Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Moments de vie... La dernière tournée fut pour moi....

7 Septembre 2012 , Rédigé par niduab Publié dans #Les moments de la vie

La dernière tournée estivale fut, pour moi, la confirmation que nous devrions dorénavant nous comporter comme de vrais retraités, en répartissant mieux sur l’ensemble de l’année nos déplacements….. C’est ce que nous avons d’ailleurs fait à Pâques quand nous sommes, enfin, allés rendre visite à Strasbourg à Pierrot et Marylou nos amis de l’époque zaïroise (ça date) ….. il faut dire qu’en dehors de nos amis nous ne connaissons personne dans un rayon de 250 km. Par contre quand on fait le choix, comme l’an dernier, d’aller en Corse, en voiture, il n’était pas pensable pour nous de faire ce voyage sans faire une halte chez des amis ou la famille installer en bord de Méditerranée, quitte à aller prendre le bateau à Nice ; ou encore pouvions-nous  rendre visite aux cousins espagnols de Barcelone sans nous arrêter, ne serait-ce que quelques heures chez des amis entre Garonne et Pyrénées. Mais il est clair que ce n’est pas toujours facile de préparer un plan de voyage…. Et que souvent il nous faut nous adapter en cours de voyage. Ce fut particulièrement vrai en cette fin août…

GEDC0121GEDC0104-copie-1

Après un mois de juillet réservé pour nos petits-enfants et par conséquent en très grande partie deux-sévrien, nous étions encore retenus sur Niort jusqu’au 19 août par des contraintes d’élue pour Pilou et aussi par le plaisir d’être invités à une très  belle fête matrimoniale le 17 août.

Début août Malou est venue passer quelques jours chez nous ce qui nous a permis de prendre un avant-goût des vacances entre Surgères, l’île de Ré, La Rochelle et bien sûr à Niort qui a pris, en centre-ville, un sacré coup de jeune, en enterrant ses voitures sous la brèche pour offrir en surface un espace ludique aux enfants.

GEDC0125GEDC0132

Un espace ludique qui a du échapper à l’équipe de France 2 qui n’a rien trouvé de mieux que de faire un reportage stupide sur Niort en matinée du 15 août ; reportage pour montrer qu’en région,  dans une ville moyenne, les commerces étaient fermés (normal un jour férié), que les citoyens faisaient la grâce matinée (un jour de canicule, ils n’allaient pas traîner dans les rues) à l’exception de ceux qui étaient à la messe de l’Assomption (En l’honneur de Marie et pour la fraicheur des lieux). Le reportage présenté au journal télévisé a provoqué un tollé dans la ville, toutes tendances, croyances ou sensibilités confondues : Des rues désertes avec des feuilles qui volent façon far-west. Une vrai merde journalistique pour meubler le 13 H.

La rédaction de France 2 a fini par s’excuser via le quotidien ‘’ La Nouvelle République ‘’. C’était d’ailleurs d’autant plus injuste que la semaine précédente la ville et ses alentours furent embouteillés par plus de 10.000 cyclotouristes venus de tous les coins de France et de Navarre découvrir notre région. Pendant cette semaine nous faisions nos projets de promenades avec Malou, selon ce que savions par la presse des directions que devaient prendre ces vélocipèdes casse-pieds qui se traînent …. Pour les éviter bien évidemment.

 Nous avions enfin droit de partir en vacances le 19 août. Nous avions envisagé un circuit long mais assez simple : une courte halte à Arcachon, puis direction la Rioja en Espagne par la Navarre, puis direction la Catalogne, et retour par le Roussillon, passage par vers l’étang de Thau avant de retourner sur Toulouse par le haut Languedoc, puis remonter par l’Aveyron et retour à Niort le 1er ou le 2 septembre. Deux semaines bien kilométrées c’était faisable sans problème.

