Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Saga Guyanaise 2009 ...... Cayenne intra-muros et banlieue.....

12 Décembre 2009 , Rédigé par daniel Publié dans #saga africa

 Le titre est quelque peu provocateur il n’y a pas de mur à Cayenne ou alors des murs naturels : l’océan, les fleuves, les rivières, la forêt… il n’y a pas non plus vraiment de banlieue, certes il y a des quartiers moins riches attenants à la ville mais au-delà, Remire-Montjoly, et Matoury sont plus des communes résidentielles qu'une espèce de jungle urbaine …. encore que le mot jungle….à regarder de plus près les photos de ce billet.

  100 0408    100 0401

   Cayenne c’est bien évidemment la place des Palmistes, la place Heder, le fort Cépérou, la pointe des amandiers, la pointe Buzaré, le vieux port, les musées, le jardin botanique… mais ce sont, avant tout les maisons créoles, qui font le charme de cette ville au passé colonial.
 Parmi ces maisons créoles il y a la modeste case où naquit Félix Eboué, le grand homme de la Guyane.

100 0407    100 0394
 Le 15 octobre 1940 Eboué, qui était gouverneur du Tchad, reçu à Fort Lamy, le Général de Gaulle qui venait d’avoir une terrible déconvenue devant Dakar. Celui-ci le nomma Gouverneur général de l’Afrique Equatoriale Française. 
 Cet homme de gauche, gaulliste de la première heure, mourut en mai 1944 et fut inhumé au Panthéon, cinq ans plus tard, en compagnie de Victor Schoelcher.
 
 Les salines de Montjoly forment une lagune d’environ 50 hectares, sur une bande de 2 km de long, d’orientation parallèle à la plage.

  S5300161   100 0332

    Le sentier qui traverse les salines, débouche sur une mangrove de palétuviers rouges, gris et blancs. La zone lagunaire est riche de plantes aquatiques, nénuphars et jacinthes d’eau.

S5300171100 0340

    Le retour se fait par la plage où l’on peut contempler le cordon dunaire de forêt xérophile.    
 S5300175    S5300158

 Le lendemain nous avons parcouru le sentier du Rorota, qui serpente à travers la colline du Mahury. C’est le réservoir d’eau de Cayenne.

  100 0355   100 0382

    Le sentier du Rorota est fréquenté par des jogueurs ce qui ne semble guère troubler les singes saïmiris et paresseux hauts perchés dans les arbres.

100 0376S5300207

 Par contre sur le sentier de la Mirande où nous nous sommes rendus quelques jours plus tard, il y a moins de promeneurs. Le site est situé à 12 km de Cayenne sur la montagne Matoury.

  100 0477   S5300277

    La balade est moins facile et dure plus de deux heures.  Ce jour-là nous n’avons croisé qu’un seul randonneur. (mais aussi un joli serpent et une belle mygale) Comme nous nous sommes lancés dans cette aventure qu'en milieu d’après midi, je me suis un peu inquiété de sortir de la forêt avant la tombée de la nuit.

  100 0432   100 0427

 Haut de 250 m le Grand Matoury est le mont le plus élevé du littoral et surtout c’est le dernier îlot de forêt primaire de l’île de Cayenne.

  S5300295   S5300273

 40 ans après un séjour de 6 mois (c’était en 1969) ces retours en Guyane furent une vraie cure de rajeunissement : une dizaine de jours en octobre 2008 dont malheureusement un seul week-end et six journées de travail (de 7H à 14 H ), puis à nouveau une douzaine de jours en novembre 2009 avec toujours 6 journées de travail, mais cette fois-ci deux week-ends… il nous reste encore beaucoup à découvrir y compris à Cayenne…ça ne sera donc pas notre dernier voyage dans ce département qui est pour moi le plus beau de France (L’Afrique équatoriale avec la carte vitale)….. Alors décembre 2010 ? Je pense que l'on visera plutôt la fin de la longue saison des pluies ou le début de la saison sèche… soit la période juin et juillet (2010 ou 2011 ?), mais cette fois à 100% vacances ….

  Les dernières photos de ce billet : Rémire, le Cric-Crac et le fort Diamant qui domine l’entrée du fleuve Mahury.

100 0391S5300150

      (Oun rôt soléy)

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article