…. !

 Depuis quatre ans que je retourne régulièrement en Guyane j’ai l’habitude de décrire ces voyages d’un trait d’humour « Chaque fois que j’arrive là-bas j’ai l’impression de rajeunir de dix ans…. Je gambade, je crapahute, je tropicalise, je revis….  ce qui est plus gênant c’est que, dès mon retour, je reprends, illico, onze ans »….Le compte n’est pas bon et ça me semble être encore plus vrai pour le dernier et récent voyage car il est aussi, très probablement, le dernier où j’ai pu joindre l’utile à l’agréable…. Le dernier attaché à une mission professionnelle….. La fin d’un cycle car à partir d’aujourd’hui je suis retraité à 100%. En cette fin 2011 j’ai pris le chemin du 3ème âge et n’ayons pas peur des mots de la vieillesse…. Et ça me désoblige d'être à la fois le vieil homme et l’amer ! 

 Endosser la panoplie du vrai papy-gâteux, le bleu de travail du tailleur de pelouse-haies-rosiers ou celui du médiocre bricoleur ronchon-grognon…. morose et surtout amoral car un papy retraité vole souvent le gagne-pain d’une nounou, d’un jardinier en chèque emploi ou de quelques artisans du bâtiment. ... Si au moins je me contentais de jouer au bridge avec mon équipier Maurice contre nos amis Gérard et Pierre, si je me contentais d'aller au cinoche ou de farfouiller dans des librairies,  je ne ferais de tort à personne mais ce n'est pas le cas... il y a toujours quelque chose à faire  de profondément amoral.  

 Quand je pense que certains m’ont critiqué parce que j’ai fait un peu de rabiot, après ma retraite, avec un rôle de formateur…. Mais ce fut le moment de ma carrière où je fus le plus utile….. Et maintenant que vais-je faire ?….

 Après 41 années d’une carrière pas toujours facile mais relativement chanceuse dans une société d’ingénierie ; après des années de chantiers ou de travail en agences en diverses régions de France, dont les DOM, ou en Afrique, je me suis mis en retrait début 2007, pour permette à la jeune équipe qui m’accompagnait depuis quelques années de prendre les commandes d’une agence qui commençait à s’endormir sur ses acquis. Un départ en retraite qui s’accompagnait, dans le respect de la loi, d’un poste de formateur service qualité. Un départ en douceur en conservant une activité réduite, une petite cinquantaine de jours par an, en faisant profiter les jeunes de l’expérience d’un ancien…. Une première aussi pour ma société et ça a très bien marché, tout le monde semble avoir été satisfait de cette expérience qui a duré un peu plus de trois ans et qui fut une période d’autant plus agréable qu’une petite partie de ce temps fut consacrée à des audits dans les départements d’outre-mer. 

 Toutes les bonnes choses ont une fin et, la mission ayant été menée à bien (en toute modestie), je me retrouvais fin mars 2010 dans la peau d’un vrai retraité.  Quelques semaines à me morfondre sur mon triste sort (dont un voyage au Kenya) et voilà que j’étais à nouveau demandé comme formateur, mais cette fois en externe, pour aider des sociétés à développer leur service qualité. Je devenais consultant par l’intermédiaire d’une boite de portage et ce fut encore un vrai plaisir d’aider à la formation de jeunes pousses. Une nouvelle année à servir, encore, à quelque chose dont trois courts séjours d’audits en Guyane complétés par des suivis en continu par internet….. Un travail qui se concrétisa en cette fin d’année 2011 par la qualification de mes clients par un organisme accrédité. Mission terminée ! Point final ? Point définitivement final ? C’est très probable, plus que probable ! …..

 Il me faut donc maintenant me faire à l’idée que je suis cette fois définitivement et inexorablement un retraité …Fait ch…!   Il me faut m’y faire mais je vais sans doute conserver encore pendant quelques temps mes documents et normes, au cas où ! Mais il ne faut pas rêver, cette fin d’année 2011 est bien le point final.