Eh bien non ! Un imprévu du côté de Barcelone, Isabelle et Juan Manuel ne seraient pas là, aux dates où l’on devait passer. Etait-il utile que nous subissions la canicule entre Navarre et Catalogne ? A la réflexion non ! Nous irons visiter la Rioja, à l’automne ou au printemps prochain et, d’autre part, Isabelle et Juan Manuel semblent bien décidés à venir nous voir prochainement à Niort.

Et puis nous avons du rester une journée de plus à Arcachon, puisqu’à peine étions nous arrivés que notre fils, Eric, devait faire un aller-retour à Paris pour un bien triste évènement.

 GEDC0148GEDC0147

Nous avons donc du reprendre notre rôle de nounou pour 48 Heures avec le plaisir de partager cette tâche, le temps d’une soirée très sympathique avec les autres grands-parents que nous ne voyons pas souvent, vu qu’ils habitent Valenciennes.

Lucie du haut de ses presque 5 ans déclarant qu’elle voulait que mamie Béatrice et mamie Pilou soient copines et idem pour papy Christian et papy Daniel : Mission accomplie !

DSCF4122DSCF4149

Nous avons aussi profité de cette pause pour faire le tour en bateau du bassin d’Arcachon. Le lendemain soir Eric de retour de Paris et Olivia nous invitaient au restaurant. 

Mardi nous reprenions notre route, direction l’étang de Thau, chez Jef et Nicky, nos amis de jeunesse (et même d’adolescence pour Jef et moi). Comme nous ne devions nous rejoindre du côté de Frontignan qu’en début de soirée, eux rentrant de Lozère, nous avions un peu de temps devant et cela nous a permis, après vérification téléphonique,  de faire une halte, en début d’après-midi du côté de Toulouse, chez Liliane et Alain nos amis de l’époque marocaine, pour, le temps d’un café gourmand et bavard, de prendre et d’échanger des nouvelles. Leur fille aînée, Agnès, était là ; nous ne l’avions pas revue depuis plus de vingt ans, et ça faisait plaisir, même si cela nous file un sacré coup de vieux.

GEDC0156GEDC0162

 Deux jours passés avec Jef et Nicky, avec une balade à Sète, le jour de marché en pensant à Tonton Georges, puis l’après midi entre le Grau du Roi et le phare de l'Espiguette.

 En soirée à notre tour nous invitions nos amis dans un excellent restaurant du port de Mèze, la ville natale de Nicky. Le lendemain matin une visite à Pézenas pour un coup de chapeau à Molière et à Boby Lapointe.

Nos amis ont généralement,  en cette période de l'année un emploi du temps bien chargé, mais il est impensable que nous passions en Languedoc sans s'arrêter chez eux.... sauf à créer d'autres conditions de rencontre, ici ou là, à une autre saison.

GEDC0186GEDC0208

Ils devaient rejoindre la Lozère en fin de semaine et récupérer au passage une voiture en réparation à Millau. Ce fut donc une bien courte mais chaleureuse visite.

 Le jeudi après-midi, nous prenions la direction d'Avignon où je savais retrouver mon frère Serge et ma belle-soeur Odile. Ils devaient se retrouver, dans la cité des papes avec leur fille Marylène qui finissait ses vacances en Ardèche, pour offrir aux petits-enfants une dernière semaine de vacances, à Nice, avant la rentrée des classes. Une belle occasion pour nous de revoir notre nièce et même faire la connaissance d'une petite nièce nommée Romane. Une soirée en tête à tête des deux couples papy-mamie à parler de tout et surtout de la famille....

GEDC0189

 Mais oh ! surprise pas la moindre allusion politique. Ce fut d'ailleurs le cas partout, tout au long de ces deux semaines. Personne ne m'a demandé qu'est ce que foutais là plutôt que d'être présent à La Rochelle aux universités du PS.

Le lendemain midi, après une rapide visite de la ville, nous retrouvions Marylène, Yann et leurs petits pour un pique-nique expéditif avant que chacun ne reprenne sa route. La nôtre nous conduirait vers les gorges du Verdon pour un week-end à l'abri des embouteillages des grands axes de transhumance....

 La suite de la tournée au prochain billet.

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article