Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Brèves de Trêve .... Le Père Léon est un(e) rodeur.....

25 Décembre 2010 , Rédigé par daniel Publié dans #Brèves de trève

Pour ceux qui seraient choqués par le dessin qui accompagne ce billet, ce que je comprends très bien, je leur dis d’une part que c’est fait pour et d’autre part qu’ils devraient se fendre de trois euros pour acheter en librairie un petit opuscule d’une vingtaine de pages dont le titre est « Indignez-vous ! » écrit par jeune homme de 93 ans, Stéphane Hessel, un grand résistant, rescapé des camps de Buchenwald co-rédacteur de la Déclaration universelle des Droits l’homme de 1948, élevé à la dignité d’Ambassadeur de France et de Commandeur de la légion d’honneur.

«….. Nous appelons les jeunes générations à faire vivre l’héritage de la Résistance et ses idéaux. Nous leur disons, prenez le relais, indignez-vous ! Les responsables politiques, intellectuels et l’ensemble de la société ne doivent pas démissionner, ni se laisser impressionner par l’actuelle dictature des marchés financiers qui menace la paix et la démocratie…. Je vous souhaite à tous, à chacun d’entre vous d’avoir votre motif d’indignation….. »

On peut tous avoir des motifs d’indignation comme de voir des gens dormir dans la rue et à plus forte raison quand il gèle dehors, de voir exploser le nombre de personnes qui passent par les restos du cœur pour se nourrir et faire manger leurs enfants, ou encore, et c’est ce qui me semble s’être le plus développé cette année, de voir se banaliser via internet le racisme, la xénophobie, l’islamophobie….. Je vois de plus en plus arriver sur ma messagerie des « trucs » affreux pourtant parfois transmis par de vieux copains, sous couvert de défense des valeurs laïques, républicaines pour les plus excusables ou au nom de la liberté d’expression et de l’humour pour d’autres.

Quand je reçois ces « machins » que je fous immédiatement à la poubelle, j’ai le sentiment que certains qui savent pertinemment ce que j’en pense, se conduisent envers moi comme ce rodeur de père Léon dans le dessin ! Moi, qui suis totalement irreligieux, agnostique, mécréant je me sens alors solidaire d’autres amis religieux pratiquants qui sont salis par ces machins merdes (N’ayons pas peur des mots…. indignons-nous !)

père Noël

Ce dessin du père Léon dans le besoin, m’a été envoyé par Sergio un vieux copain, un ancien équipier de rugby. Nous nous sommes vus fin novembre à la fête annuelle de notre club et nous avons pas mal débattu sachant qu’il est de ceux qui sont concernés par mon propos précédent « Ce n’est que de l’humour, on peut rire de tout…. » De là à faire circuler des horreurs ?

Ce dessin ou son cousin, car je ne suis pas certain que c’était pile poil le même, mais la situation était celle-là, je l’avais déjà vu passer il y a pas mal de temps…. fin 2003. Il avait été transmis via intranet à l’ensemble du personnel de la société où je travaillais…. peut-être même à l’ensemble du groupe soit au bas mot, de 500 à 900 personnes.

  L’expéditeur, Léon N. était un cadre supérieur de la société ; je ne le connaissais pas très bien car il n’est pas resté très longtemps. Il avait été embauché courant 2002 lors du rachat d’une boite et dans l’organigramme il avait récupéré le poste vacant de directeur commercial. J’ai du le rencontrer deux ou trois fois lors de grandes messes nationales … et puis au printemps 2003, dans le cadre d’une tournée des agences régionales, il était venu nous voir à Niort pour nous expliquer comment on devait faire une bonne politique commerciale pour gagner des parts de marchés : un classique du genre …. Depuis une dizaine d’années que ce groupe était coté en bourse sur le second marché, ce directeur commercial devait être le 3ème ou 4ème gugusse à venir nous vendre son catéchisme de bon gagneur.

Toute l’équipe l’a écouté religieusement et puis le soir quand je l’ai raccompagné à la gare il s’est lâché un peu ; il a abordé l’histoire du procès qui opposait la direction aux membres du comité d’entreprise, dont j’étais en tant que représentant des cadres. Nous avions gagné le match ‘’aller’’ en janvier au tribunal d’instance à Rambouillet, mais la direction avait fait appel et le match retour était prévu pour septembre à la cours d’appel de Versailles. Comme je lui disais que j’étais serein mais que je ne comprenais pas pourquoi ils s’obstinaient, il m’a regardé en souriant et ajouta « Tous des cons ». Il commençait à bien me plaire le Léon.

On n’eut guère le temps de se revoir car notre PDG l’a remercié en fin d’année, et c’est lui qui a fait circuler ce dessin en nous souhaitant avant de partir un joyeux Noël, une bonne année 2004, et bonne chance à tous….. Bonnet rouge l’artiste et bonne hotte ! 

Alors qui ai-je sur ma liste ? Bien sûr le petit Nicolas et sa bande de nains …. Mais bon je ne vais pas en faire des tonnes…. C’est la trêve des confiseurs.

J’ai quand même une dédicace à faire au petit Théo, qui sur l’info d’un indic est venu faire un petit tour sur mon blog, ce qui est son droit le plus absolu car un blog est sensé être ouvert et accessible à tout le monde et même si le mien reste, heureusement, plutôt confidentiel. Non ! Ce que je regrette c’est que, premièrement, il se soit manifestement arrêté à l’introduction riche de trois lignes et deuxièmement qu'il me désigne non pas sous mon pseudo « niduab » mais par mon patronyme sûr de pouvoir ainsi ouvrir une piste politique. Mon nom n’est pas mentionné dans le billet et très, très rarement sur l’ensemble du blog c’est donc sa source qui lui a fourni : Ce n’est vraiment pas du grand journalisme. Cette fois pour ne pas me retrouver dans sa feuille de chou je mets cette dédicace en fin de billet. Principe de précaution car j’ai vraiment horreur qu’on parle de moi dans un journal …. régional.

Le Monde ou rien ! On a sa fierté, quand même….  

 

A suivre.

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article