Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Touche pas à mon rugby....... Argent roi et pauvre XV de France !

19 Septembre 2013 , Rédigé par niduab Publié dans #Touche pas à mon rugby

 

C’est l’éditorial de Jacques Verdier dans le ‘’Midol’’ de ce début de semaine qui  m’a conduit à retenir ce titre : «  L’argent ! il n’est plus question que de cela dans notre sport, m’écrit M. Gerver. Au point d’occulter toute autre considération. La Coupe d’Europe est un signe, les droits télévisés en sont un autre. Tout se passe comme si nos clubs négligeant la base, guignant le jeu, tenu désormais pour qualité négligeable, la formation, les valeurs de ce sport, ne songeaient plus, à des fins égoïstes, qu’à gagner toujours plus pour asseoir leur hégémonie ‘’…….. ‘’ Mais je crois deviner une autre lecture dans les propos de ce lecteur. Ce n’est pas tant l’argent en tant que tel qu’il parait condamner mais ce glissement imperceptible par lequel le fric devient une fin en soi plutôt qu’un moyen. »

 

Je fais la même analyse, au point que je devrais sans doute changer le nom de cette rubrique car mon rugby, n’existe plus vraiment. Ca devient Rugby Business à la Toulonnaise et ça prend modèle sur le foot à la con façon PSG, ou Monaco

  Ceci dit j’ai quand même mes propres contradictions, car si je ne regarde jamais un match de foot ou d’autres sports de ballon qui tourne rond je regarde de plus en plus de matchs de rugby à la télé, sans compter ma présence régulière au stade Espinassou quand le Stade Niortais reçoit dans le cadre de son championnat de fédérale 2. J’ai même fini par craquer en juin en m’abonnant à Canal + pour suivre la tournée des Français en Nouvelle Zélande. Moi le fort gueule, le militant du jamais de Canal + chez moi, j’ai franchi le pas…. J’ai honte ! J’ai lâchement laissé tomber mon frangin qui, lui, résiste encore: « Tous les matchs du XV de France doivent être diffusés sur le service public !».  

Du coup depuis la reprise du championnat je me goinfre d'au moins deux matchs du top 14, chaque week-end, et tout en râlant contre la médiocrité du jeu offert basé depuis une décennie sur des défenses quasi hermétiques. Pendant une grande partie des matchs les deux équipes jouent à''gagne terrain'' par de longs dégagements à suivre en espérant une faute de réception des adversaires, suivis de mêlées instables et répétitives. Je finis par m'emmerder copieusement, jusqu'à ce que, soudain, un Kockott ou un Pélissié trouve une faille pour finir dans l’en-but. Que d'attente pour quelques minutes de plaisir : Du rugby à la con, à l'instar du foot ?  Non pas encore ! Le rugby, malgré ces vicissitudes sonnantes et  trébuchantes, reste le sport roi. Un roi trop friqué qui ne voit pas monter la révolte de ceux qui l'aimaient et perdent patience. Il suffirait de peu de chose pour revenir à un rugby plus jouissif et reconquérir le bon peuple de l'Ovalie, mais à condition d'avoir moins de stars rassemblées sur le même pré. Privilégier le rugby de terroir à l'ancienne et les matchs internationaux avec un brin de chauvinisme. Quel chauvinisme, peuvent bien ressentir les spectateurs toulonnais avec tous ces étrangers pour représenter leur club ? Le club mythique des Herrero, Gruarin Champ, etc.....  

