Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Presse aidant ..... La ministre Michelle Delaunay en visite à Niort

25 Juillet 2013 , Rédigé par niduab Publié dans #Presse aidant

Le 19 juillet Michelle Delaunay, la ministre des personnes âgées et de l’autonomie, était en visite à Niort avec un emploi du temps très chargé mais qui laissait place en fin d’après midi à une réunion publique.

Je la connais peu hormis quelques émissions de télévision et par la lecture la presse mais j’estime beaucoup cette femme politique en raison de sa franchise, son refus de la langue de bois. Elle sait dire comme elle le fit jeudi : « Il faudrait faire ça ; je travaille dans ce sens, et j’y mets toute mon énergie, mais je fais partie d’une équipe gouvernementale où il y a des choix budgétaires à faire, des arbitrages à tenir qui dépendent du Président de la République et du Premier Ministre. »

En fait j’avais déjà rencontré Michelle Delaunay :une seule fois et c’était lors d’un conseil national du PS fin juin 2007 juste après les législatives et sa victoire à Bordeaux sur Alain Juppé. Elle était très entourée et félicitée. Je ne me souviens plus comment c’est arrivé mais je lui ai dit que je venais de Niort et très aimablement elle m’avait répondu « J’aime cette ville, j’aime le marais Poitevin, mon père était originaire de Benet en Vendée à une portée d’arbalète des Deux-Sèvres. » D’une courte conversation je me suis rendu compte qu’elle connaissait beaucoup mieux le marais Poitevin que moi……

  C’était sans doute son premier conseil national et ce fut mon dernier…..

Par sa compétence, son enthousiasme et sa simplicité cette femme m’avait fait alors une forte impression et je ne savais même pas encore, alors, qu’elle était un grand médecin reconnu chef de l’unité dermatologie-cancérologie du CHU Bordeaux. J’aime ces hommes et femmes politiques qui ont été reconnus dans un domaine professionnel tout en ayant en parallèle une action militantes et avant que ces engagements ne les conduisent vers de hautes responsabilités politiques. Ce sont des parcours plus sains que ceux des innombrables apparatchiks de tous partis.

  michele-delaunay hdv 01 f9b97da349[1]2013-07-19 10.14.33

Je n’étais donc pas étonné qu’elle vienne à Niort avant de présenter son projet  de loi dépendance en fin d’année et l’annonce d’une canicule imminente ne faisait que renforcer l’intérêt de cette visite.

Elle fut reçue dès 10 H. à la mairie de Niort par Geneviève Gaillard et de nombreux élus. En arrivant devant la mairie elle fut accueillie par des militants  de "la manif pour tous", réclamant haut et fort le retrait de la loi. La ministre n’a pas cherché à les éviter.. Au contraire elle est allée seule au devant d’eux, aussitôt sa descente de voiture, pour rapidement saluer la vingtaine de manifestants (adultes et enfants) désamorçant du coup toute tension et avant de poursuivre son programme niortais : signature du livre d'or de la ville, puis déplacement au village seniors des Brizeaux et à l’Ehpad de la Caravelle où elle fur accueillie par Geneviève Gaillard députée-maire et Eve Rose Desware directrice le l’établissement….  

2013-07-19 10.23.38Alerte-canicule-Nous-sommes-prets image article large[1]

….. La ministre s’est dite confiante sur le dispositif d’alerte canicule. « Les établissements d’hébergement pour personnes âgées dépendantes (Ehpad) sont prêtes ; les pouvoirs publics aussi. Tout est en place pour déclencher les plans canicules. Nous sommes conscients de notre responsabilité et confiants parce que nous avons pu juger de l’efficacité du dispositif. Mais je veux souligner une chose ; rien ne peut remplacer la solidarité des voisinages. J’invite les citoyens à prendre des nouvelles de leurs voisins, de leurs proches » . Evoquant les budgets contraints inhérents à la période Michelle Delaunay à rappel é son engagement « dans les soins palliatifs ».Et a poursuivre les efforts. «  Telle une chienne de garde, je serai extrêmement combative » a-t-elle martelé. Elle a indiqué que l’opération « Un emploi d’avenir par Ehpad » allait s’intensifier l’an prochain avec deux emplois d’avenir par Ehpad. «  Les jeunes qui entrent ont la chance d’entrer vers un emploi durable. » a-t-elle ajoutée avec la perspective de 300.000 emplois nécessaire dans le secteur des personnes âgées d’ici à 2020.  

