Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Triste brève ........Un juste indigné et engagé.....

28 Février 2013 , Rédigé par niduab Publié dans #Brèves de trève

 Un court billet pour rendre hommage à Stéphane Hessel mort hier. J'ai repris le tître du magnifique hors-série de Libération, ''Un juste'' :

 http://www.liberation.fr/societe/2013/02/27/stephane-hessel-est-mort_884958.

Je n'en dirais pas beaucoup plus aujourd'hui, sauf le regret de n'avoir jamais rencontré le personnage, même très brièvement comme j'ai eu l'occasion et le plaisir avec d'autres de cette génération (notamment Mitterrand, Rocard, Edgard Pisani et René Dumont). Peut-être que dans quelques mois je ferai un billet plus développé,un peu comme je l'ai fait pour Félix Eboué.

Essel 1Essel 2

  Ancien résistant et déporté, Stéphane Hessel, est décédé ce mardi à l'âge de 95 ans. Ambassadeur de France, il avait mené une grande carrière de diplomate. Il s'était fait connaître du grand public avec son ouvrage “Indignez-vous”.

Né le 20 octobre 1917 à Berlin, Stéphane Hessel est naturalisé français en 1937. Mobilisé en 1939, il rejoint les Forces françaises libres en 1931 avant d'être arrêté par la Gestapo, et déporté en 1944 à Buchenwald.

Engagez-vousINDIGNEZ VOUS

 A la libération, il est détaché au secrétariat général de l'ONU et participe, au côté de René Cassin, à l'élaboration de la Déclaration universelle des Droits de l'Homme. En 1954-1955, il est conseiller au cabinet de Pierre Mendès France avec qui il conservera une grande amitié.Chargé de nombreuses missions aussi bien diplomatiques qu'interministérielles tout au long de sa vie, membre de la Haute autorité de la communication audiovisuelle (1982-1985) puis du Haut conseil à l'intégration (1990-1994) et du Haut-Conseil de la coopération internationale (1999-2003).

  Ecrivain, on lui doit notamment Danse avec le siècle (1997), Dixpar dans le nouveau siècle (2002), Citoyen sans frontières (2008), Le Chemin de l'espérance (2011) avec Edgar Morin, Engagez-vous (2011), Exigez un désarmement nucléaire total en 2012 avec Albert Jacquard.En 2010, il publie le manifeste Indignez-vous vendu à 4 millions d'exemplaires dans le monde. Ces dernières années, Stéphane Hessel s'était engagé aux côtés des socialistes lors de la campagne présidentielle de François Hollande puis lors du Congrès de Toulouse. 

http://www.dailymotion.com/video/xwraae_stephane-hessel-une-vie-entre-la-france-et-l-allemagne_news?from=email_fr_HB&utm_source=emailing&utm_medium=emailing&utm_campaign=email_fr_HB

  Pas de chance Hessel participait à son premier Congrès alors que moi je prenais quelques distances (je m'envolais pour les Etats-unis.). Il était le premier signataire de la Motion 4 : ''Oser. Plus loin, plus vite.'' Un texte remarquable de Pierre Larrouturou que j'aurai du normalement signer alors que j'ai fait par facilité le choix de la motion Désir.

Une juste non-rencontre car dans le fond Hessel n'aurait pas du signer cette motion. Il l'a certainement fait par amitié pour Larrouturou, et qu'il la trouvait particulièrement intéressante mais c'était un homme trop libre, trop bon, trop généreux pour n'appartenir, sur le tard qu'au seul Parti Socialiste.

 http://www.parti-socialiste.fr/articles/deces-de-stephane-hessel-vos-reactions

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Daniel 14/03/2013 08:36

Martci Jérôme pour ce cadeau. J'espère que les lecteurs du blog lirons ce commentaire (ce qui n'est pas courant. Je vais faire un ajout au billet...)

jerome pintoux 14/03/2013 07:17

Interview de Stéphane Hessel, pour Indignez-vous ! en 2010.
Stéphane Hessel, c'est le Conseil de la Résistance qui a institué la retraite ?
Oui. C'était dans son programme : "Une retraite permettant aux vieux travailleurs de finir dignement leurs jours."
Comment pourrait-on définir la démocratie ?
L'intérêt général doit primer sur l'intérêt particulier, le juste partage des richesses créées par le monde du travail primer sur le pouvoir de l'argent.
La presse doit-elle être totalement libre ?
Bien sûr. Une véritable démocratie a besoin d'une presse indépendante ; la Résistance le savait, l'a exigé, en défendant "la liberté de la presse, son honneur et son indépendance à l'égard de
l'Etat, des puissances d'argent et des influences étrangères."
En 2010, la situation générale vous semble-t-elle critique ?
Le motif de la résistance, c'est l'indignation. On ose nous dire que l'Etat ne peut plus assurer les coûts des mesures citoyennes (Sécurité sociale, etc.)…
L'argent a tout gangrené ?
Le pouvoir de l'argent, tellement combattu par la Résistance, n'a jamais été aussi grand, insolent, égoïste, avec ses propres serviteurs jusque dans les plus hautes sphères de l'Etat.
La liberté a-t-elle des limites, ou peut-on jouir sans entraves, comme le préconisaient les situationnistes ?
Il faut plus de liberté, mais pas cette liberté incontrôlée du renard dans le poulailler.
Quelle est la cause du fascisme ?
Les possédants, avec leur égoïsme, ont eu terriblement peur de la révolution bolchévique. Ils se sont laissés guider par leurs peurs.
Le sort des Palestiniens vous indigne-t-il ?
Gaza, c'est une prison à ciel ouvert pour un million et demi de Palestiniens. Que des Juifs puissent perpétuer eux-mêmes des crimes de guerre, c'est insupportable. Hélas, l'histoire donne peu
d'exemples de peuples qui tirent les leçons de leur propre histoire.