Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Viaje por Espana ...... La Mosquée de Cordoue....

8 Juillet 2011 , Rédigé par daniel Publié dans #voyages

  Lors de notre récent périple andalou nous nous devions de faire étape à Cordoue dont le centre historique est classé depuis  1984 patrimoine mondial de l'UNESCO

100 2966100 2971

«Cordoue est une des villes les plus anciennes d’Espagne, située au bord du Guadalquivir. Au cours des siècles, des peuples aux religions et cultures différentes y ont vécu : Les phéniciens et les grecs vinrent y faire commerce, puis les carthaginois y restèrent pendant des années, ensuite les romains firent de Cordoue la capitale du territoire qui est aujourd’hui l’Andalousie, enfin les wisigoths occupèrent le territoire jusqu’à l’arrivée des armées islamiques. Les musulmans arrivèrent à Cordoue en 715 et le territoire conquis s’appela Al-Andalus…..

100 2956100 2915

La dynastie Omeyades régna sur Al-Andalus jusqu’au XIème siècle. Cordoue était alors devenue un des centres les plus importants du monde. La partie principale de la ville était alors la Médina- ou ville fortifiée- où se trouvaient, en plus de la mosquée principale, l’Alcazar (résidence du Calife et de la cour), les

souks et les alcaicerias, les bains et d’autres mosquées….

Le califat disparut au XI ème siècle après une guerre interne, et Al Andalus se divisa en petits royaume appelés taïfas. Puis deux peuples venant d’Afrique gouvernèrent :Les Almoravides et les Almohades…… Profitant de ces luttes internes les troupes chrétiennes du roi Ferdinand III conquirent Cordoue en 1236.

CordouxMosquée Cordoue

Cordoue est connue comme la ville des trois cultures : islamique, juive et chrétienne qui ont cohabité à l’époque médiévale : Quelques exemples sont les bains de l’Alcazar califal, l’Alcazar des rois chrétiens, la synagogue, les patios cordouans, la tour de calahorra.

La Mosquée fut construite sous le règne d’Abd-el-Rahman I au VIIème siècle et agrandie trois fois : une première fois sous le règne d’Abd-el-Rahman II au IXème siècle, une deuxième fois à l’époque d’Al Hakam II au Xème siècle et enfin sous le règne d’Al Mansour à la fin du Xème siècle. Et ce fut au XVIème siècle que l’on construit une cathédrale chrétienne à l’intérieur. 

100 2914100 2929

Vue de l’extérieur la mosquée ressemble à une forteresse avec de nombreuses portes. La porte principale se trouve à côté de la tour et s’appelle porte du pardon. On accède ensuite à la cour des orangers au milieu de la quelle se trouve une fontaine. Avant se dressait là une église wisigoth mais l'emplacement était trop petit et Abd-el-Rahman décida de construire une mosquée qui avait 11 travées et qui se terminait par un mur appelé qibla pour la prière et donc orienté vers La Mecque. L’édifice fût construit grâce à un système d’arcs et de colonnes, un ensemble construit en pierre calcaires jaunes et

100 2928100 2931

briques rouges. La qibla fut démolie en 832 afin d’agrandir la mosquée de conception plus luxueuse. Le sol en terre battue était couvert de tapis ou nattes.

Le grand minaret de la Mosquée fut construit par Abd-el-Rahman II. Cordoue en plus d’être un important centre politique et économique devint à partir de cette époque le lieu où la culture se développa le plus.  Ce grand minaret se trouve depuis de XVIIème siècle à l’intérieur de la tour de la cathédrale.

En 962 Hakam II, fils d’Abd-el-Rahman II, fit ledeuxième agrandissement de la salle des prières là aussi en direction du Guadalquivir. C’est la partie la plus richement décorée et au fond il y a le mur de la qibla et une petite pièce dorée de marbre la mihrab où on lisait le Coran.