Le ‘’Midol’’ nous annonçait aussi lundi dernier qu’une terrible bataille s’engageait pour la retransmission des matchs du top 14 de la saison prochaine entre Canal + et BEIN Sport : le combat devrait rapporter plus 60 millions d’euros à la Ligue national due rugby..... Et cela va nous conduire où et à quoi ? A faire plus du rugby Barnum, Harlem globe trotters, en accueillant les meilleurs joueurs du monde dans notre championnat ; toujours plus de joueurs étrangers, souvent des gloires vieillissantes, ce qui se fera en déclassant de plus en plus de bons joueurs français et de clubs légendaires qui devront se contenter de la Pro D2 voire de la Fédérale 1. A quand une équipe nationale avec une majorité de joueurs de Pro D2 : bonjour le niveau du XV de France !  Ou au contraire, démonstration par l'absurde, une équipe nationale avec en majorité des joueurs originaires d'Afrique du sud ou du Pacifique ayant passé pudiquement trois années en France et n'ayant aucune sélection dans leur pays natal, donc aptes à porter le maillot français et à chanter la Marseillaise. ….. ???? 

 

Et si on faisait un point sur l’état du Top 14 saison 2013/14 ?

A mi-septembre il y aurait dans notre championnat, selon le mensuel ‘’L’univers du rugby’’ environ 520 joueurs professionnels répertoriés dont 222 joueurs étrangers, soit 43 %. Je ne compte pas comme étrangers 9 binationaux dont certains sont justement des joueurs étrangers  ayant déjà joué dans le XV de France. Tant mieux si on peut faire jouer Kockott pour la prochaine Coupe de Monde, mais on a aussi de bons demis de mêlée français et puis Pélissié est aussi sur les rangs.

 Le club qui a le plus fort pourcentage de joueurs étrangers dans son effectif c’est Toulon avec 57% (et le marché de transferts n’est pas terminé car on annonce l’arrivée de Ruan Piennard, demi de mêlée Sud-africain  alors qu’ils ont déjà 3 ou 4 joueurs de talent à ce poste dont un autre Sud-africain Michael Classens.

  Le club qui a pour l’instant le moins d’étrangers dans son effectif est le Sade Toulousain avec 34% ce qui me paraît déjà trop élevé.

  En ordre décroissant on aurait le classement suivant : Toulon (57% d’étrangers), Montpellier (51%) Perpignan (49%), Bordeaux-Bègles et Stade Français (45%), Bayonne (44%) Biarritz (43%), Oyonnax (42%), Brive (43%), Brive (40%) Castres (39%), Grenoble et Racing Métro (37%), Clermont Ferrand (36%) et Toulouse (34%)

A noter que selon les budgets des clubs, dévoilés par la LNR les deux clubs les plus riches sont les deux clubs qui ont le moins d’étrangers Toulouse (35 M€) et Clermont (27 M€).. Les clubs les moins bien nantis en budget sont Oyonnax et Brive, trois à quatre fois moins riches. Il faut bien reconnaitre que ce n’est pas le nombre de joueurs étrangers qui compte mais leur réputation. Les piliers Georgiens ou ailiers fidjiens n’ont sans doute pas le même salaire que Wilkinson, Botha ou autre Masoe.

  Les Sud-africains sont les plus nombreux dans notre championnat : à mi septembre ils étaient 48. Les Néo-Zélandais suivent avec 29, puis les Fidjiens 21, les Tongiens 13, comme les Australiens, les Argentins et les Samoans 12, les Georgiens 11. Il y a aussi 5 Gallois, 5 Ecossais, 4 Italiens, 3 Roumains, 2 Irlandais, 2 Norvégiens frères à Biarritz, 2 Tchèques, et pour finir cet inventaire à la Prévert, 1 Zimbabwéen, 1 Marocain, 1 Uruguayen, 1 Canadien, 1 Espagnol, 1 Namibien et 1 Américain. Il y a vingt ans on avait surtout des Italiens, des Argentins, des  Roumains, quelques Britanniques. Il y a vingt ans les Anglais accueillaient plus d’étrangers que la France a commencer par de nombreux  Français, aujourd’hui l’El Dorado du rugby c’est la France.

 

Voyons maintenant poste par poste quels types de joueurs sont recherchés :

Il y 46 étrangers pour 95 piliers référencés (48%) : Le poste de combat ou s’illustrèrent Roques, Domenech, Gruarin, Vaquerin, Paparemborde, Cholley, Garuet et de nombreux piliers Basques….. il n’y en aurait plus de bons aujourd’hui en France ?  9 de ces piliers étrangers sont Georgiens (les deux autres Georgiens sont respectivement talonneur et 3ème ligne) ce qui ne va pas aider le XV de Géorgie à être  performant dans toutes les lignes, ni le XV de France à trouver de bons piliers.

