Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Philo bath....... Survivre au travail avec les philosophes.

4 Février 2014 , Rédigé par niduab Publié dans #Philo bath

arton25398-8a5a5[1]

Cet album «Platon la Gaffe » m’a été offert à Noël. C’est une sorte de guide de survie dans une grande entreprise. Cet ouvrage, mi bande dessinée mi essais, de Charles Pépin, le scénariste-philosophe, et Jul, le dessinateur, nous proposent une critique éclairée et caustique du monde du travail.

L’originalité de l’ouvrage est que les personnages de l’histoire sont les philosophes célèbres et grands esprits de l’Antiquité à la fin du XXe siècle convertis en employés d’une entreprise du XXIe siècle.

Le jeune Kevin Platon doit faire un stage d’observation dans une entreprise de Communication la COGITOP dont la devise est «Un service des cerveaux ». Normal pour une telle ambition de recruter le haut du panier. Ceci dit dans l’entreprise il y a quand même une hiérarchie et un organigramme nous aide à nous repérer

Au sommet il y a Jean-Philippe Dieu le directeur général avec comme collaborateurs principaux Thérèse d’Avila et Nicolas Machiavel respectivement secrétaire et conseiller de direction.

A l’étage en dessous il y a les directeurs de service : Sartre à la       communication, Nietzsche aux ressources humaines et Foucault le big brother chargé de la vidéo surveillance, de l’ordre et de la sécurité.

On descend encore d’un étage pour retrouver, en open space, les cadres. Sur l’aile droite Socrate, Spinoza, Descartes Héraclite, sur l’aile gauche Montesquieu, juriste, Freud psychologue, Leibniz comptable et Kant contrôleur de gestion et au centre le tonneau de Diogène (non crédité dans l’organigramme)

Probablement au raz des pâquerettes, le tout venant philosophique dont les chargés de clientèle, Tocqueville, Confucius, Kierkegaard, les créatifs Bourdieu et Diogène, les commerciaux Voltaire et Rousseau et encore divers responsables : Walter Benjamin, service reprographie, Debord évènementiel, Sade pour les fournitures, Aristote à la documentation, etc, etc …. (des etc non crédités)

Enfin encore plus bas, sans doute le sous-sol, car il y a toujours un sous-sol dans ces sociétés, les employés : Montaigne, Schopenhauer, Hannah Arendt tous les trois en CDD, Pascal plus chanceux au jeu en CDI et puis en vrac Derrida chargé de maintenance, BHL coursier, Thomas d’Aquin et Marx délégués syndicaux et Epicure secrétaire du comité d’entreprise.

Petit problème, dans l’organigramme ils ne sont que 37 et il faut être 50 pour qu’il y ait un CE….Eh oui ! Dieu est aux commandes, mais le diable est dans les détails.

Y aurait-il plus de 13 employés non crédités ? A moins que Dieu dans sa grande générosité ait accepté la création d’un CE même s’il n’y était pas obligé par la loi ; pour mieux tenir et asservir le personnel.

D’ailleurs au gré des textes plusieurs philosophes sont cités sans être mentionnés dans l’organigramme. Sont-ils des employés moins efficaces mis à l’écart et l’entreprise philosophique serait-elle bien plus ambitieuse qu’elle ne l’affiche ? Ou serait-ce des employés intérimaires où des consultants extérieurs pour, subtilement, échapper aux contraintes fiscales. Vaste question !  

 

Guidé par Jean-Claude Socrate, son maitre de stage le jeune Platon va faire le tour des services. Il a beaucoup de chance Kévin car dans bon nombre d’entreprises, le première journée du stagiaire est une sorte de bizutage : on promène le jeune d’étage en étage pour aller à la recherche d’une pince à molécule ou d’une éponge à mercure (on sent le vécu).

Bien sûr la visite commence par la DRH

  Platon la gaffe 1

  «…. Le choix de Nietzsche comme DRH peut surprendre car, de tous les philosophes, il est celui qui haïssait le plus les groupes….. Pour lui n’y a rien de pire qu’un troupeau d’êtres formatés hurlant en rythme la même chose…… Alors pourquoi choisir l’auteur de ‘’Par delà le bien et le mal’’ comme DRH ?.... Avec lui les choses sont claires : la morale n’existe pas !...... Et si c’était une manière de rappeler que l’entreprise n’est pas là pour la morale, que son seul but est le profit …. »

Platon la gaffe 2

Comme dans toute entreprise le rôle du jeune stagiaire est d’abord de servir de boy à son formateur. Mais qu’il est maladroit ce Kévin Platon qui confond au distributeur la touche petit noir sucré et celle de la ciguë. « Il y a une interprétation possible de la maladresse de Platon, c’est qu’elle ne soit précisément pas une maladresse mais la manifestation de son désir inconscient d’en finir une fois pour toutes avec son maitre Socrate… »

Jean-Paul Socrate s’en tire mieux que prévu mais il écope d’une semaine d’interruption de travail. Du coup voilà Kévin Platon reçu à l’open space par Rousseau qui lui montre où se trouve son bureau à proximité de Diogène et….ça ne se passe pas très bien.