Côté autonomie, Michelle Delaunay a confirmé que le projet de grande loi sur l’autonomie « arrivera avant fin 2013 sur le bureau du Président de la République et du Premier ministre pour être voté dans les six mois suivants «  avec trois volets : anticipation et prévention – adaptation de la société au vieillissement– et l’accompagnement de la perte d’autonomie.» (S. Acker. La Nouvelle République.)

  La suite de la journée la conduisit au siège d'Inter-Mutuelle Assistance et à l'établissement du Grand-Feu, du Logis de Puyraveau à Champdeniers, qui furent probablement très riches d’enseignements, mais je n’avais pas d’espion délégué pour ces rencontres.

  La visite se termina par la réunion publique à Noron avec une salle assez bien remplie pour la période estivale et où j’eus la bonne surprise de constater, par la pertinence des questions posées, qu’il y avait beaucoup de professionnels et d’associations très concernées. Le débat fut donc très concret. Et en voici une synthèse que l’on trouve sur le site « Vivre à Niort »

GEDC0420

« Le développement du lien intergénérationnel est le point fort de son plan d'action pour les prochaines années, ainsi que le renforcement des équipes dans les EHPAD devenus aujourd'hui « les plus grands services de soins palliatifs en France » …..

…..Un quart des Niortais a plus de 60 ans. En 2020, les plus de 80 ans représenteront 5900 personnes contre 4200 aujourd'hui. La qualité de vie à Niort et dans le département fait que le nombre de personnes âgées se situe au-dessus de la moyenne nationale. Le risque d'isolement d'une partie de la population est donc une réalité à prendre en compte sur notre territoire. A Niort, et partout en France, de nouveaux moyens humains devront être déployés chaque année pour répondre à la demande. Les emplois d'avenir représentent une belle opportunité pour renforcer les équipes qui exercent au quotidien des métiers qualifiés et très prenants au sein des structures d'accueil. Aussi, Michèle Delaunay a profité de sa visite à l'EHPAD la Caravelle pour ‘’marrainer’’ quatre emplois d'avenir en poste dans une EHPAD du département dont le salaire est financé à 75% par l'Etat pendant trois ans. « Une opportunité pour ces jeunes de s'engager utilement tout en profitant d'une formation qui leur sera dispensée au sein d'une équipe de professionnels." souligne la ministre. »

Le secteur des personnes âgées, une source d'emplois pérennes « La Caravelle satisfait à l'une des principales exigences intégrées au projet de loi que je prépare, c'est à dire l'intégration systématique d'équipes de soins palliatifs dans les EHPAD. Ce projet demande beaucoup de ressources humaines et d'investissement. Je me suis engagée à faire chaque année un pas en avant pour la médicalisation des maisons de retraite. L'an dernier, nous avons consacré 162 millions d'euros à ce projet qui ont permis de créer environ 5000 emplois dans ce domaine. Les meilleures EHPAD ne peuvent fonctionner sans des équipes très engagées.»

 Le secteur des personnes âgées est en croissance parce que les plus de 60 ans sont de plus en plus nombreux, vivront de plus en plus longtemps. D'ici 2020, 300 000 emplois seront nécessaires pour répondre aux besoins des populations. « Les jeunes qui entrent en emplois d'avenir dans ce secteur ont vraiment les meilleures chances de s'investir dans un emploi durable. De plus, ce n'est pas un travail anodin, mais une mission réalisée dans un partage qui modifie assurément le cours de la vie. Nous sommes dans l'essence même du contrat de génération. Le jeune va tirer son expérience de vie des personnes âgées et les personnes âgées vont voir leur vie changer au contact des jeunes. C'est une expérience très enrichissante au sein d'une équipe, d'une communauté où chacun a un rôle. »La ministre n'a pas manqué de souligner que la région Poitou-Charentes et le département des Deux-Sèvres sont dans le peloton de tête des territoires investis dans les emplois d'avenir. » 

 (A suivre)

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article