Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Voyage au Pérou...... Le lac Titicaca ....

11 Décembre 2013 , Rédigé par niduab Publié dans #voyages

    Un billet de photos qui complète le journal de voyage « Puno-Machu Picchu-Cuzco » avec quelques lignes d'explications tirées du Guide Vert..  

    Une étonnante mer intérieure bordée de culture en terrasses et de sommets enneigés, ainsi se présente l'insolite et lumineux Titicaca, le plus haut lac navigable du monde et le plus vaste d'Amérique du Sud. A 3800 m d'altitude, ses eaux froides d'un bleu profond couvrent 8562 km2 (dont 4772 km2 pour le Pérou, le reste en Bolivie.). Entre roselières, plages de sable et anses rocheuses, ses rivages abritent une flore et une faune d'une grande diversité biologique. 

GEDC0285DSCF7283

   L'archipel des Uros, une quarantaine d'îles, en majorité dans la baie de Puno, représente quelque chose d'incroyable et d'unique au monde. La plupart de ces îles sont artificielles, sortes de radeaux de joncs flottants sur lesquels vivent des familles. Elles sont réalisées sur des racines de plantes aquatiques.

GEDC0297DSCF7294

        Celles-ci créent un socle d'environ 2 m d'épaisseur, qu'on tapisse ensuite d'une bonne couche de tiges de tortora, le roseau du lac. Des troncs d'eucalyptus et des rondins de balsa servent à renforcer la structure porteuse de ces galettes flottantes, tandis  qu'à leurs extrémités, des pieux sont piqués dans le fond du lac pour les amarrer. 

  DSCF7299DSCF7300

 De grosses pierres attachées, à des cordes ancrent les îles et renforcent leur stabilité. Les tiges de roseaux pourrissant assez vite, il est nécessaire de renflouer les sols tous les trois mois.

DSCF7303DSCF7304

  Ces îles ne sont pas de simples terres agricoles, mais de vrais villages habités par des groupes de 3 à 10 familles selon leur superficies. Elles comportent des huttes faites également en tortora (mais aussi de tôles ondulée pour la toiture) ; des joncs avec lesquels les îliens fabriquent également un mobilier sommaire et de belles embarcations à proue en forme de tête de puma.

DSCF7309GEDC0321

   On pense que les Uros, qui furent  peut-être les  premiers habitants de la région, trouvèrent refuge sur ces îlots afin de se protéger des attaques des ethnies guerrières qui envahirent les rives du lac avant l'époque inca.

  GEDC0335GEDC0330

     Décimé par les Espagnols qui le réduisirent en esclavage pour exploiter les mines de Potosi,  ce peuple s'est étiolé jusqu'à disparaître totalement à la fin des années 50. Des Aymaras de Puno ont remplacé les Uros sur ces îles flottantes, où ils perpétuent leurs traditions a des fins essentiellement touristiques.

DSCF7310GEDC0319

   Environ 400 familles , soit 2000 personnes habitent ces îles. Elles vivent d'un peu de pêche, de chasse aux oiseaux, de la pomme de terre et de quelques légumes cultivés hors sol, et surtout des touristes.

GEDC0339GEDC0326

 Réservoir insondable de légendes le lac revêt un aspect sacré aux yeux des peuples andins. Pour les incas, c'est ici que Viracocha, le dieu créateur, fit émerger la Lune, le Soleil et les étoiles qui illuminèrent les ténèbres. Titicaca, en aymara, signifie '' rocher du puma'', en référence à un roc de l'île du soleil. Les habitants se considèrent eux-mêmes comme les fils de Mama Qota, la déesse mère, expression qu'ils emploient pour désigner le lac.

GEDC0333GEDC0291

  Petite précision: Les andins quand ils parlent de leur beau lac, ne disent pas ''titicaca'' mais ''titicracra ''ce qui n'est pas tout à fait la même chose.... Attention donc à ne pas faire d'impairs quand on est invité à entrer chez eux !

  En complément voici une superbe vidéo trouvée sur Daily motion.   

 

 

(A suivre)

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article