100 2942100 2930

Le troisième et dernier agrandissement ne pouvait continuer vers la rivière et il se réalisa à l’est, sous le gouvernement d’Al Mansour en 987.  Huit nouvelles travées furent rajoutées et la cour aussi fut agrandie.  Après tous les agrandissements islamiques l’édifice subira des transformations chrétienne jusqu’à nos jours. La plus importante fut la construction de la Cathédrale du XVIème au XVIIIème siècle, mais avant il y avait eu d’autres travaux.  Après la conquête de Cordoue en 1236 par le roi de Castille, la Mosquée devint une église chrétienne et prit le nom de Sainte Marie la grande. Peu après on fonda la chapelle de Saint Clément au bout des travées construite par Al Mansour. En 1257 une partie de l’agrandissement d’Al Hakam fût transformée en chapelle Villaciosa, puis à côté une autre la chapelle royale.

100 2940100 2936

Au XVIèmesiècle un évêque Alonso Manrique décida la construction de la Cathédrale et entra en conflit avec le conseil de la ville de Cordoue qui refusait que ces travaux détruisent une partie de la mosquée. Les travaux furent arrêtés jusqu’à ce que l’empereur Carlos 1er donne raison à l’évêque. C’est pourquoi la Cathédrale est devenue une œuvre originale car on édifia un bâtiment à l’intérieur d’un autre sans démolir le reste de la Mosquée. La grande chapelle et le transept furent commencés en 1523 sous la direction d’un célèbre architecte Hernan Ruiz le vieux. Puis son fils et son petit fils continuèrent les travaux.

100 2946100 2941

La Cathédrale est un mélange de différentes formes de construction et de décoration : gothique, renaissance et baroque. Le grand retable, construit en marbre rouge et le chœur décoré d’histoires et de figures sacrées de la Bible, sont célèbres. Plus de cinquante chapelles adossées aux murs de la Mosquée furent construites; beaucoup d’entre elles servent de sépulture. L’église paroissiale de Sagrario occupe trois travées de la fin de la Mosquée d’Al Mansour ; elle est entièrement recouverte de peintures réalisées au XVIème siècle par le peintre César Arbasia originaire d’Italie.

100 2947DSCF1362

En plus des constructions on peut admirer dans la cathédrale de nombreuses œuvres d’art et les chapelles chrétiennes en particulier des peintures et des sculptures de grands artistes venant de nombreux pays.

 La cathédrale possède aussi un important trésor exposé dans deux du cardinal Salazar, sans oublier la collection d’argenterie cordouane dont l’ostensoir qui est porté en procession le jour de la Fête- Dieu. »

  Nous étions munis des guides de voyage mais nous avons aussi trouvé sur place ce merveilleux petit livre «Cordoue conté aux enfants» dont ces quelques lignes sont tirées. Nous avons trouvé les mêmes à toutes nos étapes et en français, de jolis cadeaux pour nos petits enfants. Après avoir consacré un après midi à visiter la Mosquée, nous avons aussi parcouru la ville nouvelle.

100 2997100 2982

En soirée nous avons  flemmardé plaza de la corredera, une place à arcades de style Castillan, bâtie au XVIIème siècle qui servait de cadre à des manifestations publiques et aussi de corridas. Maintenant c'est marché tous les matins  et en fin d'après-midi un vaste espace laissé aux cafés et restaurants. Pilou put y goûter le migas à un plat qu'elle n'avait jamais goûté mais dont elle avait entendu parler par son père depuis sa tendre enfance....  Je crois qu'elle fut un peu déçue.

Nous sommes aussi passés devant un chantier de mise à jour de ruines romaines proches de la mairie de Cordoue. Magnifique trésor archéologique.

100 2988DSCF1377

Le lendemain matin, avant de quitter la ville nous sommes retournés à la Judéria, l'ancien quartier juif, le coeur de Cordoue, proche de la Mosquée, avec ses étroites rues pavées, ses commerces et ses ateliers d'orfèvres.

 

  (A seguir)

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article