 Ce qui me travaille dérange le plus c’est bien le côté amoral de la situation car en plus de piquer du boulot aux artisans ou aux nounous, je vais bien sûr continuer à me comporter en touriste globe-trotter, pollueur et mauvais patriote, qui préfèrera dépenser ses économies en voyages pour découvrir de nouveaux pays au bout du monde plutôt que de soutenir la croissance de son pays…. …. Le vrai parasite…. Sans compter que quand je serai malade ou que j’aurai quelques bobos, comme tout ‘’tamalou’’ qui se respecte, je me ferai soigner en France en contribuant à creuser le trou de la sécu. Je devrais avoir honte. Oui c’est vrai j’ai un peu honte quand même ! Mais juste un chouïa !

 Dès fois quand je fantasme, que j’élucubre, je me dis que le mieux serait que je m’installe en Guyane : Un climat équatorial avec la carte vitale et dans le cadre de la république française…..ça serait l'idéal, d’autant qu’aujourd’hui, avec les progrès technologiques je pourrai quand même regarder en direct à la télévision les matchs du XV de France et même le ‘’C dans l’air’’ de l’inénarrable Calvi….. Ce n’est plus le bagne ni même les conditions de vie de mon premier séjour en 1969 : Il y a tout ce qui faut à Cayenne, même un Mac Do…. C’est vrai que parfois j’ai envie de m’éloigner pour une retraite lointaine, un peu comme Brel quand il s’était enfui aux Marquises…. mais la fuite n’est pas la solution et la réalité me réveille vite : Ca ferait de beaucoup de longs voyages et des frais pour revenir en métropole voir régulièrement les enfants et les petits enfants ….et les amis…. L’inverse est quand même plus facile avec un petit voyage vers l’Amazonie de temps à autres sous réserve de ne pas perdre une année à chaque fois au retour….

 Il n’y aura pas de retraite sur les bords du marais de Kaw aussi fera-t-on avec le marais d’à côté, le marais Poitevin…. (Dont il me faudra parler un peu plus sur ce blog)…. 

100 5995100 5991

Plus de rêves d'une fuite lointaine, nous voilà définitivement et profondément enracinés en Deux Sèvres, département dont je n’avais jamais entendu parler avant l’âge de 40 ans…..

 C’est vrai qu’il y a quand même de bons côtés d'être, ici et maintenant, un papy à la retraite, comme de voir Hugo faire des progrès au piano, Thomas s’éclater comme goal au football, et Dorian et Lucie rêver de Disneyland ou de la tour Eiffel sans oublier le petit ange Gabriel…. J’ai vraiment hâte de les voir à Noël….. On a quand même trouvé un peu de temps pour les cadeaux de Noël dont pour les plus grands des livres dédicacés par l’auteur.

  Au cours des dernières semaines nous avons été mis à contribution pour choisir le candidat socialiste pour les élections législatives de 2012, dans la 1èrecirconscription des Deux-Sèvres. Deux candidates étaient en lice, Geneviève députée sortante et depuis mars 2008, maire de Niort et Nathalie, que je ne connaissais pratiquement pas, sauf de savoir qu’elle est conseillère régionale et qu’elle fut présidente de l’association royaliste « Désir d’avenir ». J’ai, un temps, pensé que cette candidature était une manœuvre afin de réserver pour plus tard une place possible à sa patronne ; et puis, on a su que Ségolène avait une circonscription réservée à La Rochelle, ce dont personnellement je suis très, très, très content (en regrettant bien un peu le déni de démocratie).  J’étais dans l’erreur, pas de manœuvre en perspective, et c’était donc un vrai choix démocratique qui se dessinait au sein du PS pour la circonscription niortaise.

 Bien sûr que j’allais choisir Geneviève ne serait-ce que par amitié et fidélité… n’empêche que j’étais un peu embêté, étant fondamentalement contre le cumul des mandats,  surtout celui de maire d’une grande ville et celui de député d’une circonscription englobant cette ville. Ce député aura toujours tendance à accomplir son mandat législatif en pensant prioritairement aux intérêts de sa ville… et ce n’est pas, me semble t-il, le rôle premier d’un député…..