Platon 3

« L’open space c’est la surveillance maximale déguisée en triomphe du ‘‘cool’’. Sous couvert de créer une atmosphère de convivialité il impose en entreprise une forme de totalitarisme. 

 A la Cogitop, cet aménagement a engendré des réactions pour le moins étranges. Diogène aurait du apprécier lui qui a vécu nu sous le regard des autres, mais il le prit comme une agression, une menace sur son privilège. Rousseau aurait du détester l’idée, lui qui protesta toute sa vie contre l’hypocrisie de la vie sociale…. ici il apprécie cette ‘‘ révolution démocratique à la Cogitop’’ .

Kevin  Platon aimerait bien rencontrer le Boss, Jean-Philippe Dieu et il se renseigne auprès de Pascal et de Spinoza..

 Pascal s’est fait embaucher pour se divertir avec des jeux de haard et fuir le visage de son Dieu.

«  Etre là sans être là, c’est le talent du patron, mais aussi, bien sûr celui, du salarié…. Tout cela Spinoza le sait, mais il n’a jamais dit aux hommes ce qu’ils avaient envie d’entendre….. il dit les choses comme elles sont….Il dit par exemple que Dieu est une illusion…Que ça plaise ou pas…. »

Révolutionnaire car Jean-Philippe Dieu est le patron de la Cogicop, même si on ne peut le voir ni même obtenir un rendez-vous, son agenda et sa secrétaire de direction Thérèse d’Avila ne le permettent pas.

Platon5 

«  Le pouvoir du Prince, écrivait Machiavel, n’est jamais fondé. En gros le Prince a du pouvoir si ses sujets s’imaginent qu’il en a…… Chez les Princes, le pouvoir ne se joue pas simplement dans le réel mais au niveau des projections imaginaires de ceux sur qui il s’exerce. »

Platon 6

  Le stagiaire va enfin goûter au plaisir du travail car on lui demande de faire des photocopies. Hélas la machine ne marche pas très bien et malgré les conseils d’Epicure, Kevin n’arrive pas à régler un problème de bourrage papier. Heureusement que le DRH passait par là et un grand coup de pied dans la photocopieuse il la remet en marche. « Nietzsche fidèle à lui-même ; un philosophe anti philosophe croit moins au pouvoir du langage qu’en celui de grandes actions exemplaires. » et de mauvaise humeur le DRH rajoute dans sa bulle : «  »

 Surpris par la méthode Platon demande à Epicure si tous les allemands de Cogicop sont comme le DRH. 

Platon 7

Celui-ci le conduit alors chez Marx le délégué CGT.

 «... Et si Marx appartenait à la catégorie des zélés hypocrites. Il a tout compris à la nouvelle donne du capitalisme financier : quand les actionnaires décident de tout, le patron n’est plus le patron ce n’est plus lui le capitaliste… L’auteur du ‘‘Capital’’ n’a jamais eu autant raison : aujourd’hui plus encore qu’hier, ceux qui produisent de la valeur ne sont pas ceux qui s’enrichissent ….. Peu importe, l’histoire suit son cours et Elle jugera. Les tracts ne sont que des Post-it emportés par le vent de l’histoire. . »

 Kevin Platon est un peu perdu dans ce monde et, dans l’urgence ou pas, il fait des gaffes «... Tout est toujours urgent ; courir après l’urgence, c’est se sentir utile, obtenir des résultats dans un délai très court c’est l’espoir d’une reconnaissance, avoir l’air débordé est devenu un signe extérieur de réussite….Alors évidemment, ils se trompent souvent ; BHL, Sartre avant lui et probablement Hegel. Comment en serait-il autrement ? Leur guerre est perdue d’avance, l’actu change sans cesse et chaque évènement ne peut être l’évènement de la Vérité…..»

   Et puis Kevin Platon assiste avec étonnement à des empoignades entre employés rivaux, en particulier chez les commerciaux ; c’est aussi ça le monde de l’entreprise, chaque commercial doit faire son chiffre : Il se bat pour vendre y compris contre ses collègues. 

Image (21)

 «... L’âpre compétition entre Voltaire et Rousseau n’a donc rien de surprenant, aucun des deux ne lâche l’affaire, comme lorsqu’ils se battaient ensemble pour le triomphe des lumières sur l’obscurantisme, pour le triomphe de la Raison sur tous les fanatismes….. Voltaire, Rousseau, d’Alembert ou Diderot se sont disputés sur à peu près tout…. Mais c’était comme si chaque différend avait pour effet de renforcer l’accord plus profond qu’il présupposait : l’accord sur le pouvoir sans limite de la Raison. »

C’est sur cette réflexion pertinente que je termine ce billet.

Je n’ai présenté que la première partie de l'album mais  la suite est de la même veine délirante. et instructive.

Aux lecteurs qui sont allés jusqu’au bout de ce billet de se procurer maintenant l’album et de le savourer

« Platon La Gaffe ou survivre au travail avec les philosophes »  de Jul et Pépin ; publié chez Dargaud

Jul au dessin et Pépin à la coordination textuel nous avaient déjà offert en 2011 un autre magnifique album « La planète des sages ». qui fera aussi l'objet d'un billet '' Philo bath''.  

 

( A suivre)

 

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article