Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Histoire de rôles.... Jacques de Liniers illustre héros né mais inconnu à Niort.....

30 Septembre 2010 , Rédigé par daniel Publié dans #Histoire de rôles

  J'ai entendu parler pour la première fois de Jacques de Liniers le 21 juillet 2010 en parcourant la Nouvelle République. Heureusement que cet article parut un mercredi car c'est le jour de la semaine où je m'attarde un peu plus sur ce journal régional, essentiellement pour connaître les sorties cinémas. (Depuis je suis plus attentif, ça m'a servi de leçon.....). 

 Cet article s'intitulait « Ce niortais héros national en Argentine » et annonçait pour le 28 août une commémoration du bicentenaire de la mort d'un aventurier qui était devenu comte de Buenos-Aires et vice-roi du Rio de La Plata. Le rapide portrait qui en était tracé me faisait penser à La Fayette, ce qui excitait un peu plus ma curiosité.... 

tableau-Liniers-3[1]

Curieux ces niortais qui ne portent pas le moindre intérêt à ce personnage illustre en Argentine ; sans doute par ignorance mais en espérant que la bonne couverture de l'évènement, fin août par les deux journaux régionaux, les réveillera et contribuera à modifier ce comportement, cette indifférence incompréhensible. 

 Inutile de préciser que je me suis précipité sur Google dès que j’eus fini l'article de fin juillet et par les informations que je recueillais le personnage devenait de plus en plus passionnant : Ainsi il y aurait eu dans l'histoire de Niort, un héros, un vrai de vrai, un aventurier, un être d'exception, pouvant faire rêver les enfants, leurs grands-pères et leurs instituteurs (là c'est moi qui rêve.....)   

J’en parlai un peu autour de moi, mais j’eus l’impression que ceux que je questionnais, pourtant tous bien enracinés niortais, découvraient finalement l’histoire …. Seul Jean Pierre me confia que son père qui avait eu l'occasion de faire un court séjour en Argentine avait été estomaqué de la réaction des gens qu'il rencontrait lorsqu' il disait qu'il était français et niortais.

J’appris aussi par mes recherches que pour le centenaire de la mort de Liniers, en 1910,  un buste avait été  érigé rue Alsace Lorraine mais que le conseil municipal de Niort avait refusé d'en faire un citoyen d’honneur de la ville. Qu’est ce qui avait pu discréditer ce magnifique héros ? Qu'il soit considéré comme indigne d'une reconnaissance des édiles de la ville où il était né, berceau de sa famille ?

S5301055S5301065

Qu'y a t-il de choquant dans son histoire ? Le fait qu’il ait été militaire et fidèle à la monarchie espagnole et qu'après avoir pris la tête de la résistance pour rejeter hors d'Argentine les anglais envahisseurs, il ne voulut pas poursuivre la lutte pour obtenir aussi l'indépendance vis à vis de la couronne espagnole ? Homme loyal à ses engagements il préféra passer devant le peloton d'exécution plutôt que d'accompagner ou même de cautionner cette marche vers l' indépendance de l'Argentine. Combien de pères de la révolution française ont-ils offert leur vie à la guillotine plutôt de poursuivre une aventure qu'ils ne comprenaient plus ?

Malgré ou à cause de cette fin De Liniers est devenu un vrai héros en Argentine et l’est resté en Espagne ;  il serait temps que les élus niortais constatent que cet enfant du pays eut un comportement courageux et loyal qui mérite le respect….. chez lui où vivent encore de nombreux descendants.

  S5301059S5301060

Jacques de Liniers aurait, deux siècles après sa mort, plus de cinq milles descendants référencés : Tous ces descendants seraient issus de son mariage avec Martina de Sarratea sa seconde femme, fille d’une riche famille de Buenos Aires.

Une branche Liniers-Vandeuil-Villedieu-Estrada est argentine, une seconde branche Linier-Vandeuil-Boisgrollier serait canadienne, Une branche Liniers-Verges et une autre Liniers-La Martinière sont françaises ; enfin une branche Liniers-Alcantara-Murguiro est espagnole.

Plus de 300 personnes de ces quatre pays étaient réunis le samedi 28 août à Niort pour honorer la mémoire du double vainqueur des anglais en 1806 et 1807 au Rio de la Plata :

Un bel article de la NR le 29 août titrait « Hommage cosmopolite à Jacques de Liniers » . Le même jour le Courrier de l'Ouest proposait aussi un article émouvant«Jacques de Liniers sort de l'oubli » et le lundi 30 août la N.R. en rajoutait une couche « Le bicentenaire qui en dit plus ».... Il était temps et  j'ajouterai même que ce n'était pas trop difficile, puisque rien n'avait été encore dit ou fait. 

J'étais présent à cette commémoration et j'ai aimé l'ambiance, les discours, les échanges, les témoignages :

Le général Millet, président de l'association Mémoire Jacques de Liniers «... Jacques de Liniers reste assez largement un inconnu à Niort comme en France. Son parcours n'en a pas moins été exceptionnel. Il fut avant tout un soldat, un marin, un officier qui a fait une très belle carrière dans la marine espagnole...... Un soldat devenu  général, courageux, audacieux, charismatique, un homme qui a traversé de nombreuses épreuves, un être loyal qui n'a pas voulu être le Bolivar de l'Argentine....... C'est l'hommage de trois pays qui lui est rendu. L'Argentine qu'il a contribué à créer L'espagne son pays d'adoption et la France son pays d'origine...... Pour lui n'a compté que sa fidélité à la parole donnée lors de son engagement pour les Bourbons. Son engagement politique fut secondaire, simplement conforme au monarchisme de l'époque.....

Un représentant de la Marine espagnole dit : «..... La gratitude de la Marine espagnole envers cet homme noble d'esprit à la loyauté inébranlable, généreux et humain avec ses prisonniers de la race des héros...... »

La conseillère culturelle à l'ambassade d'Argentine en France « .....Courageux et fidèle à l'Espagne le premier héros populaire en Argentine où Buenos aires a donné son nom à un quartier entier..... »

M; Boyer le secrétaire général de la préfecture : « .....sa vie se situe à une charnière géographique et historique, entre l'Europe et l'Amérique, entre le siècle des lumières et le XIXème siècle...»... ........ Un peu comme  La Fayette 

 

(A suivre avec un futur billet :  A livres ouverts ..... les biographies sur Jacques de Liniers)

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article

Alain FAUVEAU 06/03/2011 18:12


- Pour votre information, le dernier bulletin de la Société Historique et Scientifique des Deux-Sèvres (SHSDS) porte entièrement sur le 200ème anniversaire de la commémoration de la mort de Jacques
de Liniers. Ce bulletin peut être commandé à la SHSDS, 71 rue Chabaudy - 79000 - NIORT