 Et puis il y a le nouveau découpage géographique de la circonscription. Le département des Deux-Sèvres est passé de 4 à 3 circonscriptions avec des circonscriptions élargies…. Et ce pour pouvoir créer des circonscriptions pour les français de l’étranger (Une dizaine de cadeaux pour l’UMP…..). La 1ère circonscription est donc maintenant potentiellement moins à gauche avec l’ajout de 4 cantons nordiques de Gâtine conservatrice. C’était un élément à prendre en compte mais, en se basant sur les résultats de 2007 la gauche au second tour devrait rétrograder pour l’ensemble de la circonscription de 62% à environ 55%, ce qui laisse quand même de la marge, d’autant que je ne pense pas qu’actuellement la droite puisse espérer obtenir des scores équivalents à ceux de 2007. Avec un bon candidat il n’y a donc pas trop de soucis à se faire. Justement la notion de bon candidat était à vérifier et c’était bien ce qu’il fallait juger le jeudi 24 novembre en réunion de présentation…. Et là le constat fut évident, limpide, il n’y avait pas photo et plus à tergiverser : Nathalie était une piètre postulante qui, lorsque des questions la gênaient, répondait qu’elle demanderait à Geneviève de l’aider, de lui apprendre, de la former. Une semaine plus tard, le jeudi 1erdécembre il y eut le vote pour les départager et le résultat fut sans appel : Geneviève était désignée par plus de 2/3 des militants et Nathalie renvoyée à ses études et ses désirs.

Ceci étant dit, j’espère que cette prolongation du mandat législatif, si c’est bien le choix des électeurs et avec l’appui de son talentueux suppléant Alain, sera pour Geneviève l’occasion de bien préparer l’avenir, la relève…..   Il y a déjà un sujet à traiter au sein du PS : cette circonscription doit-elle être, ad vitam aeternam, réservée à une femme. Je suis pour que le ratio de femmes élues à l’Assemblée nationale soit nettement en augmentation, mais est-ce que ça devra toujours être les mêmes circonscriptions qui devront être sollicitées. Il faudrait bien que d’autres s’y mettent aussi. Par ailleurs il faudrait au moins que le PS 79 réserve aussi des cantons « gagnables » aux femmes qui veulent s’investir en politique pour qu’elles se frottent au combat politique individuel, hors scrutin de liste. Au Conseil général 79 majoritairement à gauche il n’y a plus une seule femme, et l’an dernier il n’y eut qu’une seule candidate dans un canton non gagnable : une honte ! Que Nathalie se frotte à ce type de confrontation pour apprendre le métier de la politique et on pourra peut-être revoir notre jugement dans quelques années.

 Comme je suis dans le domaine de la politique locale je mentionne, avec extrême réserve ne connaissant du dossier que ce que j’ai lu dans la presse, une suspicion de défaut d’éthique ou une maladresse qui fait qu’un élu municipal s’est vu retirer ses délégations. Saine réaction du maire…. La démocratie est un bien trop précieux pour laisser des rumeurs d’indélicatesses la malmener… sauf que les délégations ont été redistribuées sur d’autres épaules déjà bien chargées….  Et pendant ces temps d’implications électives, les consorts restent chez eux et n’ont rien d’autre à faire que de se transformer en petite fée du logis, en bricoleur, en jardinier, parfois en nounou, souvent en spectateur de ‘’C dans l’air’’ et pour certains de chercher refuge dans un blog pour élucubrer à plein tube…. Le bagne, quoi ! Et on ne voudrait pas que je rêvasse des îles du salut ou du bagne des Annamites.

 Encore un petit mot de politique mais à l’échelon national : Après les Bouches du Rhône, Montebourg fustige le PS du Pas de Calais  J’ai aimé la réaction de Martine Aubry même si je soutiens Montebourg par ailleurs mais c’est vrai qu’il a un l’égo surdimensionné mon camarade.

   S’il faut faire une grande lessive dans les fédés c’est à faire rapidement mais sans trop de vagues médiatiques….. Car la priorité des priorités est bien de virer en mai prochain le guignol de l’Elysée….  

….Par contre, et pour en revenir à Montebourg et notamment à ses propos sur l’évolution de la politique européenne allemande façon Bismarck et après avoir lu ce qu’il avait vraiment dit et les propos de certains leaders de la droite allemande (CDU), je pense aujourd’hui, après avoir été trop rapidement critique, que finalement Arnaud avait raison.

  Bien sûr que je m’intéresse toujours à la politique, notamment aux sujets économiques et sociaux, mais si je reste un électeur de gauche je n’ai plus guère l’esprit militant. Par contre il me faut tenir ce blog suffisamment réactif pour les mois à venir, car oui, il faut marquer Sarkozy à la couche-culotte. Quelle honte que ce ridicule minable soit ‘’Président’’ ! On ne va quand même pas se farcir ce minus encore pendant cinq ans !