Pour les talonneurs c’est plus raisonnable : 8 sur 41 soit 20%

  En 2ème ligne 42 étrangers sur 70 soit 60%.....Un scandale au pays de Spanghero, Dauga, Palmié, Imbernon, Cester, Estève, Bastiat etc…. Parmi ces joueurs étrangers il y a  11 Sud africains et 7 Australiens (dont 3 à Grenoble).

En 3ème ligne, 35 joueurs étrangers sur 88 référencés (40%) dont 7 Sud-africains 6 Néo-zélandais (3 à Bordeaux-Bègles). Mention bien pour Toulouse dont tous les joueurs de 3ème ligne sont français.

  Au poste de demi de mêlée  ont note une majorité de français. Il n'y a 8 étrangers sur 40 à ce poste(20%).

   A l’ouverture c’est catastrophique : 17 étrangers sur 33 (52%). Pas un club qui n’ait vraiment que des ouvreurs français.  Une mention bien à Brive  dont les deux titulaires sont français avec un troisième larron étranger qui est ouvreur ou arrière.

  Les trois-quart-centres sont à 49% des étrangers : 31 sur 63. Mention bien pour Toulouse ou tous les centres sont français. Carton rouge pour Montpellier, 6 sur 7 sont étrangers : Sud-africain (3), Néo-Zélandais (2) et Australien (1).Qu’il est loin le temps des Boniface, Maso et autres

  Pour les ailiers c’est pire : 29 sur 56 (52%) Quand on pense à tous les grands ailiers d’antan de Dupuy, Darrouy à Dominici puis Rougerie et Clerc qui sont encore en piste.

  Pour les arrières référencés c’est un peu moins mal avec 9 sur 31 (29%).

   Il faudrait peut-être regrouper les arrières et les ailiers qui ont un poste quasiment similaire dans le rugby d’aujourd’hui (Huget est référencé ailiers alors qu'il joue arrière dans le XV de France). Cela  donnerait alors : 38 sur 87 (soit 44%). Pas brillant.

 

Sur la saison 2012-2013 et selon le classement de Midi Olympique, voilà la composition type des meilleurs joueurs du Top 14 :    

1ère ligne : n°1/Shéridan (Anglais-Toulon.)  n°2/Kaiser (Français. Clermont n°3/ Johnson (Samoa-Toulouse)

2ème ligne : n°4 /Botha (Sud-africain. Toulon)  n°5 / Maestri (Français. Toulouse)

3ème ligne : n°6/ Bonnaire (Français. Clermont)  n°7/ Fernandez-Lobbe (Argentin. Toulon)  n°8/Picamoles (Français. Toulouse)

Demi de mêlée : n°9/ Kockott (Sud Africain. Castres.)

Demi d’ouverture : n°10 Wilkinson (Anglais. Toulon)

Trois quart centre : n°12 Fofana (Français. Clermont)  n°13. Giiteau (Australien. Toulon)

Trois quart Aile : n° 11 Sivivatu (Néo-zélandais. Clermont) Nalage (Fidjien. Clermont)

Arrière :  n°15/ Dulin (français. Castres)

Banc de Touche : Domingo (Français. Clermont) Heymans (Néo-Zélandais. Toulon). Zarzeswski. (France. Racing). Sanson (Français. Castres). Hines (Ecossais. Clermont). Masoe (Néo-Zélandais. Toulon). Parra (Français-Clermont). Tales (Français. Castres) Bastareaud (français. Toulon)  Andreu (Français. Castres). Huget (Français. Toulouse).

 

Bon courage à Saint André pour former le XV de France et préparer une équipe compétitive pour la prochaine Coupe du Monde. C’est mal barré ! 

   

(A suivre)  

 

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article