   Hollande n’était pas mon premier choix mais je ne fais pas la fine bouche : lui au moins est fait pour la fonction. D’ailleurs si j’ai voté pour Aubry au second tour de la primaire ce n’est pas à cause d’une quelconque différence idéologique, ils sont tous les deux les héritiers de Jacques Delors et de Lionel Jospin, mais c’était pour des questions de tempérament, de caractère, Martine me semblant plus volontariste et son marquage ''médiatique'' à la gauche du PS faisait qu'elle aurait été moins géné par le talentueux trublion Mélenchon qui devrait rassembler l'essentiel des voix de la gauche extrême, c'est à dire au moins 10% de l'électorat ; Martine n'aurait eu alors, plus qu'à se recentrer un peu....ce qui n'auraitpas du être trop difficile pour la fille de Delors... Et puis une femme présidente c’eut été chouette !….. Autre élément de favoritisme, certes puéril mais c’est comme ça,  nous avons en commun notre date d’anniversaire….. Même si je suis galamment son aîné de quatre ans.

 Bon c'est Hollande ! Ca ira, ça ira... Pour commencer j'aime bien la façon dont ilse démarque, petit à petit, du lourdingue projet socialiste et sous le couvert bienveillant de Martine chargée de tenir à distance l’aile gauche. Ce soir il a éclairci sa position sur l’âge de départ à la retraite : Oui au droit à la retraite à 60 ans pour ceux qui ont déjà les 41.5 annuités (et bientôt 42 ans). Bien sûr la droite va se gausser de ces précisions ; c’est beaucoup plus facile que de trouver le moindre mérite à son candidat, l’éternel pseudo sauveur de l’euro et du triple A.

Je me demande comme beaucoup, dont Prolix, où va l’Europe et qu’est-ce qui nous attend. Allons-nous continuer à privilégier la rigueur à tout prix ? La rigueur qui tue tout espoir de croissance et qui empêche toute possibilité de réduction des déficits et de l’endettement public. Des déficits et un endettement public qui ont explosé depuis 2001, il suffit de rappeler qu’à la fin du gouvernement Jospin, la France était l’un des très rares pays européens à respecter l’ensemble des critères de Maastricht ; mieux que l’Allemagne et ce, après une remise en ordre des comptes publics avec la gestion calamiteuse laissée en 1997 par le duo Chirac-Juppé, qui avait conduit à la dissolution de l’Assemblée. C’est clair qu’aujourd’hui on est loin de faire de la cagnotte comme ça se disait alors.  

 Heureusement que depuis octobre, le néo-retraité casanier à temps complet, a pu se réserver quelques rares créneaux de liberté et se gaver de bons films au cinéma. Je ne vais pas trop m’attarder sur le sujet ayant l’intention, dans les semaines à venir,  de faire le bilan « ciné-cure de 2011 ».

 Bien sûr il y eut « Intouchables ». J’ai attendu la seconde semaine pour aller voir ce film, le temps d’avoir quelques réactions et de vérifier que ce n’était pas une nouvelle entourloupe populiste genre ‘’Les ch’tis’’. Non ! C’est très bien, c’est même un excellent film. Le seul regret étant qu’un tel engouement se fasse, malheureusement, au détriment d’autres très bons films qui sont sortis à la même époque et c’est bien dommage cet embouteillage de fin d’année. C’est vrai qu’on a été gâté depuis la fin de l’été et qu’il est difficile de tout voir.

 J’ai vu le magnifique film de Mathieu Kassovitz ‘’L’ordre et la morale’’ dans une salle pratiquement vide, vraiment dommage !

 Je peux citer aussi ‘’Les neiges du Kilimandjaro’’ de Robert Guédiguian et ‘’The Lady’’ de Luc Besson qui eurent mérité un peu plus de spectateurs et j’ai vu aussi une petite merveille ‘’Les adoptés’’ de Mélanie Laurent avec seulement une dizaine de spectateurs en salle. Quel gâchis !

 

(A suivre….. notamment pour les malheurs d’un sophiste.)

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article